Estac Troyes

Fil infos

#FCLESTAC : les déclas

Samedi 26 Octobre 2019 à 17h56

On l’avait dit avant la rencontre, gagner à Lorient, chez le leader, pouvait constituer un tournant dans la saison troyenne. Cet après-midi, l’Estac s’est imposée 1-0 au stade du Moustoir et enchaîne donc avec une seconde victoire d’affilée.
En première période, malgré une possession lorientaise, la défense troyenne faisait preuve de solidité. En attaque, Maxime Barthelmé se créait la première occasion de la rencontre, mais Nardi s’interposait (19’). A la 37’, Gauthier Gallon, à nouveau décisif sur ce match, réalisait sa première parade sur un tir de Le Fée. 0-0, score à la mi-temps.
En seconde période, le portier troyen devait reproduire les performances face à Jimmy Cabot (49’), Wissa (69’), Mathieu Saunier (80’), entre autres… La défense troyenne était à nouveau bien compacte et ses interventions furent également décisives, à l’image de celles de Kiki Kouyaté. Finalement, c’est à la 85’ que l’Estac allait se libérer : sur un contre, Chris Bedia (entré à la 74’), adressait un ballon à Rui Pires (entré à la 78’). Ce dernier servait Lenny Pintor, quant à lui entré à la 66’, pour l’ouverture du score. Coaching gagnant !

Alors que le tiers de la saison se profile déjà, les Troyens sont revenus à deux points de leur adversaire du jour et donc du leader du championnat. Ils devront poursuivre leurs efforts et conserver leur détermination pour avancer encore, et ce dès la semaine prochaine avec la réception de Valenciennes au Stade de l’Aube, le vendredi 1ernovembre à 20h. Au lendemain d’Halloween, n’hésitez pas à venir déguisés pour faire trembler les tribunes ! 

Voici les déclarations d'après-match :

 

Christophe Pélissier (entraîneur lorientais) :

« Face à un bloc solide et bien organisé, il aurait fallu faire preuve de beaucoup plus de justesse technique. On n’a pas mis de rythme dans la circulation de balle. En deuxième période on a manqué d’efficacité sur les occasions. On s’est fait punir. Sur sa seule opportunité, l’Estac marque, sur une frappe contrée. Mais c’est le football. Bravo à Troyes. Ce n’est que la douzième journée, on va avoir des matches difficiles et on sait que l’Estac sera en lice pour la montée également. »

 

Laurent Batlles (entraîneur troyen) :

« C’est le scénario idéal qu’on était venu chercher. On avait travaillé toute la semaine sur la possession de balle de Lorient et pour essayer d’être bien en place et ressortir le ballon pour pouvoir les contrer et avoir la possibilité de marquer ce but qui pouvait nous donner la victoire ou au moins le nul. C’est un match très satisfaisant de notre part. C’est pour nous un match référence puisqu’on a très bien défendu. En première mi-temps, on aurait pu faire mieux dans l’utilisation du ballon. Mais en seconde période, même si on a reculé un peu, on a su ressortir comme on voulait et mettre en place des choses intéressantes. C’est une marche franchie dans notre championnat, mais il n’y a rien de définitif. Il faut se servir de ce genre de match pour grandir et ne pas baisser de niveau ensuite. On avait ciblé la qualité de Lorient dans ses couloirs, notamment par doublons. En première période, les Lorientais ont su nous désorienter deux ou trois fois. Malgré tout, on ne s’est pas désuni. Les dix dernières minutes, on a peut-être un peu trop reculé, mais à l’extérieur, contre une équipe comme Lorient qui aime avoir la possession, ce n’était pas facile. On a fait le dos rond et le but de Lenny nous a récompensés. Je suis très fier aujourd’hui de mon groupe. Il vit et travaille bien. Les joueurs remplaçants apportent de l’émulation lorsqu’ils entrent en jeu. Cela crée de la concurrence et c’est ce que je veux, car c’est positif. On avait vécu quinze jours difficiles avec deux défaites d’affilée. Là, on enchaîne deux victoires. On est revenu à beaucoup de simplicité et de sérénité, en mettant de la joie dans ces périodes un peu plus compliquées. L’abnégation fait partie du football, surtout sur des matches comme ceux-là.
Il y a encore du chemin à parcourir, on a encore beaucoup de marge. Je l’ai dit aux joueurs. On va continuer à travailler sur nos valeurs, à la fois d’humilité, de sérénité et de plaisir. Pour obtenir de nouveaux résultats, il faut garder cet état d’esprit. Il y aura encore des moments difficiles, mais on prend les points que l’on peut prendre et on se positionne dans un certain niveau de classement. Rien n’est fini, il faut avancer tranquillement. C’est une équipe jeune, en reconstruction, qui a besoin de sérénité pour se construire. Elle est en train de se former.  Il faut bien-sûr toujours s’adapter aux suspensions, aux blessures et à la forme de chacun. Mais il y a tout de même une grosse ossature qui se forme. On va tenter de mettre encore de la concurrence tout en essayant de chercher une équipe cohérente. On a besoin de repères et pour les avoir, il faut enchaîner quelques matches ensemble. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac