Estac Troyes

Pros

Kevin Fortuné : " Il faudra des guerriers sur le terrain "

Mercredi 22 Mai 2019 à 19h33

Vendredi dernier lors du dernier match de championnat au Stade de l’Aube, Kevin Fortuné a reçu le trophée du meilleur passeur de Domino’s Ligue 2. Avec neuf passes décisives et dix buts cette saison avec l’Estac, il est le joueur le plus décisif du club. Alors que le match de play-offs se profile et que l’on connaît désormais notre adversaire, le RC Lens, il apparaissait tout naturel d’interroger l’attaquant troyen, qui, rappelons-le, avait débuté la saison du côté des Sang et Or. Mais aujourd’hui, Kevin est un Bleu et Blanc et il le revendique !

  

Kevin, ça y est, le championnat est terminé et l’Estac va désormais attaquer les play-offs ! Comment avez-vous vécu cette saison régulière ?
C’était une très bonne saison. Je pense que le groupe a montré un bon état d’esprit et n’a jamais rien lâché. On a fait une remontée spectaculaire, car je ne pense pas qu’une équipe qui débute 19efinisse souvent à la 3eplace. Avec nos qualités, on aurait même pu faire mieux et obtenir la montée directe en Ligue 1 Conforama. 

Comment l’équipe va-t-elle aborder ce match de play-offs ?
Avec de la confiance, car on joue tout d’abord à la maison. On a fini le championnat dans une bonne dynamique, et c’est du positif pour nous. On va aborder ce match comme une finale, et une finale, ça se gagne, peu importe la manière. Il faudra des guerriers sur le terrain, car ça va être un match difficile. On a la chance d’avoir un temps de repos supérieur aux Lensois qui ont joué 120 minutes mardi. Mais dans un tel match, le mental peut parfois prendre le dessus sur le corps et donner l’énergie nécessaire. Il faudra faire les choses correctement et respecter les consignes que le coach nous donnera. Si on arrive à réunir tout cela, rien ne pourra nous atteindre.

C’est un match un peu particulier pour vous qui avez débuté la saison avec le RC Lens. Quelle a été votre réaction en apprenant que votre ancienne équipe allait devenir votre adversaire lors des play-offs ?
Ça m’a d’abord fait plaisir car je vais revoir mes anciens coéquipiers. Il y aura sûrement un beau parcage lensois. Mais je suis un joueur de l’Estac à 200%, et je compte bien tout donner pour obtenir le ticket pour les barrages, avec mon équipe et nos supporters !

Pensez-vous déjà à la suite de l’aventure, et donc aux barrages ?
Non. On est concentrés sur la prochaine échéance : les play-offs. Comme tout au long de la saison, on prend match par match, et on jouera à fond. Ce n’est de toute façon qu’en remportant cette rencontre qu’on accèdera à la suite.

Ressentez-vous de la fatigue à ce stade de la saison ?
Une saison, c’est long, il y a forcément un peu de fatigue accumulée, mais je me sens bien. J’ai aussi eu moins de temps de jeu que certains, donc je suis sûrement mieux physiquement. Mais c’est pareil pour toutes les équipes. On fait du foot onze mois sur douze. Il faut optimiser le temps de repos, et on a tous les soins nécessaires pour bien récupérer.

Vous avez obtenu le titre de meilleur passeur de Domino’s Ligue 2 de la saison. Était-ce un objectif que vous vous étiez fixé ?
Quand je joue, je ne me fixe pas d’objectif. Je veux juste être sur le terrain, me régaler, jouer mon jeu et marquer, ou faire des passes décisives. Je souhaitais juste rester dans la même norme que celle de la saison passée, où j’avais réalisé dix passes décisives. C’est une grosse satisfaction pour moi d’en avoir réalisé neuf cette saison. Cela prouve que je suis constant. A moi de travailler encore beaucoup plus pour espérer être plus décisif. Cette année, j’ai battu mon record de buts. C’est une belle saison pour moi. Malgré un temps de jeu réduit à un moment, j’ai montré que je ne lâchais pas et ça a fini par payer. Et la saison n’est pas finie !


Vous vous êtes qualifié avec la Martinique pour disputer la Gold Cup, qui aura lieu aux Etats-Unis du 15 juin au 7 juillet. Savez-vous déjà si vous allez la disputer ?
Oui, les sélections vont bientôt tomber, mais la plupart des joueurs professionnels sont déjà avertis. Les matches auront lieu dans plusieurs états américains, et le premier se jouera à Los Angeles. Ça va être génial à vivre. On espère se qualifier pour les phases finales et aller le plus loin possible. Mais avant tout cela, il y a un gros challenge à aller décrocher avec l’Estac !

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac