Estac Troyes

Fil infos

Guingamp-Estac : les déclas d'après-match

Lundi 16 Décembre 2019 à 23h59

Ce soir après un sixième clean-sheet sur les sept derniers matches et une troisième victoire consécutive, l’Estac est grimpée sur la troisième marche du podium ! Sur la phase aller, les Troyens n’auront concédé qu’une seule défaite à l’extérieur en championnat, au Paris FC. Des statistiques qui prouvent que si l’Estac est à cette place aujourd’hui, ce n’est pas par hasard. Ce soir au stade de Roudourou, les Troyens ont une nouvelle fois fait preuve de solidité défensive pour l’emporter 1-0 face aux Guingampais.

Après un meilleur début guingampais, en première période, ce sont les Aubois qui se créaient les situations les plus franches, par l’intermédiaire de Oualid El Hajjam (24’) ou de Rayan Raveloson (32’) obligeant Guivarch à claquer le ballon en corner. Les locaux revenaient cependant en seconde période avec de meilleures intentions, se montrant incisifs face aux cages de Gauthier Gallon, dont le poing ferme empêchait l’ancien troyen Youssouf M’Changama d’ouvrir le score (49’). Dix minutes plus tard, l’incontournable Kiki Kouyaté, des 25 mètres, ajustait un pointu du gauche tout droit dans la lucarne de Guivarch (59’). Une réalisation qui permettait aux Troyens de l’emporter 1-0. A un quart d’heure de la fin, Guingamp perdait ses nerfs en même temps que Eboa Eboa était expulsé pour une mauvaise réaction sur le capitaine troyen, Jimmy Giraudon (75’). En fin de rencontre, les interventions défensives de Stéphane Darbion et de Pape Souaré allaient sécuriser le score, tandis que l’Estac manquait de peu de réaliser le break par Lenny Pintor dans les dernières secondes.

Les Troyens réalisent une excellente opération ! Tous au Stade de l'Aube samedi pour l'affiche de haut de tableau contre l'AC Ajaccio et le Noël en Bleu et Blanc pour conclure l'année en beauté ! Coup d’envoi à 16h !

 

Voici les déclarations d'après-match : 

  

Laurent Batlles (entraîneur troyen) :
« On est très heureux ce soir. On a quand même souffert contre une belle équipe de Guingamp qui a très bien débuté ce match, notamment les quinze premières minutes. On a su aussi se créer des occasions en première période. Les Guingampais sont revenus fort en seconde mi-temps. On a fait le dos rond, on a produit un peu moins de jeu. Malgré tout, on a inscrit un but extraordinaire qui nous permet de défendre comme on sait bien le faire et de demander aux joueurs adverses de jouer des ballons longs sur nos joueurs athlétiques derrière. Marquer ici était très important pour nous. Les joueurs ont fait énormément d’efforts. On est récompensé et il faut les féliciter ce soir. Je ne savais pas que Kiki pouvait inscrire ce type de but. Il a mérité de marquer ce très joli but ce soir. Guingamp est une très belle équipe, difficile à jouer. Tout le monde ne viendra pas prendre des points au Roudourou. Je suis très fier de mes joueurs et du travail qu’ils effectuent au quotidien. Les automatismes se créent. Aujourd’hui, on est à six mois d’une aventure. Il faut continuer comme cela tout en sachant qu’il faut encore s’améliorer notamment dans la tenue du ballon. Il faut aussi être plus performants dans notre jeu de possession. Mais je suis très heureux de voir ce que je vois. On défend bien et il est difficile pour les équipes adverses de nous marquer des buts.
On n’aura pas la chance de gagner 1-0 à chaque fois jusqu’à la fin. Dans le domaine offensif, il faudra être plus présents. On a de grosses bases défensives, on doit amener encore du jeu. On va savourer déjà cette victoire et on verra ce qu’il se passera. Je suis très heureux de ce que je vis aujourd’hui à Troyes. Il y a tout un staff derrière, tout un club, un Président, un directeur sportif et des salariés qui travaillent pour qu’on obtienne des résultats. Tout le monde tire dans le même sens. 
»

 

Kiki Kouyaté (défenseur troyen) :
« Je suis heureux d’avoir marqué. J’ai tenté ma chance. C’est énorme pour un défenseur non ? J’ai l’intention d’inscrire sept buts cette saison. J’en suis à quatre et je vais travailler pour atteindre mon objectif. À l’extérieur, on est solide et on gère bien nos matches. A domicile, on a plus de mal à défendre. »

 

Sylvain Didot (entraîneur guingampais) :
« On termine une fois de plus à dix, ça commence à bien faire. On s’est privé de cartouches pour bien finir. Il nous manque d’être plus incisif pour marquer les premiers. On ne sait pas suffisamment se transcender. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac