Estac Troyes

Pros

Dylan Chambost : premiers pas en Domino's Ligue 2

Mercredi 09 Octobre 2019 à 10h49

A 22 ans, Dylan Chambost a débuté le foot chez lui, dans le département de la Loire, à Veauche. Formé à l’AS Saint-Etienne, il gravira les échelons jusqu’à signer son premier contrat professionnel en mai 2017. Joueur majeur de la réserve stéphanoise, en National 3 puis en National 2, le milieu de terrain a finalement quitté ses terres pour rejoindre l’Aube et Troyes en juillet dernier. Petit à petit, Dylan découvre le championnat de Domino’s Ligue 2 et a inscrit son premier but professionnel lors de la réception de Caen le 13 septembre dernier au Stade de l’Aube. Cette semaine de trêve internationale était l’occasion de recueillir ses premières impressions.

 

Dylan, l’Estac espérait relancer la machine vendredi dernier au stade Charléty face au Paris FC, mais n’y est malheureusement pas parvenue. On imagine que le sentiment qui a prédominé était la déception ?
On est très déçus des deux derniers résultats. La série de quatre victoires nous avait donné beaucoup de confiance. La défaite contre Orléans à domicile nous a fait mal. Malgré cela, on a essayé de travailler de la même façon, mais ça n’a malheureusement pas payé contre le Paris FC.

La semaine de trêve est-elle finalement la bienvenue ?
Oui. Elle va nous permettre de bien travailler pendant quinze jours pour préparer le prochain match et repartir de l’avant. On va pouvoir analyser ce qui n’a pas été lors des deux dernières rencontres pour gommer nos erreurs et reproduire ce que nous avions réussi auparavant.

Le groupe reste-t-il malgré tout confiant ?
Oui totalement. On ne se laisse pas abattre. On est plutôt passé à côté de nos deux derniers matches et certains faits de jeu n’ont pas été en notre faveur. Nous avons aussi manqué de réussite. Mais il ne faut pas se cacher derrière ça et continuer de travailler. On est tous unis et soudés et on a confiance en nous.

Cette saison, vous découvrez finalement le championnat professionnel, puisque jusqu’ici vous n’aviez joué ni en Ligue 1 Conforama, ni en Domino’s Ligue 2. Quelles sont vos premières sensations ?
C’est un autre monde. Il y a un gros écart avec le monde amateur et plus précisément la National 2 avec l’AS Saint-Etienne. En Ligue 2, tout va plus vite. Techniquement c’est plus rapide, il y a plus d’intensité. Les duels sont plus forts. Le rythme des entraînements est aussi plus élevé. Je travaille pour me mettre au niveau et faire de bonnes performances. Je savais qu’il y aurait un gros palier à franchir et que la Ligue 2 était un championnat compétitif et de très bonne qualité. C’est ce à quoi je m’attendais.

Vous avez fait toute votre formation dans votre région, que vous avez quitté récemment pour rejoindre l’Estac. Comment s’est passée votre adaptation ?
J’ai été très vite intégré grâce au groupe qui m’a parfaitement accueilli. La ville de Troyes est très jolie et plus agréable que Saint-Etienne. Les gens sont tous très accueillants. Et puis je connaissais le coach, Laurent Batlles, mais aussi Ryan Bouallak, que je vois aussi régulièrement en dehors du stade. Tout cela m’a aidé pour m’intégrer rapidement.

Pour le moment, vous avez pris part à cinq matches de championnat, pour deux titularisations. Vous avez été l’auteur du but de la victoire contre Caen et comptez également une passe décisive à Grenoble. Plutôt pas mal pour un début. Vous êtes-vous fixé des objectifs personnels pour cette saison ?
Je ne me suis pas fixé d’objectif numérique, mais plutôt celui de progresser et d’apprendre aux côtés de joueurs qui ont plus d’expérience que moi. Je suis à l’écoute et attentif à leurs conseils. J’espère bien-sûr jouer le plus possible, gagner ma place de titulaire et être un maximum décisif pour l’équipe.



FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac