Estac Troyes

Fil infos

#ESTACPFC : les déclas 🗣

Vendredi 06 Mars 2020 à 23h36

Le résultat est frustrant pour les joueurs de Laurent Batlles qui espéraient poursuivre leur série de victoires en recevant le club francilien, à la lutte pour le maintien. Face à une formation parisienne solide et regroupée, les Troyens ont d’abord eu l’occasion d’ouvrir le score dans le premier quart d’heure, par l’intermédiaire de Florian Tardieu sur penalty, mais Demarconnay détournait en corner. Quelques minutes plus tard, les Bleu et Blanc allaient ouvrir la marque par l’intermédiaire de Warren Tchimbembé, pour une merveille de reprise de volée, bien servi par Oualid El Hajjam à l'entrée de la surface (21e). Le plus dur semblait fait. Les joueurs de René Girard auront ensuite joué crânement leur chance jusqu’à inscrire le but égalisateur, par l’intermédiaire de Ousmane Kanté à la 39e. La partie sera ensuite relativement équilibrée, même si les joueurs Aubois se seront procurés les meilleures occasions, dont un coup franc dans les ultimes instants, parfaitement tiré par Chris Bédia à l’entrée de la surface et repoussé par un Demarconnay héroïque. Il faudra désormais rapidement se tourner vers la prochaine rencontre et un déplacement difficile au Mans, avant le choc attendu au Stade de l’Aube, face au FC Lorient. Voici les déclarations d’après-match.

 

René Girard (entraîneur du Paris FC) : 

 

« Nous sommes heureux d’avoir ramené un point d’ici. Je regrette le coup franc donné en fin de seconde période qui donnait à notre adversaire une belle possibilité de reprendre l’avantage. Je crois que nous pouvons être satisfaits, il ne faut pas oublier que nous avions un groupe remanié et nous sommes sur deux bons résultats à l’extérieur.

Je me suis appuyé sur mes défenseurs, la deuxième mi-temps a été bien meilleure de notre part. Nous sommes venus ici avec tout à gagner, nous revenons avec un point et c’est très important pour nous. Nous avons rencontré quatre équipes de tête et nous avons un bon bilan.

Je pense que si nous avions mieux joué nos contres nous aurions peut-être réussi à faire un coup, mais sur l’ensemble du match, le nul me paraît équitable. »

 

Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) : 

 

« C’est forcément frustrant, je ne savais pas si nous devions prendre davantage de risques pour obtenir un résultat. Prendre un point permet quand même de faire tourner le compteur, dans certains matches, plus tôt dans la saison, c’est un point que l’on n’aurait pas su prendre. Nous aurions sûrement aimé faire mieux, mais nous nous sommes heurtés à une formation bien regroupée.

Nous avons davantage peiné en début de seconde période. C’est paradoxal parce que j’ai le sentiment que nous ne nous sommes pas créé assez d’occasions pour pouvoir prétendre gagner le match. 

Je suis un peu frustré, mais je pense que le nul n’est pas immérité pour Paris. Nous savions que nous avions la possibilité de les mettre en difficulté sur les côtés, le penalty manqué, même en ouvrant le score quelques minutes plus tard, ne nous met pas non plus dans les meilleures conditions. 

Nous faisons une erreur sur le but, je regrette que l’action ne soit pas arrêtée plus tôt. C’est dommageable parce que ça nous a coûté cher aujourd’hui. 

Il est vrai que j’ai voulu voir ce que pouvait donner l’association Suk-Bédia, mais nous n’avons pas eu assez de temps pour travailler cela davantage. L’entrée en jeu de Ihsan (Sacko) devait nous permettre d’apporter des centres et de jouer sur la qualité de mes deux attaquants.

Il y a des choix à faire, la concurrence existe et il est possible que je revienne à des systèmes de jeux plus costauds qui m’ont par ailleurs permis de prendre des points dans le passé. »

 

Maxime Barthelmé (milieu de terrain de l’ESTAC) : 

 

« C’est un résultat frustrant, d’autant plus à domicile où nous avions à coeur d’offrir une victoire à notre public et de continuer sur notre belle dynamique. 

J’ai tâché de profiter des espaces pour ammener du danger et nous procurer des occasions avec notre qualité de centres. Je pense que notre adversaire a corrigé la chose au retour du vestiaire et nous avons eu plus de difficultés à nous appuyer sur les côtés. 

Notre adversaire a fait preuve de beaucoup de solidarité, ils ont été costauds et nous n’avons pas réussi à trouver la faille. Nous avons la volonté de gagner tous les matches, mais nous ne regardons pas plus le classement que ça. Ce point vaudra peut-être cher, plus tard.

Nous allons aborder le prochain match avec beaucoup de sérieux, nous allons avoir a coeur de relancer la dynamique et il nous faudra jouer tous les coups à fond. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac