Estac Troyes

Fil infos

Ilija Petkovic nous a quittés

Lundi 29 Juin 2020 à 12h14

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris samedi dernier en fin d’après-midi le décès de la star du Troyes Aube Football (TAF), Ilija Petkovic. Il aura participé à 122 matches de championnat, et 10 matches de coupe sous les couleurs troyennes. 

L’ancien international yougoslave est arrivé à Troyes en 1973 où il a participé à trois saisons avec le TAF. Considéré comme le meilleur ailier droit d’Europe de l’époque, Ilija est alors très prisé par les grands clubs (le Real Madrid, le Bayern de Munich, le Standard de liège…). Pourtant, c’est en France qu’il rêve de vivre et de jouer. Son manager, Bakovic, lui propose alors d’intégrer l’effectif troyen (le TAF), qui vient tout juste de monter en première division, sous les ordres de l'entraîneur de l'époque Pierre Flamion. Il quitte alors son club de toujours l’OFK Belgrade dont il est le capitaine et vient poser ses bagages à Troyes en compagnie de son épouse Bilijana. 

Ilija Petkovic était connu pour sa bonne humeur, son côté boute-en-train et sa grande modestie. Il séduit très rapidement le club troyen ainsi que ses supporters. Véritable farceur, il se lie d’amitié avec Guy Formici, le gardien du TAF ainsi qu’avec Arsène Attoug, l’intendant, souvent la cible privilégié de ses facéties. 

Petkovic était également connu pour sortir de l’ordinaire. En effet, afin de mieux sentir le contact avec le ballon, il décide de jouer pieds nus dans ses chaussures et coupe systématiquement le bas de ses chaussettes. Technicien hors-pair, dribbleur virevoltant, habiles des deux pieds, clairvoyant dans tous les domaines, il rayonne. Il était l’exemple même de l’intelligence sur le terrain. 

Avec le TAF, Ilijan Petkovic va apporter son talent et participer au maintien de son équipe trois saisons de suite. À la suite de critiques très blessantes dans la presse, le joueur décide de jouer son dernier match au Stade de l’Aube en octobre 1976 où il offrira les deux buts de la victoire contre Rennes avant de rentrer en Yougoslavie. 

On lui décernera la médaille de la Ville de Troyes en signe de reconnaissance. 

De retour à l’OFK Belgrade jusqu’en 1983, il devient ensuite le directeur sportif, puis l’entraineur de 89 à 91. En 92, il devient l’entraîneur du Servette de Genève et c’est sous sa direction que se révèle un formidable buteur : Sonny Anderson. Petkovic est alors considéré comme un véritable coach globe-trotteur. Il sera d'ailleurs entraîneur dans des clubs en Chine, Grèce, Suisse et au Japon. Il terminera sa carrière en devenant sélectionneur du Serbie-Monténégro de 2003 à 2006.

Nous nous souviendrons très longtemps de ce joueur emblématique et charismatique. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches. 

  

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac