Estac Troyes

Fil infos

ESTAC-Ajaccio : les déclas

Samedi 21 Décembre 2019 à 18h34

Incroyable fin d’année pour les Troyens ! En l’emportant 2-1 face à l ‘AC Ajaccio ce soir, l’Estac obtient son quatrième succès consécutif et confirme sa troisième place. 
Malgré un début de match maîtrisé par les visiteurs, les hommes de Laurent Batlles, comme à leur habitude, faisaient preuve de solidité défensive, bien aidés encore par un Gauthier Gallon impérial du début à la fin. Les Aubois prenaient l’avantage juste avant la pause, grâce à un Kiki Kouyaté de nouveau incroyable ! Sur un corner de Maxime Barthelmé, le défenseur malien s’élevait dans les airs et coupait la trajectoire du ballon de la tête (45’+2).

Dès le début de la seconde période, les Troyens imposaient leur rythme. A la 48’, Kiki Kouyaté était proche du doublé, alors que Leroy repoussait en corner une nouvelle tête du joueur aubois sur un corner tiré par Maxime Barthelmé. Puis à la 52’, Rayan Raveloson manquait de peu le break. D’une frappe du gauche, il obligeait le portier adverse à la parade. A la 67’, c’est Chris Bedia qui se retrouvait avec la balle du 2-0 au bout du pied. Mais le gardien corse sauvait à nouveau ses coéquipiers. Alors que les minutes défilaient, les Troyens tenaient le score. Mais à la 82’, Courtet égalisait, alors que Bayala lui remettait le ballon…du bras. C’est ce même joueur qui à la 89’ faisait une faute dans la surface sur Kiki Kouyaté, concédant un pénalty. Florian Tardieu se chargeait alors de le transformer et d’offrir le but de la victoire ! Pourtant, il aura fallu une nouvelle intervention décisive de Gauthier Gallon à la dernière seconde pour valider les trois points. Que d’émotions ! 

A la trêve, l’Estac est donc sur le podium avec 38 points. Après une belle première partie de saison, les joueurs Troyens ont bien mérité quelques jours de repos et peuvent profiter pleinement des fêtes de fin d’année. Supporters troyens, nous vous donnons rendez-vous pour la seconde partie de ce championnat qui promet de réserver encore de belles émotions au Stade de l’Aube et ailleurs ! Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à l’année prochaine, en bleu et blanc bien-sûr !

 

Olivier Pantaloni (entraîneur ajaccien) : 

«  On aurait aimé perdre dans d’autres conditions. Sur le penalty, on reproche à Bayala de tirer le maillot alors que ce n’est pas le cas. Le plus difficile était de revenir dans ce match car on sait que Troyes défend bien. On avait fait le plus dur. S’incliner sur une telle situation, c’est rageant. »

 

Laurent Batlles (entraîneur troyen) :

« Je suis fier du résultat et de ce qu’ont montré les joueurs. J’étais très peu content de la première période et je leur ai dit. On a trop laissé le jeu à Ajaccio, avec une grosse maîtrise de leur part. La seconde mi temps était beaucoup plus aboutie, même si on doit tuer le match avant. Il y a des faits de jeu qui appartiennent à l’arbitrage parfois contre nous, parfois pour nous. Je ne vais pas revenir dessus. On a réussi à mettre en difficulté Ajaccio qui est une très belle équipe. Il fallait faire le match qu’on a fait. J’ai recadré les choses à la mi temps. Il fallait mettre plus de pression sur leurs meilleurs joueurs, notamment au milieu. Avant le match, j’ai dit à mes joueurs que le plus important était que l’on jouait un concurrent direct. Il fallait au moins le laisser derrière. Là, on le distance un peu plus. Nous allons avoir un gros mois de janvier. J’ai envie de savourer avec mes joueurs la première partie de saison qu’ils ont réalisée. Avoir 38 points et être dans les 3 premiers avec Lens et Lorient, c’est superbe. La seconde partie de saison sera plus compliquée. Certaines équipes voudront revenir sur nous, mais c’est le foot. » 

 

Florian Tardieu (milieu troyen et buteur ce soir) :

« Ce n’est jamais facile de tirer un penalty en fin de match. J’avais choisi mon côté des le départ. Avec le travail et les efforts fournis ce soir, on méritait de remporter les 3 points. A la mi-temps, le coach nous a dit que ce qu’on faisait n’était pas bon et il avait raison. En seconde période, on a perturbé l’adversaire et enchaîné les passes pour se créer des situations. On aurait pu tuer le match plus tôt. On savait que ça allait être un gros match. On avait à coeur de finir l’année en beauté. Le stade était bien rempli ce soir. L’idéal était de prendre les 3 points et nous l’avons fait. Ce n’est que du bonheur ! A la fin du match, nous avons échangé avec les supporters. Quand ils nous encouragent comme cela, on a encore plus envie de se surpasser. Ils nous ont poussé. On a besoin d’eux. Le championnat est encore long mais on espère qu’ils viendront encore nombreux à chaque match. » 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac