Estac Troyes

Pros

Maxime Barthelmé : " Montrer un autre visage à nos supporters "

Jeudi 28 Novembre 2019 à 17h38

Arrivé cet été au club, Maxime Barthelmé s’est rapidement imposé comme un joueur cadre du onze troyen. Avec quatorze rencontres de Domino’s Ligue 2 disputées et cinq passes décisives, le milieu de terrain de l’Estac fait partie des meilleurs passeurs du championnat. Après le revers subi contre Chambly à domicile ce vendredi et avant le déplacement à Sochaux samedi, Maxime fait le point sur sa saison en cours et sur celle de l’équipe.

 

Maxime, la dernière défaite a fait mal à tout le monde. Comment le groupe l’a-t-elle vécue ?
Je pense que tout le monde a passé un week-end compliqué : le staff, le groupe tout entier, mais aussi nos supporters. C’était comme après un KO. On a pris une grosse claque mais on reste debout et il va vite falloir relever la tête. A la fin du match, le coach a tout de suite pris la parole pour nous dire qu’il était inacceptable de faire un tel résultat chez nous et qu’il attendait beaucoup mieux de nous. Il a entièrement raison. Entre joueurs, on s’est aussi dit les choses pour pouvoir corriger nos erreurs dès ce week-end et vite repartir de l’avant. Dans le vestiaire, on sent une grosse concentration. On est tous des compétiteurs et ce score nous a fait mal. On veut vraiment montrer un autre visage à nos supporters et se prouver à nous-mêmes qu’on est capables de faire beaucoup mieux.

Malgré tout, il ne faut surtout pas dramatiser. Rappelons que l’Estac est bien classée et compte tout de même 26 points à l’aube de la 16journée...
C’est sûr. D’autres équipes ont aussi obtenu de mauvais résultats et on se situe encore dans le haut du tableau. Dans le foot, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l’autre. On avait déjà connu une belle série (ndlr : quatre victoires consécutives de la 5à la 8journée) et puis deux défaites d’affilée contre Orléans et le Paris FC y avaient mis fin. Ça nous avait là aussi mis une claque. Mais on avait rebondi et retrouvé une bonne dynamique. Il n’y a pas de raison pour que cela ne se reproduise pas. On a l’avantage que les matches s’enchaînent. Ça nous donne l'opportunité de vite nous relancer et passer à autre chose.

Vous êtes arrivé à Troyes cet été. Alors que la moitié de la saison approche, comment se sont passés vos premiers mois à l’Estac ?
Je suis très heureux d’être ici, aussi bien dans la ville que dans le club. Ma famille et moi avons été très bien accueillis dès le premier jour. Les conditions de travail sont superbes avec des terrains d’entraînement de qualité et un magnifique stade. On sent qu’il y a un vécu Ligue 1. C’est un club que j’ai souvent rencontré en tant qu'adversaire et je savais qu’il prônait le beau jeu. Ça me correspond.

Avec 14 matches sur 15 depuis le début de saison (Maxime était suspendu face au Paris FC), en étant titulaire à chaque fois, vous faites partie des joueurs qui comptent le plus de temps de jeu. Cela participe forcément à votre bien-être…
Oui, je me sens heureux quand je suis sur le terrain. Cela montre que le staff m’accorde sa confiance, tout comme mes coéquipiers. Sans eux, je ne pourrais être performant. Il y a une bonne entente entre nous tous, joueurs comme staff. Je suis content de faire partie de ce beau projet.


Avec 5 passes décisives, vous êtes meilleur passeur de Domino’s Ligue 2, à égalité avec Pierre-Yves Hamel de Lorient et l’ancien Troyen Mickael Barreto, évoluant aujourd’hui à l’AJ Auxerre. Vous êtes-vous fixé des objectifs cette saison ?
Avant, je me fixais des objectifs comptables. Mais le foot est aléatoire et je ne pourrais pas être décisif si les attaquants ne marquaient pas. Je suis très content de l’être, c’est important pour la confiance. Cela veut dire que je suis performant pendant les matches. Si le résultat est positif à la fin, c’est encore mieux, car cela signifie que je participe à une victoire.

Samedi, vous vous déplacez à Sochaux, qui vient également de perdre 4-0, à Lens. A quelle rencontre vous attendez-vous ?
Après ces lourdes défaites, les deux équipes vont forcément avoir un état d’esprit revanchard. Il va falloir faire preuve de rigueur défensive. Il faudra rester concentrés tout au long de la rencontre car cela peut se jouer sur un petit détail, d’autant que Sochaux sera à domicile et aura à cœur de faire un bon match devant ses supporters. Mais on sait aussi que jouer à l’extérieur nous réussit plutôt bien. Les Sochaliens nous attendront au tournant. On va tout faire pour ramener des points, surtout pour nos supporters. Vendredi on n’a pas mouillé le maillot comme on aurait dû le faire et on sait que certains d’entre eux seront présents au stade Auguste-Bonal. Ils jouent un rôle important et on aura besoin d’eux jusqu’à la fin de la saison.

 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac