Estac Troyes

Fil infos

Estac-Lens : les déclas

Vendredi 24 Mai 2019 à 21h12

On y aura cru jusqu’à la fin… Après avoir encaissé un but d'entrée de jeu (4'), les Troyens ont égalisé en fin de première période sur penalty, transformé par Bryan Pelé (44'). Leca a alors été expulsé pour avoir contesté le penalty, et les Lensois évoluaient à dix. Avantage numérique de courte durée puisqu’à la 67’, Christopher Martins Pereira écopait d’un second carton jaune et était expulsé. Les prolongations se profilaient alors… Les joueurs de l’Estac ne lâchaient pas, mais les Sang et Or, à la 108’, prenaient l’avantage, et le score restera identique jusqu’au coup de sifflet final.
L’aventure s'arrête là pour les Troyens qui se seront battus jusqu'au bout et nous ont fait vivre une magnifique deuxième partie de saison et ont créé beaucoup d'émotions dans le coeur de leurs supporters. Merci pour tout et à la saison prochaine la Team Estac !

Philippe Montanier (entraîneur lensois) :

« On a fait une très bonne entame de jeu et on a ouvert le score sur coup de pied arrêté, ce qui ne nous ressemble pas. J’ai revu les images du penalty et je ne préfère pas en parler, encore moins de l’expulsion de Leca… Les joueurs ont tenu, alors que tout le monde était inquiet pour nos conditions physiques. Je n’étais moi pas inquiet sur la forme des joueurs car la récupération avait été optimisée. Troyes joue bien au ballon et nous on a l’impact physique, on savait qu’on pouvait remporter des duels. »

 

Rui Almeida (entraîneur troyen) :

« C’est une désillusion. Je suis fier de mes joueurs et de leur saison. Obtenir 71 points dans un championnat de Ligue 2, c’est très bien et ça permet souvent de monter directement. Sur ce type de match, ce sont les petits détails qui font la différence. Les joueurs sont tristes ce soir car ils ont conscience du travail qu’ils ont fourni toute la saison. On ne peut pas résumer toute une saison sur 120 minutes. Ce soir, il aura simplement manqué un ou plusieurs buts. Nous avons encaissé le premier but sur coup de pied arrêté, je ne me rappelle pas de la dernière fois que c'est arrivé. »

Stéphane Darbion (milieu troyen) : 

" C'est une grosse déception car on voulait continuer l'aventure. Il y a beaucoup de frustration. On a essayé de positiver en se disant qu'on avait fait une super saison et qu'on pouvait être fiers de nous. Mais à chaud, on est déçus du match d'aujourd'hui car on voulait aller disputer ces barrages. Ce but d'entrée nous met dans une situation difficile, qui nous a obligés à vite égaliser. Je pensais qu'on avait fait le plus dur, mais peut-être qu'à 11 contre 10, on s'est un peu précipité. Malgré ça, on a eu des situations, notamment en prolongation. C'est forcément brutal. On restait sur une série incroyable, donc c'est encore plus dur. On voulait entamer fort et mettre de la folie et c'est le scénario contraire qui s'est produit. "

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac