Estac Troyes

Fil infos

#ESTACLBC : Les déclas

Mardi 05 Janvier 2021 à 22h55

Solides pendant 90 minutes, les Troyens se sont sortis du piège castelroussin dans le dernier quart d’heure, grâce à un but de Raveloson, suivi du break de Pintor. Bien en place, organisée, l’ESTAC, qui a fini en supériorité numérique pendant les dix dernières minutes, a semblé maîtriser son sujet de bout en bout et a décroché les trois points au Stade de l'Aube. Elle débute parfaitement la nouvelle année 2021 et se place, ce soir, à la première place de Ligue 2 BKT. Voici les déclarations d’après-match.

Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) : « Ce soir, je suis très heureux pour tout le groupe »

« Je savais, avec l’arrivée de Benoit (Cauet, l’entraineur castelroussin, ndlr), que j’ai connu à Bastia, qu’il travaillerait bien tactiquement avec son équipe et que Châteauroux viendrait avec un groupe très regroupé, costaud. J’avais dit aux joueurs d’être relativement patients pendant la rencontre, pour faire rentrer des forces vives qui pouvaient faire la différence en fin de match. Et c’est ce qu’il s’est passé.

On est tombés sur une équipe bien en bloc, on a réussi à se créer quelques occasions, sans trouver la faille, mais les joueurs qui ont débuté ont tout donné pendant une heure. Ceux que j’ai fait rentrer ont ainsi pu profiter de leur travail. Ce soir, on a été récompensé. Cela en dit long sur l’état d’esprit que les joueurs ont montré. Les remplaçants ont apporté beaucoup d’envie et ont prouvé qu’ils avaient la capacité de jouer. Ce soir, je suis très heureux pour tout le groupe.

On essaie d’avancer dans notre projet de jeu, à la fois collectivement et individuellement. On a certaines certitudes dans notre jeu de possession, mais on sait aussi que l’on a du travail dans la finition. On a vu ce soir que l’on peut aussi être mis en danger sur une ou deux occasions, il faut que l’on continue à travailler dessus. Car le plus difficile dans le football, c’est de finir les actions dans les derniers mètres et de ne pas se faire contrer derrière. Par moments, on prend des risques dans le jeu, mais on ne peut pas demander aux joueurs de tout le temps sécuriser les passes. C’est le jeu.

J’avais dit aux joueurs que c’était important de bien finir la phase aller et de bien débuter l’année. On est sur la bonne voie. Il faut continuer. »

Oualid El Hajjam (défenseur de l’ESTAC) :« C'est toute une équipe qui a gagné »

« On sait qu’en Ligue 2, chaque match n’est jamais facile, jamais gagné d’avance. Il n’y a pas de rencontre simple, même contre le dernier, donc on est très contents ce soir.

On savait qu’il fallait être patient dans ce type de match fermé, avec peu d’occasions de but, mais aussi que l’on devait faire attention aux contres. On a vu que c’était une bonne équipe offensivement, qui a su se créer quelques actions dangereuses. Ils étaient très bien organisés, solides dans les duels, donc il fallait prendre le temps de poser notre jeu et créer des décalages.

Et puis, les entrées ont fait énormément de bien ! Il faut vraiment le souligner. Rayan (Raveloson) et Lenny (Pintor), ont mis deux beaux buts, je suis très content pour eux. Mais c’est un groupe, toute une équipe qui a gagné. Ça prouve notre force, notre état d’esprit.

Cette victoire fait du bien après la défaite à Grenoble qui nous a fait un peu de mal juste avant de partir en vacances. Mais elle nous a aussi permis de rester focus pendant la trêve, de bien rester concentrés. »

Benoît Cauet (entraîneur de Châteauroux) : « On a affronté une des meilleures équipes du championnat »

« Je pense que l’on a été bien en place, bien organisé sur la première mi-temps. On avait un plan de jeu que l’on a respecté pendant les 45 premières minutes. On est aussi bien repartis en deuxième période. On a même eu deux-trois occasions que l’on aurait pu concrétiser mais on ne l’a pas fait. Et l’ESTAC a fait la différence sur sa qualité.

Il nous a manqué ce but car je pense qu’avec l’ouverture du score, ça nous galvanise. Mais souvent, les équipes qui sont en bas ont ces caractéristiques. Quand tu as des occasions, tu les rates. C’est comme ça.

Il nous a manqué ce petit brin de chance. L’entame de match a été très positive. On est bien rentrés dedans, on a gagné nos duels, mais on a certainement manqué de confiance et de justesse technique.

Ce match s’est joué en 5 minutes. Ils ont poussé et ont réussi à nous faire céder. Mais il faut que l’on continue de travailler là-dessus. Sur l’envie, la détermination, on était là. Il faut positiver. Je l’ai dit aux gars. Il y a un match dans deux jours et il faudra marquer. Si on continue comme ça, on aura des résultats.

On savait qu’il y aurait du travail et on a affronté une des meilleures équipes du championnat. Il y a beaucoup de qualité à Troyes. C’est huilé, cohérent. C’est certainement une équipe qui montera en Ligue 1. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac