Estac Troyes

Pros

Béziers 0-0 Estac : Réactions et résumé

Samedi 19 Janvier 2019 à 10h16

Comme la semaine dernière à Brest, les Troyens ramènent un point de leur déplacement, en faisant match nul 0-0 face à Béziers.
Après une belle entame de match et une bonne maîtrise du ballon, l’Estac a obtenu un penalty suite à une faute d’Etou sur Bryan Pelé dans la surface. Mais Vincent Viot se détendait du bon côté et repoussait le tir de Kevin Fortuné (15’). Ensuite, comme perturbés d’avoir manqué l’ouverture du score, les Troyens n’ont plus joué le même jeu, laissant Béziers imposer un faux-rythme assez perturbant. Certes la qualité du terrain n’est jamais une excuse mais elle n’a pas facilité le jeu ce soir, la trajectoire du ballon étant souvent perturbée par des faux-rebonds. Juste avant la pause, la barre transversale de Mamadou Samassa a sauvé les hommes de Rui Almeida d’une ouverture du score adverse à deux reprises : sur une tête d’Atassi puis sur une reprise de volée de Denkey dans la foulée. A la pause, le score était de 0-0. C’est sur ce même score que se sont séparées les deux formations à l’issue de la rencontre, aucune des deux ne parvenant à faire la différence. Pourtant, les Biterrois eurent à leur tour l’occasion de changer le cours du match en obtenant eux aussi un penalty, à la 86’. Trois minutes après avoir écopé d’un premier carton jaune, Jimmy Giraudon venait bousculer Beusnard dans la surface. Monsieur Mokhtari désignait alors le point de penalty et attribuait un second carton jaune au capitaine troyen, synonyme d’expulsion. Mais décidément, les penalties n’auront réussi à personne ce soir au stade de la Méditerranée, puisque Denkey voyait son tir repoussé par le montant droit de Mamadou Samassa, qui avait plongé du bon côté.

Les Troyens sont sûrement déçus de leur match ce soir, mais ce nul et ce second point d’affilée à l’extérieur permet d’alimenter encore le compteur avant de recevoir Lens pour le premier match de l’année au Stade de l’Aube, le lundi 28 janvier à 20h45.

 

Voici les déclarations d’après-match :

 

Rui Almeida (entraîneur troyen) :


« Les conditions de jeu n’étaient vraiment pas évidentes mais nous avons réalisé quinze bonnes premières minutes, en nous créant des situations dangereuses pour notre adversaire, dont le penalty. Mais nous devons jouer comme cela durant tout le match. A la mi-temps, j’ai dit à mes joueurs que Béziers voulait monter sur les deuxièmes ballons et que nous devions continuer à jouer comme nous savions le faire. Mais quand la confiance est du côté de l’adversaire, c’est plus difficile. On leur a donné cette confiance en dégageant trop le ballon par la suite. Nous n’avons pas bien maitrisé le match en deuxième période. On ne peut pas se permettre de laisser le ballon à l’adversaire comme nous l’avons fait. Dans la construction, j’accepte de perdre le ballon, mais pas de cette manière. Il n’y avait aucune raison de les laisser jouer. Malgré un terrain difficile, nous aurions pu faire les choses bien comme nous avions su le faire à Brest. Une équipe qui joue le haut du tableau doit jouer de la même façon tout au long de la rencontre. Il est dommage que nous n’ayons pas continué à prendre le ballon et nos responsabilités. »


Mathieu Chabert (entraîneur biterrois) :

«  Je suis déçu mais je n’ai pas de regret. Je pense qu’aujourd’hui nous avons fait tout ce que nous pouvions pour essayer de prendre les 3 points. On a vu une équipe de Béziers avec du caractère. Durant les quinze premières minutes, nous n’étions pas dans le match, puis nous nous sommes réveillés. Nous n’avons pas encaissé de but. C’est une récompense. Malgré la déception, il y a beaucoup d’optimisme. Je savais que mes joueurs pouvaient faire une telle prestation. Ce petit résultat peut être fondateur pour le reste de la saison. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac