Estac Troyes

Fil infos

💬 Brest-Estac : les déclas

Samedi 12 Janvier 2019 Ă  17h30

Pour son premier match officiel de l’année 2019, l’Estac a réussi une vraie performance, en tenant en échec chez lui le deuxième du classement et la meilleure équipe à domicile, mais aussi la meilleure attaque du championnat, le Stade Brestois (1-1). Menés à la mi-temps sur un but d’Autret entaché d’une position de hors-jeu du passeur, Gaetan Charbonnier (39’), les Troyens ont su réagir dès la reprise en manquant de peu l’égalisation par Christopher Martins Pereira, mais en l’obtenant une minute plus tard sur un service du même Christopher, en direction de Bryan Mbeumo, qui devançait la sortie du gardien breton (51’). Les hommes de Rui Almeida auront même l’occasion de prendre l’avantage sur une tête de Yoann Salmier quelques instants plus tard.


Ce résultat est excellent au moment de la reprise du championnat et de bon augure pour la suite. Il faudra afficher la même détermination vendredi prochain pour s’imposer chez un adversaire qui était venu l’emporter au Stade de l’Aube. L’Estac se déplacera en effet à nouveau la semaine prochaine, à Béziers.

Voici les déclarations d’après-match :

 
Rui Almeida (entraîneur troyen) :

« Je pense que nous avons disputé une belle seconde période, mais aussi une belle première. Jouer comme nous l’avons fait aujourd’hui à Brest, contre une équipe de qualité qui aime avoir le ballon, est une vraie satisfaction. Nous avons eu la capacité de les priver du ballon. Je tiens à féliciter les joueurs d’être revenus au score. Nous aurions d’ailleurs pu égaliser avant et même prendre l’avantage, par l’intermédiaire de Christopher Martins Pereira ou Yoann Salmier. Le résultat est logique. Je pense que le match a été vraiment équilibré entre les deux équipes. Lors des quinze premières minutes, Brest a évolué avec un bloc bas, puis a pressé plus haut à un moment. Nous l’avons également fait par la suite. Je retiens deux choses de ce match : les capacités de mes joueurs à garder le ballon et revenir au score, et la volonté de l’équipe pour gagner ce match. Nous voulons évidemment remporter chaque rencontre. Aujourd’hui, nous ramenons un point, et tous les points sont importants. »

 

Jean-Marc Furlan (entraîneur brestois) :


« Troyes nous a gênés en seconde période. C’était un match haché, avec beaucoup de fautes sifflées en deuxième mi-temps. Je pense que si on n’avait pas pris ce but, on aurait pu aller au bout plus facilement. Nous avons perdu Wéber sur un carton rouge immérité, ça nous pénalise pour la suite. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac