Estac Troyes

Pros

Covid-19 : Parole au médecin Beury

Mercredi 18 Mars 2020 à 16h39

Quelques jours après l'annonce de deux joueurs troyens positifs au Coronavirus - COVID 19, il était important de laisser la parole à Philippe Beury, responsable de la cellcule médicale de l'Estac pour faire un point sur cette situation rare, historique dans le monde du football mais également au sein de la société française. Entretien avec la personne la plus sollicitée du moment.

Docteur, la question que l’on se pose tout de suite, c’est de savoir comment vont nos deux joueurs positifs au Covid-19 ?

Le premier qui a été confirmé positif par un prélèvement va bien. Il a encore un peu de fièvre mais son état est rassurant. Pour le second, il est également en bonne voie de guérison. Les symptômes étaient différents pour les deux : L’un avait mal aux yeux, l’autre avait une oppression thoracique. Dans le contexte actuel, c’est assez simple de faire des diagnostics.

On imagine que vous lez suivez au jour le jour ?

J’effectue un suivi régulier pour connaître leur évolution. C’est la même chose pour l’ensemble des joueurs. Aujourd’hui, chacun est confiné chez soi pour ne pas propager le virus ou l’attraper.

En tant que responsable de la cellule médicale du club, vous aviez mis en place des précautions d’usage dès le début de l’épidémie…

On a pris cette épidémie très au sérieux depuis son début de propagation. J’avais communiqué sur des mesures de barrière à effectuer et qui sont aujourd’hui d’actualité au sein de notre société : Pas de serrages de main, d’embrassades, obligation de se nettoyer les mains fréquemment. Des réunions ont également été instaurées pour prendre conscience des informations annoncées. Le président Daniel Masoni est très sensible à ces précautions proposées, comme la mise en confinement des joueurs qui va durer le long de cette crise sanitaire. 

Quelles consignes ont été données aux joueurs pendant cette période rare ?

Au niveau sportif, c’est surtout le préparateur physique Pascal Faure qui s’est entretenu avec le staff technique pour leur donner un programme spécifique. Du côté médical, je leur ai conseillé de continuer leur micronutrition et de ne pas trop manger. Rester chez soi est devenu une mesure obligatoire. En terme de contamination, les joueurs ne sont pas en première ligne car ce ne sont pas des personnes à risque. Je leur ai donné des consignes pour protéger leurs enfants et familles. Ce sont des hommes responsables et intelligents, je sais qu’ils respecteront nos consignes. Je compte sur leur conscience professionnelle pour faire attention et exercer des activités dans le but de se maintenir en forme.

Jusqu’à quand cette situation peut perdurer ?

On verra comment elle évolue. Cela ne dépend plus de nous mais des mesures de confinement nécessaires imposées par l’Etat. Le seul problème est le temps, la durée de ces restrictions. Là, nous sommes sur quinze jours au moins mais ça peut aller plus loin. Il faut donc s’adapter. 

Comment vivez-vous cette période de crise sanitaire ?

C’est toujours stressant car on sait qu’il va y avoir des gens qui vont en souffrir. Ma position au club est relativement facile car comme j’ai précisé, le président Daniel Masoni est une personne qui est capable de comprendre et d’appliquer immédiatement les mesures qu’on lui préconise quelles que soient les implications sportives ou financières. C’est très agréable car cela permet d’avoir une totale liberté et de travailler pour le bien de tout le monde. Comme dit le président, ces mesures sont prises dans l’intérêt d’une structure familiale où tout le monde se connaît bien. Quand on a annoncé des restrictions, personne n’a réfuté, tout le monde a tiré dans le même sens sans se soucier de la situation sportive ou autre. Dans l’inquiétude générale, c’est une petite satisfaction. 

Un dernier mot pour les supporters troyens et tous les Français ?

La formule c’est : restez chez vous. Si vous voulez sauver des vies et aider les personnels soignants. Les mesures vont être très difficiles car nous avons nos propres habitudes, mais il est important de les respecter pour arrêter la propagation du virus et retrouver des conditions normales dans les semaines à venir. Pour la Chine et l’Italie, le confinement permet d’enregistrer des effets positifs, il faut en faire de même en France. Pour le bien de tous et de notre club familial. On a hâte de revivre de belles émotions alors faisons preuve de solidarité et restons chez nous. 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac