Estac Troyes

Fil infos

ESTAC-AJA : les déclas

Lundi 24 Février 2020 à 23h47

Une victoire, ça fait plaisir, mais un derby remporté, c’est encore meilleur ! Ce soir, l’Estac a fait preuve de réalisme et d’efficacité, des ingrédients qui l’ont menée logiquement au succès. 
Pourtant, ce sont les Auxerrois qui rentraient le mieux dans le match, effectuant un pressing très haut sur la défense troyenne. Ils s’offraient par ailleurs une double occasion à la 11’, mais Yoann Salmier puis Gauthier Gallon repoussaient le danger. L’Estac reprenait alors peu à peu le contrôle du ballon et concrétisait à la 29’. Warren Tchimbembe, servi par Rayan Raveloson, armait une frappe en pivot et ouvrait le score, inscrivant son premier but en Domino’s Ligue 2. L’Estac allait confirmer son avantage à la 37’, grâce à Chris Bedia, qui ajustait le portier adverse pour le 2-0. Mais peu avant la pause, les Auxerrois parvenaient à réduire le score, par Ngando (44’). Juste après le but, une échauffourée éclatait sur le terrain, et Touré se faisait expulser, après avoir poussé le capitaine troyen Jimmy Giraudon. À la pause, les Troyens menaient logiquement au score, 2-1. 
Réduits à dix, les Auxerrois vécurent ensuite une seconde période compliquée, subissant les assauts troyens à répétition. Chris Bedia à la 48’, puis Warren Tchimbembe à la 54 ‘ manquaient de peu le troisième but. Très en forme également, Maxime Barthelmé multipliait les centres et sa frappe à la 63’ passait juste au-dessus de la barre transversale des cages icaunaises. Finalement, le milieu de terrain sera de nouveau passeur à la 65’, offrant le ballon du doublé à Warren Tchimbembe. Pour un joueur formé au club, inscrire deux buts dans un derby est alors totalement symbolique.

Avec la manière, les joueurs de Laurent Batlles ont offert un beau match aux supporters troyens présents au Stade de l’Aube. Seule petite ombre au tableau, l’expulsion à la mi-temps de Damien Ott et de Kiki Kouyaté. Mais les Troyens peuvent savourer cette belle victoire, la troisième d’affilée. Vendredi, ils se déplaceront du côté d’Orléans, pour poursuivre la série en cours. Prochain rendez-vous au Stade de l’Aube le vendredi 6 mars à 20h pour la réception du Paris FC. 

 

Jean-Marc Furlan (entraîneur auxerrois) : 

« On revit le même scénario que lors du match aller. Ce qui est désolant dans le football français, c’est que les simulations ou tricheries sont systématiquement sifflées et que les joueurs comprennent que c’est souvent sanctionné à leur avantage. Le match a été faussé à partir de ce moment. La deuxième mi-temps était soporifique. Elle n’avait plus aucun aspect d’équilibre. Troyes est une équipe très forte sur le plan défensif. En première mi-temps, on n’a pas pu concrétiser plus d’occasions. » 

 

Laurent Batlles (entraîneur troyen) : 

« Auxerre avait prévu de jouer des ballons longs dans notre dos et l’a fait en début de match. C’était un match engagé, un derby, et c’était normal. On est tombé contre une belle équipe. Les joueurs ont fait les efforts nécessaires pour l’emporter et c’est mérité. Ils ont gagné les duels et été efficaces. On obtient une troisième victoire d’affilée. Je savais que cette équipe allait rebondir. On éloigne les équipes de derrière. Le match à Orléans va être compliqué, comme les autres par la suite. Après le match contre Lorient à la maison, on verra où on se positionne. La victoire est cependant un petit peu amère par rapport à l’expulsion de Kiki Kouyaté à la mi-temps. Je n’étais pas là et je ne connais pas la cause. »

 

Warren Tchimbembe (milieu de terrain troyen et auteur du doublé) :

«  Gagner un match c’est important, un derby encore plus. C’est une soirée idéale pour tout le club. On avait à coeur de l’emporter ce soir. C’était un vrai derby, à l’image du match aller. Je suis récompensé de mes efforts. Enchaîner me permet d’être plus à l’aise et plus confiant. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac