Estac Troyes

Pros

Mamadou Samassa : " Donner le maximum "

Mercredi 10 Avril 2019 à 18h21

Son nom est souvent scandé par les supporters du Stade de l’Aube, et pour cause…irréprochable à chacune de ses apparitions sous les couleurs troyennes cette saison, Mamadou Samassa est régulièrement l’auteur d’arrêts décisifs spectaculaires. Pour sa troisième saison à l’Estac, le portier troyen réalise de belles performances, ce qui fait de lui l’une des pièces maîtresses de l’effectif aubois. Les stats parlent pour lui : en 30 matches disputés en championnat, il n’a encaissé que 25 buts, contre 31 il y a deux saisons à la même époque, en autant de matches (Mamadou avait manqué la 25journée).

 

Mamadou, à Valenciennes, l’Estac a de nouveau dû faire de patience pour ouvrir le score à 62’ par Bryan Mbeumo, au terme d’une belle action avec Bryan Pelé et Yoann Touzghar. Vous avez dû être également décisif à plusieurs reprises dans vos buts. Finalement, on peut dire que cette victoire 1-0 est une belle victoire collective…
Tout à fait. Ce n’était pas facile de jouer à Valenciennes, contre une bonne équipe, qui était tout de même deuxième du classement de la phase retour avant de nous recevoir. On avait à cœur de poursuivre notre série. On est très contents d’avoir remporté ce match, grâce à un très beau but. Il faut continuer comme cela.

Grâce à cette victoire, vous avez retrouvé la cinquième place. Vous distancez désormais Lens, sixième, de deux points. Mais vous n’êtes également plus qu’à un point de Lorient et du Paris FC, actuels quatrième et troisième. C’est encourageant pour la suite…
On ne se préoccupe pas vraiment des autres. On est concentrés sur notre travail. Il reste sept matches, qu’il faudra jouer comme des finales. Il faut d’abord donner le maximum de notre côté et on fera les comptes à l'issue du championnat.

Ce vendredi, vous recevez le GFC Ajaccio. Pour prolonger cette série de sept matches sans défaite mais surtout conserver cette cinquième place, ou même grimper encore au classement, il va être impératif de l’emporter. Comment aborder cette rencontre ?
Chaque rencontre a son histoire, c’est pour cela qu’on aborde match après match. On va analyser le jeu du Gazélec et bien travailler pour lui poser des problèmes. Je pense que tous les matches qui vont arriver seront difficiles, car on approche de la fin de la saison et les équipes que l’on va rencontrer voudront bien figurer dans le championnat. Certaines joueront même le maintien. A nous de rester solides et concentrés. 

A titre personnel, vous disputez certainement votre meilleure saison à l’Estac (30 matches disputés). Vous enchaînez les matches et faites preuve d’une belle régularité. Quel regard portez-vous sur votre saison en cours ?
Je suis satisfait. Je n’ai manqué que le match disputé à Sochaux (ndlr : le 15 mars dernier), car j’ai ressenti une gêne à un œil au moment de l’échauffement. A l’image de l’équipe, je pense réaliser une bonne saison. Mais il reste sept matches à jouer, et c’est à la fin qu’on pourra dresser le bilan.

Vos performances vous ont valu aussi de retrouver une place de titulaire avec la sélection malienne lors du dernier match éliminatoire à la CAN 2019 contre le Soudan du Sud, gagné 3-0…
Le fait de jouer en club donne évidemment plus de chances d’être sélectionnable. C’est un réel plaisir d'évoluer avec la sélection. Porter le maillot de son pays est vraiment un honneur. Nous sommes qualifiés pour la CAN qui se disputera l’été prochain en Égypte. Notre objectif est de remporter la compétition pour la première fois. Nous avons une très bonne équipe et donc toutes les chances de notre côté. Mais avant cela, je reste concentré sur la fin de saison !

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac