Estac Troyes

Fil infos

#ESTACRODEZ : les déclas

Samedi 13 Février 2021 à 21h45

Parfaitement entrés dans leur match, les Troyens ont ouvert la marque dès la 2e minute par Touzghar, avant de doubler le score au retour des vestiaires grâce à Pintor (45e). Plus entreprenants en deuxième mi-temps, les Ruthénois ont su trouver la faille par Dembélé (73e), poussant jusqu’à la fin pour égaliser. Mais solide, l’ESTAC a tenu et obtient ainsi les trois points de la victoire. Voici les déclarations d’après-match.

▶️Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) : « On avance »

« On a fait deux très belles entames de mi-temps en marquant deux fois. On a la possibilité de mettre ce troisième but sur certaines choses que l’on avait travaillées hier, mais on ne l’a pas mis. Et sur un corner, après un cafouillage, on prend un but. Ça remet un peu de pression sur le match.

Il fallait rester serein et on l’a été. On gagne cette rencontre à la fin. C’est important ce soir de l’avoir fait. On avance, et le plus important, c’est la solidarité qu’il y a à l’intérieur du groupe.

Ça a été très important de bien démarrer ce match. Je l’avais demandé au groupe. Certes, on ne l'a pas tué, mais on gagne, et ce n’est pas facile de gagner des matches.

Sur la titularisation de Max Barthelmé, j’avais en effet besoin de mettre un peu de changement avec des profils qui pouvaient nous mettre des centres devant le but. Ce poste est très exigeant car il faut attaquer, défendre… Et c’est important de concerner tout le monde. Ça permet à certains joueurs de retrouver de la confiance aussi. »

▶️Maxime Barthelmé (milieu de l’ESTAC) : « Du plaisir à jouer ensemble »

« J’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à jouer ce match, ça fait du bien d’être décisif. On essaie d’aider les copains et le plus important est d’avoir la victoire au bout. J’essaie de répondre présent dès que le coach fait appel à moi et d’apporter ma pierre à l’édifice.

On est bien rentrés dans cette rencontre et on a réussi à marquer rapidement. Mais on s’est fait un peu peur sur la fin. C’est assez frustrant et il faudra que l’on travaille dessus.

Il y a beaucoup de qualités dans ce groupe et on prend du plaisir à jouer ensemble. Il faut que l’on continue sur le même chemin et j’espère qu’au bout, il y aura une belle joie. »

▶️Laurent Peyrelade (entraîneur du Rodez AF) : « On n’est pas passés loin »

« Je retiens ce soir un manque de rigueur sur ce que l’on devait faire, un manque de connexions. Mais aussi une énergie positive qui permet de les bousculer. Le premier but me laisse beaucoup de regrets, car c’est un cadeau. Quand tu joues une équipe de Ligue 1, tu ne peux pas faire de cadeau. C’est déjà compliqué de proposer une opposition, si en plus on leur offre un but, on se met en difficulté et on les met dans le confort. Alors qu’ils n’ont pas besoin de ça.

Après, on aurait pu se disperser, être moins ensemble, et ce n’était pas le cas. Donc c’est très bien. Même s’il aurait fallu avoir cette énergie mentale sur l’ensemble du match. Il faut retenir que même à 2-0, on a continué. On n’est pas passés loin. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac