• Bryan Mbeumo : " Je ne pouvais rêver mieux pour une première saison "
Estac Troyes

Pros

Bryan Mbeumo : " Je ne pouvais rêver mieux pour une première saison "

Mardi 30 Avril 2019 à 10h44

Avec 10 buts en 32 matches de championnat, on peut dire que Bryan Mbeumo réussit sa première saison en tant que joueur professionnel. A 19 ans seulement, il s'apprête à vivre une belle fin de saison avec son club formateur, pusiqu'à quelques jours de la réception de Nancy, l'Estac est troisième de Domino's Ligue 2, à trois journées de la fin et s'est assurée quoi qu'il arrive une place en play-offs. 

 

Vous venez d’obtenir une nouvelle victoire importante à Orléans. Malgré une première période plus compliquée, l’équipe n’a rien lâché jusqu’à inscrire le but de la victoire à la 52’.
C’était un match très compliqué. Orléans avait bien réussi à nous bloquer à la sortie du ballon. On a dû rester vigilants durant toute la rencontre, surtout que nous n’avions pas trop la possession. Mais on a su être patients. On a réussi à les fatiguer et à les avoir un peu à l’usure. Ça s’est aussi joué sur la fraîcheur physique. Leur ligne défensive avait enchaîné les trois matches en une semaine et souffrait forcément de la fatigue. C’était plus simple pour nous devant. 

Vous n’avez pas été buteur sur ce match, mais vous avez malgré tout participé à cette belle action collective qui a amené l’ouverture du score par Rayan Raveloson. Racontez-nous ce but…
Bryan Pelé part en contre et me fait la passe en profondeur. Quand je récupère le ballon, je vois tout de suite l’appel de Kevin (Fortuné) et je lui fais la passe directement. On était contents de marquer. C’était un soulagement, car en début de première période, c’était compliqué de s’approcher du but adverse.

Vous aviez retrouvé à Auxerre le chemin des filets (1/03/19, 27journée). Ensuite, vous avez été buteur quatre matches d’affilée, de la 30à la 33journée. Comment expliquez-vous cette période faste ?
Tout d’abord par de la confiance retrouvée. Ensuite, mes coéquipiers me mettent dans de bonnes conditions pour marquer. Nous avons vraiment un bon collectif, qui travaille très dur à l’entraînement. Ça fait vraiment plaisir de marquer à nouveau et j’espère que ce n’est pas fini !

On le sait désormais, quoi qu’il arrive, vous avez assuré une place en plays-offs. Vendredi, vous recevez l’AS Nancy Lorraine. L’objectif est évidemment de confirmer votre troisième place ?
Oui, c’est le plus important. La deuxième place va être vraiment difficile à aller chercher, mais nous voulons consolider cette 3place et nous éviter le premier tour des play-offs. Dans l’objectif d’une montée, jouer un match en moins est plus avantageux pour aller affronter le 18de Ligue 1 Conforama lors des barrages. Mais vendredi, on devra se méfier de Nancy pour qui les trois points seront importants pour valider le maintien au plus vite. C’est un club qu’on a toujours l’habitude de voir évoluer en L1 ou en L2 et je pense que pour lui, une descente n’est pas envisageable.

Vous vivez actuellement votre première saison en tant que joueur professionnel. Quelles sont vos sensations ?
Devenir footballeur professionnel, j’en rêvais depuis tout petit. Le rêve s’est réalisé et j’en suis très heureux. Pouvoir évoluer au sein d’une telle équipe, c’est vraiment super. Et puis, avec un tel objectif à aller chercher, je ne pouvais rêver mieux pour une première saison. Pourvu qu’elle se termine de la meilleure des manières, et ça sera parfait !

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac