Estac Troyes

Fil infos

#ESTACRCL : les déclarations d'après-match

Samedi 24 Août 2019 à 18h18

Elle s’est faite attendre et elle est d’autant plus appréciée. L’ESTAC a décroché ce samedi après-midi sa première victoire à domicile, dans l’affiche de la 5e journée de Domino’s Ligue 2 face au Racing Club de Lens ! Après une première période très équilibrée, mais sans occasions nettes, c’est d’abord Kiki Kouyaté, l'homme en forme du moment, qui a scoré face à Jean-Louis Leca, dans le temps additionnel de la première mi-temps. Si la deuxième période bénéficiait de plus d’intensité, les joueurs de Laurent Batlles ont davantage géré leur avance au score, avant d’inscrire la balle de break, par Lenny Pintor, bien servi par Chris Bedia à quelques minutes du terme. C’est donc un premier succès à domicile obtenu par les Troyens face à un adversaire de gros calibre, de bon augure pour la suite. Il faudra cependant poursuivre le travail accompli jusque-là, en prévision du déplacement à Châteauroux, juste avant la trêve. Voici les déclarations d’après-match.

Philippe Montanier (entraîneur du RC Lens) :

«  C’est un sentiment de déception. J’ai la sensation qu’il ne se passe pas grand-chose en première période et que nous avons la possibilité de prendre l’avantage. Difficile de dire si nous sommes dans une spirale négative, mais j’estime que nous avions la possibilité de faire mal aux Troyens.

Nous avons dû composer avec un secteur offensif incomplet et c’est un peu frustrant. J’ai l’impression que nous avons manqué de gniaque et que nous avons un peu ronronné. Ce n’est pas forcément une question d’état d’esprit, mais nous avons manqué d’intensité. Nous prenons le premier but sur coup de pied arrêté, nous avons commis trop de petites erreurs. Nous avons certains joueurs qui sont en dessous de leur niveau habituel et ça pénalise l’équipe. Les matches s’enchaînent vite et nous devons rapidement rebondir.

Je regrette que nous ayons eu les situations et que nous ne soyons pas parvenus à remporter ce match pourtant abordable. »  

 

Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) :

« C’est match abouti que nous avions bien préparé. Les choses se sont passées comme nous l’avions travaillé dans la semaine. Le but avant la fin de la première période nous fait énormément de bien et ça a permis à l’équipe de se libérer. Je suis très heureux que nous soyons parvenus à battre l’un des favoris de ce championnat. Lens est une grosse équipe qui joue la montée.

Si nous avions réalisé des matches comme celui-ci lors de nos dernières sorties à domicile, nous serions bien mieux classés. Nous essayons de créer une forme d’osmose, de cohésion, en espérant que le groupe ne bouge plus trop désormais.

Aujourd’hui nous avons été réalistes, quand parfois nous avons plus d’occasions sans réussir à scorer. Nous nous sommes servis de ce que nous avions vu de Lens en Coupe de la Ligue BKT pour nous appuyer sur leurs petites lacunes. Je suis content de mes joueurs, qui ont réussi à s’exprimer dans cette disposition tactique. Les derniers arrivants se sont bien intégrés et l’important est de créer un véritable groupe. Nous savons de quoi nous sommes capables et nous devons continuer à travailler. Je me tâche d’insuffler de la maturité dans le jeu, savoir temporiser quand il faut, et savoir accélérer quand il le faut aussi.

Je suis heureux pour Chris (Bedia) qui fait une belle première sous ses nouvelles couleurs. Nous savions quelles étaient ses qualités, mais il doit maintenant travailler pour se montrer régulier. C’est un joueur avec un beau gabarit, pas maladroit techniquement qui doit poursuivre ses efforts.

Nous devons rester dans une optique de travail, voir si nous sommes capables de remonter un peu au classement. À ce moment-là, nous allons pouvoir assumer davantage de choses au niveau de notre jeu. » 

 

Chris Bedia (attaquant de l’ESTAC) :

« Je suis heureux de ce premier match, même si j’aurais aimé marquer (rires). Mais bon, je fais marquer Lenny (Pintor) et c’est déjà une bonne chose. Nous avons appliqué ce que le coach nous avait demandé lorsque nous avions préparé cette rencontre.

Nous avons posé pas mal de difficultés à Lens et même si c’était dur, nous sommes parvenus à inscrire le second but, synonyme de K.O. Après le but de Kiki (Kouyaté) nous savions que nous étions dans l’obligation de ne pas reproduire les scénarios des autres matches où nous nous sommes systématiquement faits rattraper au score. 

Même si c’est satisfaisant de battre une équipe qui joue la montée, nous devons prendre les matches les uns après les autres. Aucun match ne se ressemble et nous ne devons pas imaginer que ce sera comme ça à chaque fois.

C’est vrai que je m’entends bien avec Yo (Touzghar), qui me parle beaucoup. Avec beaucoup de communication, nous parvenons à bien nous trouver, c’est aussi le cas avec Florian (Tardieu) qui me dit comment bien défendre. Nous devons maintenant tâcher de faire mieux match après match. » 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac