Estac Troyes

Pros

Yoann Salmier : "Être imprenable à la maison"

Jeudi 22 Octobre 2020 à 14h54

Yoann Salmier est l’une des valeurs sûres de l’effectif troyen où il comptabilise (déjà) plus de 70 matches sous le maillot bleu et blanc. Arrivé en 2018 en provenance de Strasbourg, le défenseur troyen se sent bien à l’ESTAC et trouve qu’au fil des rencontres, l’équipe monte en puissance dans ce championnat relevé de Ligue 2 BKT. Entretien avec un garçon attachant.

Yoann, il était important de remporter ce premier match à l’extérieur, c’est ce qu'il vous manquait depuis le début de saison…
On avait envie de remporter cette rencontre pour lancer véritablement notre saison à l’extérieur. Ce succès fait du bien à l’équipe et permet d’engranger de la confiance et continuer cette série positive. Ce n’était pas un résultat facile, Rodez était une équipe regroupée qui nous attendait pour nous contrer. On a réussi à être patient, costaud défensivement et on savait que tôt ou tard, on allait avoir une opportunité pour marquer.

Chaque détail a eu son importance, Gauthier (Gallon) qui arrête le penalty, Yoann (Touzghar) qui l’envoie au fond des filets, l’efficacité défensive au rendez-vous. Ressentez-vous que chacun a son rôle à jouer ?
À l’ESTAC, on a toujours cherché à donner le maximum pour l’équipe. Aujourd’hui, on a besoin de tout le monde et chacun a son mot à dire. On peut prendre l’exemple de Seb (Rénot) qui a fait le job quand Gauthier (Gallon) s’est blessé. C’est important d’être concerné surtout dans cette période où nous ne sommes pas épargnés par les blessures.

D’ailleurs, est-ce que cette longue période d’inactivité se fait encore ressentir aujourd’hui, après huit journées de championnat ?
Je trouve que cette période a perturbé nos habitudes et personnellement je le ressens encore un peu aujourd’hui. On a aussi quelques pépins physiques dans l’effectif, moi-même j’en ai eu lors de fins de match comme à Sochaux ou Toulouse. Je ne sais pas si c’est directement lié mais ça peut avoir un impact. Cette longue inactivité nous a dérangé mais on a fait le maximum avec le staff pour être en forme pour la reprise. Aujourd’hui, je sens que l’équipe monte en puissance et quand tout le monde sera disponible, on pourra être encore plus dangereux et décisif.

Ce samedi, vous rencontrez une équipe de Valenciennes avec un parcours mitigé (3 victoires, 1 nul, 3 défaites). Quel est votre état d’esprit à deux jours de cette rencontre ?
Valenciennes est une bonne équipe, solide défensivement qui prend peu de buts. Ce ne sera pas facile mais on est chez nous et on se doit de remporter le plus de points possible. Il faut que le Stade de l’Aube devienne notre « forteresse », qu’on soit imprenable à domicile tout en imposant notre rythme. Notre première période contre Clermont est une référence, il faut désormais la rééditer ou s’en rapprocher le plus possible sur 90 minutes. 

Vous faites partie des cadres de l’équipe, comment vous sentez-vous aujourd’hui dans une défense où la complicité notamment avec Jimmy (Giraudon) est devenue naturelle ?
Sur un plan physique, je me sens plutôt bien. Je ne suis pas encore au top mais je m’en approche progressivement. Sinon, avec Jimmy on est complémentaires, j’apprécie jouer à ses côtés. On s’entend bien sur et en dehors du terrain, tout est parfaitement huilé pour être performant sur le terrain avec nos autres coéquipiers. On espère que ce sera le cas de nouveau samedi soir.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac