Estac Troyes

Fil infos

Coupe de France : les déclas

Vendredi 15 Novembre 2019 à 22h46

L’aventure Coupe de France a pris fin dès son commencement pour les Troyens qui se sont inclinés 1-0 ce soir à Bourg-en-Bresse.
C’est une Estac remaniée qui débutait le match au stade Marcel-Verchère. On le savait, entre les suspendus, les blessés et les internationaux, Laurent Batlles avait dû réfléchir à un nouveau onze de départ, choisi parmi un groupe qui n’en était pas moins qualitatif, permettant alors d'octroyer du temps de jeu à ceux qui en ont peu. Il fallait donc rapidement se fabriquer des repères, ce qui ne fut pas évident. Ce sont les locaux qui se créaient les premières opportunités dès l’entame du match. Mais à la 28’, les Troyens portaient le danger sur les cages adverses : un tir de Stéphane Darbion frôlait ces dernières. Peu après, l’Estac devait faire face à un coup dur : la sortie sur blessure de Stone Mambo, touché à la cuisse. Il laissait alors sa place à Pape Meïssa Ba, réorganisant de ce fait l’équipe. Juste avant la pause, les Burgiens ouvraient le score (45’) par l’intermédiaire d’Anani. Le score ne changera alors plus. Les Troyens n’auraient pourtant pas démérité au regard de leur seconde période. A la 65’, le portier adverse détournait un ballon dangereux d’Ihsan Sacko. Peu de temps après, l’Estac concédait un penalty (69’). Sébastien Rénot empêchait Bourg-en-Bresse de faire le break, sortant brillamment le tir de Nabab. Mais cela ne suffira malheureusement pas.

Les Troyens, forcément déçus de ne pas prolonger l’aventure, quittent donc la Coupe de France et doivent ainsi se focaliser sur le championnat. Celui-ci reprend dans une semaine, avec la réception de Chambly le vendredi 22 novembre au Stade de l’Aube. Cet intermède Coupe de France ne devra en rien altérer la détermination des Troyens, bien décidés à poursuivre leur belle série en cours. Après le nul obtenu à Nancy lors de la dernière journée, ils tenteront de renouer aussitôt avec le succès, qui plus est à la maison ! Il reste cinq rencontres avant la trêve hivernale, dont trois à domicile. On compte sur vous pour venir nombreux soutenir votre équipe !

Voici les déclarations d'après-match :  

 

Laurent Batlles (entraîneur troyen) :

« Il est difficile d’avoir des repères dans le jeu quand on n’a pas l’habitude de jouer ensemble. Même si c’est le cas à l’entraînement, en match c’est différent. J’ai aimé la deuxième période. J’ai trouvé qu’on avait donné ce qu’on pouvait, avec de l’envie, des occasions peut-être ratées. En première mi-temps, on était un peu stressés ou très jeunes. Il faut pouvoir allier les deux. Je suis déçu du résultat car ça ne nous permet pas de continuer cette compétition et il y aura un espace très long entre le match de Rodez et celui de Guingamp. Je suis déçu pour les joueurs et notre gardien Sébastien Rénot qui a fait ce qu’il fallait pour nous tenir dans le match jusqu’à la fin. Je ne sais pas s’il faut revenir sur l’éventuel nouveau hors-jeu sur le but encaissé. Cela fait déjà trois fois. Mais c’est le football et il ne faut pas se retrancher derrière ça. A la mi-temps, j’ai demandé à mes joueurs de faire plus. Ce n’était pas assez pour pouvoir battre cette équipe de Bourg-en-Bresse.
Il y avait trois sélectionnés, deux suspendus et un blessé, pour la majorité habituellement titulaires. On a dû faire avec ces éléments. Mais j’ai confiance en tout mon effectif. La première période n’était pas à l’image de ce qu’on voulait mettre en place. On aurait pu au moins revenir en score en seconde partie de rencontre.
Certains joueurs n’avaient pas beaucoup de temps de jeu depuis le début de saison. Ce n’est pas évident de disputer un tel match contre une équipe qui a le statut professionnel et aspire à remonter. Cela montre aussi le chemin que nos jeunes ont besoin de parcourir pour avancer. On va se concentrer sur le championnat et essayer de récupérer tout le monde dans de bonnes conditions. Vendredi, le match se jouera à la maison. C’est important. Il reste cinq rencontres avant la trêve, avec des matches difficiles contre des équipes de bas et de haut de classement. Ce championnat est dur. On va essayer de prendre le plus de points possibles jusqu’à cette trêve. Je dois être plus exigeant envers mes joueurs. Nous savons sur quoi nous avons besoin de travailler.
»
 

Karim Mokeddem (entraîneur burgien) :


«  On a su exercer un pressing assez haut et empêcher Troyes de ressortir proprement le ballon. A chaque fois qu’on a concédé, c’était sur des fautes techniques de notre part. Avec tout le respect que j’ai pour Troyes, c’était ce soir une équipe de Ligue 2 un peu bis, avec beaucoup de rotations. Avec le match inversé, le niveau de motivation des joueurs troyens était forcément moins important que si le match s’était déroulé au Stade de l’Aube. Dans ce contexte, je savais qu'il était possible de se qualifier chez nous à Verchère. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac