Ă©quipe pro estac

Oualid El Hajjam, l’interview ! 🎙

9 décembre 2021 - Sportives | Pros

À quelques jours de la réception de Bordeaux (J18), Oualid El Hajjam s’est confié à notre micro. Le défenseur Bleu & Blanc évoque la philosophie de jeu troyenne, son rôle au sein de la défense et sa forme physique. Découvrez l’intégralité de notre échange ⬇️

Oualid, l’ESTAC se situe à la 15ème place après le revers face à Lille. Comment avez-vous analysé cette partie ?

On a été frustrés par ce résultat mais l’équipe veut toujours aller de l’avant et l’état d’esprit du groupe est celui de compétiteurs. On a encaissé un but rapidement en deuxième période après avoir mené au score. On aurait mérité au moins un point mais on continue à travailler pour atteindre notre objectif. On a un match important à disputer ce dimanche et on est tous concentrés sur la réception de Bordeaux.

Troyes n’a perdu qu’un seul de ses six derniers matches de Ligue 1 Uber Eats à domicile. On sent que l’équipe dégage de la sérénité au Stade de l’Aube. 

On a tous nos repères à la maison et l’excellente pelouse du Stade de l’Aube favorise notre jeu de passes. Le retour du public est important et on aura besoin d’eux tout au long de la saison. L’alchimie est bonne quand on joue à domicile et on espère que cela va continuer. Je pense qu’il faut aussi souligner nos performances à l’extérieur car on a montré de belles choses depuis le début de la saison. On arrive à faire bonne figure dans ce championnat et il faut maintenir nos efforts. La période hivernale est très importante pour nous, avec des matches contre des concurrents directs qui vont se jouer.

Gauthier Gallon a touché 727 ballons en Ligue 1 Uber Eats cette saison (plus que tout autre gardien du championnat.) Comment faut-il analyser cette statistique ?

Gauthier fait partie intégrante de notre plan de jeu. Il est très à l’aise au pied et c’est le premier relanceur de notre équipe. On aime repasser par le gardien quand les solutions sont bloquées. Cela fait partie de notre philosophie de jeu. Gauthier travaille dur pour que son jeu au pied soit le meilleur possible. C’est un atout pour l’équipe de pouvoir compter sur lui, notamment dans nos phases de construction.

Le coach Laurent Batlles a un lien personnel avec cette équipe bordelaise, lui qui a disputé 70 rencontres en Ligue 1 avec les Girondins. Cela a-t-il un impact sur son discours d’avant-match ?

Le coach nous demande avant tout de performer et de donner notre maximum à chaque rencontre. Il existe toujours des matches dans lesquels il y a des liens entre les joueurs ou bien les staffs mais on essaye de faire abstraction de cela. Le plus important est ce que l’on montre sur le terrain. Le plan personnel passe après les résultats sportifs. On va devoir faire un grand match ce dimanche à la maison.

Vous avez fait 13 apparitions en 17 journées de championnat. Comment évaluez-vous votre temps de jeu avec l’ESTAC et votre début de saison à titre personnel ?

J’essaye de me donner les moyens d’être le plus performant possible et d’être disponible à chaque rencontre. Je travaille chaque jour pour être à mon meilleur niveau. Chaque joueur a pour objectif d’être au top et se tient disponible pour le coach. Je suis heureux d’avoir du temps de jeu et suis content de pouvoir aider l’équipe à chaque fois que j’en ai l’opportunité. 

Il y a eu cette blessure à l’épaule lors de la réception de Nice (J10). Comment vit-on ce genre de période, durant laquelle vous avez été éloigné des terrains ?

Cela fait partie de la carrière d’un footballeur. On a travaillé dur avec le staff médical pour que je retrouve rapidement des bonnes sensations. Il n’y a pas de miracle dans ce genre de situations, il faut savoir être patient et revenir au bon moment. Aujourd’hui c’est du passé. On rentre également dans une période où il va faire très froid et il va falloir être vigilants avec les corps. La saison est très longue et on va devoir gérer les efforts.

Quel est votre rôle au coeur de cette défense troyenne ?  Quelles sont les qualités nécessaires pour évoluer dans une défense à 3 ?

Quand on joue dans une défense à trois, il faut beaucoup communiquer avec ses coéquipiers. On a un jeu qui peut nous amener à concéder des contres et il faut être très attentifs sur les phases défensives. On essaye d’appliquer les consignes du staff et du coach et de répondre présents à chaque fois. On analyse beaucoup nos adversaires et chaque rencontre est différente sur la partie tactique. Il faut savoir s’adapter aux équipes que l’on affronte. La réactivité et l’échange sont deux aspects importants lorsqu’on évolue dans une défense à 3. 

sur

jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé)

-