Estac Troyes

Fil infos

ESTAC-Clermont : les déclas

Vendredi 02 Août 2019 à 23h38

Pour la première à domicile, les hommes de Laurent Batlles avaient à coeur de bonifier le résultat obtenu face à Niort (victoire deux buts à zéro). Dans un Stade de l’Aube qui avait répondu présente pour l’occasion, les Troyens étaient soutient bien rentrés dans la partie, avec notamment l’ouverture du score de Yoann Touzghar dans le premier quart d’heure de la partie. Au retour des vestiaires, les visiteurs, conquérants sont parvenus à revenir à la marque par Gomis, avant d’aggraver le score à quinze minutes du terme. Si la formation troyenne a montré de belles choses dans le jeu, cette ESTAC new-look demandera encore un peu de temps et quelques ajustements pour pouvoir exploiter toute l’étendue de son potentiel. Place au travail désormais, en préparation de la prochaine échéance, à domicile encore, face au Havre, vendredi prochain à 20h.

 

Pascal Gastien (entraîneur de Clermont) : 

« Nous sommes satisfaits, la partie n’était pourtant pas bien engagée même si nous avions fait une première période plutôt intéressante. Nous avons manqué d’efficacité, commis des erreurs, mais il ne manquait pas grand-chose. Je sentais que nous pouvions mettre cette équipe de Troyes en difficulté, nous espérions que ça finisse par venir.


Il nous fallait mieux anticiper et moins perdre le ballon. Avec la qualité de leurs attaquants, nous ne pouvions pas continuer comme ça. Nous étions trop généreux. C’était nettement mieux en seconde période, même si j’aurais aimé plus de maîtrise collective. C’est tout de même une belle victoire face à des Troyens que j’ai vu évoluer face à Niort et qui avaient fait un excellent match. 


C’est une équipe de qualité qui a l’habitude de jouer le haut de tableau. Nous avons une équipe de compétiteurs et je suis satisfait de leur performance ce soir, nous devons persévérer. »

 

Laurent Batlles (entraîneur de l’ESTAC) : 

« Nous sommes déçus, c’est sur. Ce soir, ça a moins bien fonctionné alors que nous avions qu’il fallait mettre davantage de pression. C’est rageant, d’autant plus que nous prenons un but de 40m dans le dos de notre défense alors que nous n’étions pas forcement en danger jusque-là. Ce sont des détails qui nous coûtent cher.


Nous devons mieux finir nos actions en première période et nous avons eu du mal a nous créer des situations en seconde période. Nous avions la possibilité de tuer le match et quand nous en avons la possibilité, il faut le faire. Nous devons encore beaucoup travailler pour créer des automatismes. Nous menions un but à zéro, chez nous, et nous pouvions mettre un second but. Nous avons pris un but un peu bêtement et nous avons mis du temps à nous organiser défensivement. 

J’avais demandé davantage d’impact pour étouffer les adversaires en seconde période. Je pense que le match nul aurait été mérité, mais nous devons être plus rigoureux pour être plus performants. C’est une bonne chose de jouer, mais il ne faut pas pour autant oublier les enjeux défensifs. Les oublier peut vite coûter cher dans le football. »

 

Yoann Salmier (défenseur de l’ESTAC) :

« J’ai le sentiment que nous sommes totalement passés au travers de notre seconde période. Un peu comme si nous avions l’impression que le boulot était déjà fait, mais pas du tout. 

 

Nous nous fait punir sur des détails. Nous n’avons pas réussi à mettre d’impact, on n’arrivait pas à ressortir les ballons et Clermont en a profité, ils marquent deux buts sur des détails qui ne doivent jamais passer. Nous avons fait des erreurs de concentration. Cette défaite va nous servir et nous remettre en avant pour la suite. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac