Estac Troyes

Pros

Vers le premier succès de l'année ?

Jeudi 17 Janvier 2019 à 18h33

Après avoir bien débuté l’année en ramenant un bon point de Brest, les Troyens s’apprêtent à disputer un nouveau match à l’extérieur, demain à Béziers. Si l’objectif est exactement le même que la semaine passée, c’est à dire gagner, la rencontre présente quant à elle un profil totalement différent. En Bretagne, l’Estac est en effet allée défier le second du championnat, meilleure équipe et meilleure attaque à domicile. Cette fois, elle ira jouer contre l’antépénultième, qui occupe ainsi la place de barragiste. Mais détrompez-vous, affronter une équipe située en bas du classement n’a rien de simple, surtout chez elle. Seulement voilà, Béziers n’a encore pas connu un seul succès au stade de la Méditerranée depuis le début de la saison et aura sûrement à cœur de l’emporter face à ses supporters pour son premier match de l’année à domicile. D’un autre côté, les Troyens, bien décidés à poursuivre sur leur bonne dynamique, ne laisseront rien passer aux Biterrois, qui, rappelons-le, étaient repartis avec les trois points du Stade de l’Aube au mois d’août dernier…

Mamadou Samassa : « Continuer sur notre bonne lancée »
A Brest, en seconde période, les Troyens ont montré un visage séduisant et conquérant. Véritables compétiteurs, c’est avec la solidarité qu’on leur connaît qu’ils ont su se remobiliser pour égaliser et mettre en difficulté leur adversaire. Mamadou Samassa, le portier troyen, a conscience que le match face à Béziers sera également compliqué : « Ce sera un match différent, car Béziers est une équipe qui veut se sauver. Ça sera aussi difficile. Mais on a bien préparé cette rencontre ». Après une bonne semaine d’entraînement, l’Estac part donc confiante, concentrée et pourra encore une fois compter sur l’assurance de son gardien qui a affirmé être « pleinement investi dans l’objectif de l’équipe » et n’avoir « aucune raison » de partir cet hiver.

Rui Almeida : « Rien ne pourra nous perturber dans notre objectif »
A Troyes, on parle beaucoup d’objectifs. Mais dans la vie, la meilleure façon d’avancer n’est-elle pas de s’en fixer ? Les Troyens l’ont bien compris. Demain, pour l’emporter, le coach sait qu’il faudra « être exigeants et concentrés sur nos capacités ». L’Estac devra ainsi bien attaquer la rencontre et jouer son football, sans se préoccuper du reste : « On est capables de s’adapter à notre adversaire et aux conditions de jeu. » Rien ne pourra alors altérer la détermination des joueurs aubois à vaincre l’équipe qui avait remporté le match aller chez eux. Depuis ce match d’été, il y a aussi eu beaucoup de changements au sein de l'effectif troyen, ce que n’a pas manqué de rappeler Rui Almeida, à juste titre : « L’Estac qui avait affronté Béziers au match aller est totalement différente de celle qui jouera demain. L’effectif a évolué et a trouvé son rythme ». Tous les feux sont donc au vert pour le groupe troyen qui est, à un joueur près (Johann Obiang suspendu, remplacé par Benrandy Abdallah) le même que celui emmené à Brest. Alors en route vers le premier succès de 2019 ?

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac