Estac Troyes

Fil infos

#ESTACASC : les déclas

Samedi 28 Novembre 2020 à 22h31

Face à Amiens, alors que le Stade de l'Aube rendait hommage à Anele Ngcongca, ancien joueur troyen décédé lundi, le football français rendait également hommage à Diego Maradona, 'El Pibe de Oro". Au terme d'un match maîtrisé, la formation de Laurent Batlles est parvenue à prendre le meilleur face aux Picards, relégués de L1. Si les premières minutes ont été à l'avantage des visiteurs, les Troyens ont rapidement pris le contrôle du match jusqu'à l'ouverture du score, logiquement inscrite par l'homme en forme du moment : Yoann Touzghar. Le joueur qui a découvert le professionnalisme à Amiens a inscrit ce soir son 5e but en autant de matches et contribue à la belle série troyenne en cours. Si les visiteurs n'ont ensuite pas eu énormément d'occasions pour inquiéter Gauthier Gallon, c'est même Dylan Saint-Louis qui doubla la mise, juste avant la fin de la première période. Au retour des vestiaires, les joueurs de Laurent Batlles ont poursuivi leur nette domination de la partie, même si, au bénéfice d'une faute qu'aurait commise Gauthier Gallon, Mendoza allait réduit la marque (79e). Joueurs troyens ont ensuite bien maîtrisé les débats, et se sont par la même occasion offerts leur 4e victoire de la saison, à la maison. De quoi bien débuter la longue série de matches qui les attend. Voici les déclarations d'après-match.

 

Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) :

« Je n’ai pas l’habitude de la dire, mais cette victoire est largement méritée. On aurait pu tuer le match en terminant nos occasions sur deux ou trois faits de jeu. On a bien appliqué ce que l’on a travaillé à l’entraînement depuis quinze jours, voire plus. Je suis content de ce que l’on a produit, de l’investissement, de l’adhésion des joueurs à notre projet de jeu. Cela nous permet de prendre trois points. On a travaillé là-dessus depuis le match de Chambly. Prendre un but fait partie du football. Quand l’adversaire revient à 2-1, il faut savoir rester calme, serein et c’est ce que l’on a démontré ce soir. On avance tranquillement dans ce championnat en restant cohérent. On a été mis en danger uniquement en tout début de rencontre, une ou deux fois sur les côtés, avec une belle frappe d’Alexis Blin. Après, on n’a pas été trop mis en danger sur tout le reste du match. Toute l’équipe est à féliciter. Je dirai même le groupe, car même les joueurs qui ne jouaient pas étaient dans le vestiaire. Je les en remercie tous, démontrant la grande cohésion de ce groupe. Je vais savourer un peu cette victoire, avant de me pencher rapidement sur le match de mardi et songer aux choix que j’aurais à faire. »

Dylan Chambost (milieu de terrain de l’ESTAC) :

« C’est une victoire maîtrisée, méritée. On s’est fait un peu peur durant le dernier quart d’heure, c’est un peu dommage. On a bien su gérer leurs armes offensives, on n’a pas été mis trop en danger. On a su déployer notre jeu. C’était intéressant à ce niveau-là, d’autant que ça fait longtemps que l’on n’avait pas joué. Mais on a beaucoup travaillé à l’entraînement. Notamment au niveau de la tactique, et c’est un réel plaisir de répéter ça en match. On menait 2-0 à la pause et on a continué à aller de l’avant, on ne voulait pas subir, on est à domicile. Le coach et nous prônons un football offensif. Se retrancher derrière n’est pas dans notre philosophie. Plus les semaines passent, plus nous avons des certitudes dans notre jeu. On poursuit une belle série de matches sans défaite. Pour la confiance, ça fait du bien, les automatismes se créent. Personnellement, je me sens très bien dans ce milieu en losange, dans lequel le coach nous demande de beaucoup bouger et même de permuter pour perturber l’adversaire. C’est un poste qui me plaît beaucoup, j’ai beaucoup de liberté sur le terrain. J’ai beaucoup de temps de jeu, je suis très content. La saison passée, c’était la découverte du niveau pour moi. J’ai fait un gros travail avec le préparateur physique pour gagner justement en intensité. Dans cette équipe, tout le monde a envie d’avoir le ballon, a envie de prendre plaisir par le jeu, sans oublier les tâches défensives. On a été costaud défensivement face à cette équipe d’Amiens. On va bien récupérer afin d’être prêt pour mardi. »  

Oswald Tanchot (entraîneur d’Amiens) :

« Je pense que la victoire de Troyes est méritée. Dans l’ensemble, je regrette notre fragilité après une bonne entame de match. On avait su appliquer notre plan de jeu, les chercher haut, les presser. Et puis, sur la première réelle incursion de Troyes, on est fragile, on oublie un joueur comme Touzghar dans la surface de réparation, ça ne pardonne pas. Et après, on a déjoué, on a manqué de mobilité, qualités techniques. On a vu la différence de confiance entre les deux équipes. J’ai l’impression que tout s’écroule dès que l’on prend un but. On a eu le mérite en deuxième mi-temps de rester dans le match. Un bel arrêt de Régis Gurtner nous permet de rester à 2-0. En deuxième mi-temps, on a été un peu plus dans la bagarre, dans le courage. On a eu le mérite de revenir à 2-1, de pousser. Contre Troyes, cela s’est montré insuffisant. Outre la défaite, on perd des joueurs sur blessure et un autre sur carton rouge. »

Alexis Blin (milieu de terrain d’Amiens) :

« On est tombé sur une bonne équipe, l’une des plus joueuses de Ligue 2 BKT, mais ça, on le savait. Troyes, c’est la possession de balle la plus élevée de la L2. On savait que l’on allait courir, il fallait être compact. On prend deux buts évitables, encore une fois, alors que l’on est bien dans le match durant le premier quart d’heure. On presse haut, on a deux ou trois situations de jeu, on a une belle occasion, et on se montre fébrile sur la première occasion troyenne. On encaisse un but et la confiance change de camp. Sans oublier cette malédiction de prendre un but à chaque fin de mi-temps. On s’attache à bien revenir en seconde période, avec de nouvelles intentions, on essaie de produire un peu plus de jeu. On réduit le score à la 80e minute, mais on ne crée pas assez d’occasions pour pouvoir égaliser. »  

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac