Estac Troyes

Pros

Pascal Faure : "Un programme suivi et adapté"

Mercredi 25 Mars 2020 à 08h52

En l'absence d'entraînements collectifs et de compétition officielle, les joueurs doivent s'entretenir à distance pour garder la forme. En lien avec le staff technique, le préparateur physique est là pour les suivre au quotidien et leur confectionner un programme adapté à la situation. Pascal Faure nous en dit un peu plus sur cette période particulière. 

Pascal, depuis une semaine maintenant, les joueurs se trouvent en confinement à leur domicile. Avec le staff, comment vous êtes-vous adaptés à cette situation inédite ?

Avant le match face au Mans, on avait anticipé que la situation allait certainement se compliquer. L’idée était d'abord de donner une semaine de transition aux joueurs qui ressemblait finalement à une semaine de trêve hivernale. Les premiers jours étaient prévus au maintien des qualités physiques avec 3 à 4 séances au choix. Le but était de les conserver en bonne forme physique.

Ce programme était prévu pour la semaine dernière. Vous avez dû faire face à la prolongation des mesures…

On s’est effectivement aperçus que le confinement allait durer. On est donc repartis sur un nouveau cycle de 2 à 3 semaines avec des restrictions de sortie qui coïncident avec la situation actuelle. L’objectif pour ces prochains jours est une récupération active de tous les efforts consentis jusqu’à présent et un maintien des qualités physiques de base. Au programme, un léger footing puis du travail de renforcement musculaire avec gainage, abdos et proprioception. Les joueurs doivent faire 4 séances par semaine avec une en bonus s’ils le souhaitent.

On imagine que les échanges se multiplient…

Avec le staff et Laurent Batlles à sa tête, on se fait une réunion par jour et on invite certains joueurs à nous rejoindre pour échanger. Je les contacte également 1 à 2 fois par semaine pour évoquer leur ressenti sur les exercices, réajuster le programme en fonction, relever le poids de chacun et leur faire remplir un questionnaire. C’est comme si on était en période estivale mais avec des échanges plus réguliers.

Dans votre rôle de préparateur physique, appréhendez-vous cette fin de saison au vu de cette période d’arrêt qui se prolonge ?

On a l'avantage d'être tous dans la même situation. Je pense que les joueurs devront avoir beaucoup de fraîcheur mentale et physique à leur retour. La seule crainte que j’ai et qui est partagée par le staff technique, c’est un travail excessif des joueurs pendant cette coupure. C’est assez fou de dire ça mais ils ne doivent pas en faire trop. Voilà pourquoi ce programme doit être respecté à la lettre. Si ce n’est pas le cas, on devra s’adapter à eux à leur retour et se confronter à une lassitude physique. Si on ne dépasse pas certains seuils, on arrivera à gérer la reprise progressive et on sera prêts pour la fin de saison.

Comment les sentez-vous ?

Ils sont attentifs à ce qu’ils doivent faire. De ce côté-là, on a la chance d’avoir des garçons responsables. Les joueurs sont focalisés sur l’objectif et attendent impatiemment le retour à la compétition.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac