1899-2024 : L’ESTAC HÉRITIÈRE DU FOOTBALL TROYEN

Troyes et l’Aube, c’est une longue et belle histoire de football, une discipline qui demeure le sport préféré de la population troyenne et auboise. De tout temps, depuis son apparition à Troyes à la fin du 19e siècle, le football a toujours été sur le devant de la scène.

De l’US Troyenne, le premier club officiel de l’histoire, jusqu’à l’ESTAC, l’histoire footballistique locale a été marquée par de grands moments, de grandes joies et de purs bonheurs, mais aussi des heures moins glorieuses.

Mais c’est la passion qui a toujours guidé l’existence du football troyen et alimenté les sujets d’intérêt de l’ensemble d’une population réunie autour du ballon de cuir.

Cette histoire exceptionnelle, riche en rebondissements et en performances et exploits notables, la voici, club après club, au fil du temps.

1899 Premier club de football à Troyes
1930 Naissance de l’ASTS
1935 L’ASTS adhère au professionnalisme
1956 Vainqueur de la Coupe Gambardella
1967 Disparition de l’ASTS
1970 Naissance du Troyes Aube Football
1979 Naissance du PL Foot
1986 Naissance de l’ATAC
1999 Retour du club en première division
2000 L’ATAC devient l’ESTAC
2001 L’épopée européenne
2002 Inauguration du Centre de Formation de l’ESTAC
2004 Un nouveau président
2009 L’ESTAC en National, Daniel Masoni remplace Thierry Gomez
2012 Un retour précipité en Ligue 1
2015 Premier titre de champion de France de Ligue 2
2017 Une remontée… par des barrages
2018 Une nouvelle coupe Gambardella dans le palmarès
2020 Arrivée du City Football Group
2021 Un second titre de champion de France de Ligue 2
2022 Un maintien historique en Ligue 1
2024 Descente en national
1899 - Premier club de football à Troyes

Premier club de football à Troyes

A Troyes, la jeunesse se prend de passion pour le sport. Dès 1899, un groupe de jeunes se rassemblent pour s’adonner à ce sport arrivé récemment d’Outre-Manche : le football. Nos jeunes Troyens ont l’idée de former une société sportive qu’ils appellent le Racing Club Troyen. Début 1900, beaucoup trouvent l’appellation un peu prétentieuse et décident de la changer. L’Union Sportive Troyenne (UST) voit donc officiellement le jour. Ses couleurs sont le rose et le noir. Le premier entraîneur est anglais et s’appelle John Calladine.

1930 - Naissance de l'ASTS

Naissance de l’ASTS

Le 11 mai 1930, l’ASTS (Association Sportive Troyes Sainte-Savine), club omnisports présidé par Marcel Vitoux, voit le jour suite à la fusion entre l’US Troyenne et l’Association Sportive Savinienne. Ses couleurs sont marine et blanc.

1935 – L’ASTS adhère au professionnalisme

L’ASTS adhère au professionnalisme

En 1932, le professionnalisme est créé dans le football et le club va s’y intéresser. En 1935, l’ASTS pose sa seconde candidature et est admise. Jusqu’à la seconde guerre mondiale, l’équipe va figurer en 2e Division, sans faire particulièrement d’éclat. Après la guerre, elle va davantage faire parler d’elle, d’abord en Coupe de France avec une finale perdue en 1956 face à Sedan (3-1). Elle se montre également performante en championnat, avec deux accessions en 1e Division, en 1954 avec probablement l’une des toutes meilleures équipes de son histoire, et en 1960.

1956 – Vainqueur de la coupe Gambardella

Vainqueur de la Coupe Gambardella

Le football troyen connaît son premier trophée avec la Gambardella, la coupe de France des juniors, remportée en 1956 devant le Stade de Reims. Un certain Marcel Artélésa qui va émerger de cette équipe juniors, deviendra quelques années plus tard international puis capitaine de l’équipe de France, notamment lors de la Coupe du Monde 1966 en Angleterre.

Disparition de l’ASTS

En 1963, le président Marcel Vitoux annonce l’abandon du professionnalisme. Le club ne va pas survivre à ce retrait de la scène professionnelle, malgré les efforts des derniers dirigeants de la section football. L’ASTS est dissoute en 1967.

1970 – Naissance du Troyes Aube Football

Naissance du Troyes Aube Football

En 1967, une poignée d’hommes entreprenants va créer un nouveau et grand club omnisports, le TOS, le Troyes Omni- Sports. Cependant, l’équipe végète en Promotion d’Honneur. Avec l’aide de Paul Heurtefeu, industriel de bonneterie sportive et toute une équipe, Marc Eullaffroy, ancien de l’ASTS engage la section football du TOS, qui devient autonome et prend le nom du Troyes Aube Football, le TAF. Un an après, le club adopte le statut professionnel. Trois ans seulement après sa naissance, en 1973, le TAF monte en 1e Division.

Naissance du PL Foot

Malgré des joueurs de talent, cinq années dans l’élite avec quelques belles performances comme face à la grande équipe de Saint-Etienne en 1976, le TAF grandit trop vite, s’essouffle financièrement, est relégué en D2 en 1978, dépose son bilan et est liquidé en 1979. A la fin du printemps 1979, c’est la naissance de Foot 10, un club dont l’existence sera éphémère, qui reprend la section amateur du TAF et va fusionner avec le club du PL Troyes, les Patronages Laïques de Troyes. Le PL Foot est né. L’équipe parviendra à accéder en 4e Division en 1984-85 mais ne pourra s’y maintenir.

1986 - Naissance de l’ATAC

Naissance de l’ATAC

Fin 1985, six ans après la disparition du TAF, plusieurs personnes vont estimer que Troyes devrait retrouver des ambitions plus importantes sur le plan du football. En 1986, le PL Foot cèdera la place à l’ATAC, l’Association Troyes Aube Champagne, présidée par Maurice Cacciaguerra. Angel Masoni va succéder à Michel Santier à la présidence en 1992. Sous son impulsion, le club va franchir un palier décisif.

1999 - Retour du club en première division

Retour du club en première division

Dès 1993, L’ATAC va décoller, passant du National 2 à la Ligue 2 en trois saisons et adoptant alors le statut professionnel. Daniel Vacelet préside cette section professionnelle qui devient une SASP (société anonyme sportive professionnelle). En 1999, le club accède à la première division.

2000 - L’ATAC devient l’ESTAC

L’ATAC devient l’ESTAC

L’ATAC doit changer son appellation et se transforme en ESTAC, Espérance Sportive Troyes Aube Champagne. C’est par conséquent l’ESTAC qui va porter les couleurs bleu et blanc sur la scène européenne.

2001 - L’épopée européenne

L’épopée européenne

7e du championnat de Ligue 1 et demi-finaliste de la Coupe de France, l’ESTAC se qualifie pour la première fois de son histoire à une coupe d’Europe, la coupe Intertoto qu’elle va remporter face aux Anglais de Newcastle. Après avoir éliminé les Slovaques de Ruzomberok, elle échouera de justesse au second tour devant d’autres Anglais, ceux de Leeds, l’une des toutes meilleures équipes d’Angleterre. Cette année restera comme la plus belle jamais vécue.

2002 - Inauguration du Centre de Formation de l’ESTAC

Inauguration du Centre de Formation de l’ESTAC

En 1999, Angel Masoni sera élu à la présidence de l’Association, en charge de la section amateur et des jeunes, dont toute la partie formation. Il sera d’ailleurs l’instigateur de la création du Centre de Formation, inauguré le 28 septembre 2002 en présence d’Aimé Jacquet, entraîneur de l’équipe de France championne du monde 1998.

2004 - Un nouveau président

Un nouveau président

Après une saison de transition en seconde division, le club connaît un profond remaniement. Daniel Vacelet quitte la présidence au profit de Thierry Gomez, jeune chef d’entreprise francilien. A la fin de la saison, l’équipe retrouve la Ligue 1 et y effectuera deux saisons avant de descendre.

2009 - L’ESTAC en National, Daniel Masoni remplace Thierry Gomez

L’ESTAC en National, Daniel Masoni remplace Thierry Gomez

La saison 2007-2008 fait naître les plus grands espoirs mais provoque également une grosse déception finale. Alors qu’elle paraît nettement en passe de remonter, l’équipe, brusquement, n’avance plus et se fait coiffer par Grenoble. Traumatisé par cette mauvaise fin de saison, le club n’arrive pas à repartir de l’avant et est relégué la saison suivante en National, le 3e niveau du football français. Thierry Gomez décide d’arrêter et cède ses parts à Daniel Masoni.

2012 - Un retour précipité en Ligue 1

Un retour précipité en Ligue 1

Le fils d’Angel Masoni, président charismatique, entame sa reconquête. Elle ne fera qu’une saison en National et remonte aussitôt en Ligue 2. L’ESTAC parviendra à se maintenir mais la saison suivante, elle termine fort et décroche l’accession en Ligue 1. L’engouement est énorme. Personne n’attendait que, deux ans après avoir évolué au 3e échelon français, Troyes reviendrait aussi vite parmi l’élite.

2015 - Premier titre de champion de France de Ligue 2

Premier titre de champion de France de Ligue 2

L’ESTAC réalise une saison énorme. Elle domine la Ligue 2 de la tête et des épaules. Elle est sacrée championne de France, termine avec 78 points, dont 13 d’avance sur le second et 17 sur le 4e, meilleure attaque, meilleure défense, cinq de ses joueurs dans l’équipe-type et Jean-Marc Furlan est élu meilleur entraîneur.

2017 - Une remontée... par des barrages

Une remontée… par des barrages

Contre toute attente, emmené par un Benjamin Nivet qui fête ses 40 ans et franchit la barre des 600 matches professionnels, l’ESTAC remonte en Ligue 1. Elle termine 3e du championnat de Domino’s Ligue 2 et doit disputer les barrages qui sont réinstaurés 24 ans après avoir été supprimés. Contre le 18e de Ligue 1, Lorient, l’ESTAC gagne le match aller 2-1 au Stade de l’Aube puis résiste, 0-0, au match retour.

2018 - Une nouvelle coupe Gambardella dans le palmarès

Une nouvelle coupe Gambardella dans le palmarès

Pour la deuxième fois de son histoire, l’ESTAC remporte la coupe Gambardella. Au Stade de France, les jeunes Troyens s’imposent 2 à 1 face à Tours en finale, grâce à un doublé de Bryan Mbeumo.

Arrivée du City Football Group

Acteur majeur du football sur le plan international, le City Football Group devient le nouvel actionnaire majoritaire de l’ESTAC, après avoir racheté les actions détenues par l’ancien propriétaire, Daniel Masoni.

2021 - Un second titre de champion de France de Ligue 2

Un second titre de champion de France de Ligue 2

Cette saison 2020-21 est exceptionnelle ! Après une saison aboutie, l’ESTAC devient le 8 mai, pour la seconde fois de son histoire, championne de France de Ligue 2 BKT, après une victoire sur l’USL Dunkerque au Stade de l’Aube, dans un stade à huis-clos. Nominé quelques semaines plus tôt à la présidence du club troyen, Aymeric Magne vit un moment historique, les Troyens retrouvent la Ligue 1 !

2022 - Un maintien historique en ligue 1

Un maintien historique en Ligue 1

Après une première partie de saison mitigée, le club a un seul objectif en tête sur cette fin de saison : Le maintien ! 16 ans après, l’ESTAC réussit à se maintenir dans l’élite. 

Descente en national

Après une première descente de Ligue 1 Uber Eats à Ligue 2 BKT sur la saison 2022-23, l’ESTAC concède une nouvelle contre-performance. Pour la seconde fois consécutive, le club troyen est condamné à une nouvelle relégation, cette fois-ci en National, 3e échelon du football français.