Estac Troyes

Pros

ESTAC 1-0 Châteauroux : Les Troyens enchaînent !

Samedi 09 Mars 2019 à 03h08

Match un peu fou au Stade de l’Aube ce soir ! Après avoir multiplié les occasions, les Troyens l’ont emporté face à la Berrichonne de Châteauroux, 1-0 !
Avec une nouvelle grosse entame de match, l’Estac aurait déjà pu mener de deux ou trois buts d’avance à la pause, mais Châteauroux pouvait compter sur son portier, qui repoussait les tirs dangereux de Yoann Touzghar, Bryan Mbeumo, ou encore la tête de Kiki Kouyaté, et permettait à son équipe de rentrer au vestiaire avec un 0-0 à la pause. Il ne manquait qu’un soupçon de réussite aux Troyens pour ouvrir le score. La seconde mi-temps allait être autant fleurie en occasions, mais Rémi Pillot était à nouveau décisif, tout comme plusieurs défenseurs berrichons, qui se trouvaient chaque fois sur la trajectoire du ballon. Frustrant ! Mais les hommes de Rui Almeida ont fait preuve de patience et c’est finalement Kevin Fortuné, fraîchement entré en jeu, qui allait débloquer la situation sur un coup-franc direct à la 84’.

C’est une nouvelle belle victoire que les Troyens viennent d’obtenir, la troisième consécutive. Il reste un match à disputer avant la trêve internationale, vendredi prochain à Sochaux. L’Estac va évidemment tout mettre en œuvre pour enchaîner et il faudra compter sur elle pour ne rien lâcher !
 

Nicolas Usaï (entraîneur castelroussin) :

« On a été bien organisés, même si Troyes s’est créé les occasions. On connait l’importance des coups de pied arrêtés dans un match cadenassé comme celui-là. Troyes est une équipe qui repart de derrière. On avait décidé de bloquer quelques joueurs clé comme Jimmy Giraudon qui est un très bon relanceur. Remi Pillot a fait un très bon match et a été décisif. Il nous a manqué de la concentration et de la détermination sur ces phases arrêtées.
Les décrochages de Bryan Pelé et de Benjamin Nivet sont dangereux. Ils sont capables de trouver les intervalles dans les petits espaces. Il fallait être homogène pour bloquer cette équipe mais ça n’est pas passé. Dommage. » 

Rui Almeida (entraîneur troyen) :


« Nous nous sommes créés sept ou huit occasions de but. Nous avons un peu souffert pour rien car nous aurions pu mener 2-0 à la mi-temps et avoir un match différent. Je suis fier de la patience dont ont fait preuve mes joueurs. Notre adversaire a quelques fois bloqué nos transitions de ballon. Mais le plus important, c’est la victoire. Nous avons trouvé le moment pour bien faire les choses. Même dans les instants plus difficiles, nous avons été patients jusqu’à l’ouverture du score. Beaucoup d’équipes cherchent maintenant à récolter des points et vont jouer différemment. Nous devons nous tenir prêts pour affronter des difficultés. Nous sommes pour le moment récompensés de nos efforts, il faut continuer. Il faut rester concentrés sur nous-mêmes et poursuivre notre bonne série à la maison, en remportant 100% de nos matches. A l’extérieur, nous devrons ramener le maximum de points. »

 

Christopher Martins Pereira (milieu troyen) :

« Le coach nous avait prévenus qu’il allait falloir être patients lors de ce match et être réalistes devant le but. En première période, nous avons manqué plusieurs occasions et finalement, en seconde mi-temps, c’est Kevin Fortuné qui a su tirer son épingle du jeu et débloquer le match. Nous avons appris de nos précédents matches. Souvent, nous étions rapidement agacés quand ça ne rentrait pas, et nous perdions au final. Là, nous avons été calmes et avons continué à faire les efforts. Ce résultat montre que l’état d’esprit de tout le groupe est positif. Ces trois points font du bien. Le seul objectif que nous devons avoir avant chaque match est de repartir avec les trois points, c’est ce que nous allons faire la semaine prochaine à Sochaux. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac