Estac Troyes

Fil infos

Issa Kaboré : "Donner du plaisir aux supporters"

Mercredi 04 Mai 2022 à 17h10

À trois journées de la fin de cet exercice 2021/2022, Issa Kaboré s'est confié lors d'une interview. Le latéral burkinabé évoque la belle victoire face au LOSC, le soutien du 12ème homme, ainsi que l'état d'esprit qui règne dans le vestiaire. Découvrez l'intégralité des propos du jeune burkinabé, plein de calme et de sang-froid.

Issa, l’ESTAC a réalisé une belle opération face à Lille, en gagnant à domicile (3-0). Peut-on revenir sur cette partie, face au champion de France en titre ? 

Je pense que nous avons réalisé un très bon match, face à une grande équipe de ce championnat. On avait besoin de prendre des points avant cette rencontre et on ressentait beaucoup d'envie et de détermination au moment de fouler la pelouse. Je trouve que notre équipe n'a pas concédé beaucoup de situations dangereuses et même si on retire les faits de jeu, on aurait pu l'emporter. On a essayé de jouer avec nos qualités et c'était avant tout une rencontre très équilibrée. On est tous heureux que le résultat ait tourné en notre faveur. C'est une victoire très importante dans cette fin de saison. Il faut poursuivre ainsi pour les trois prochains matches. 

À titre personnel, tu n’étais pas loin d’inscrire ton premier but, avec une belle frappe croisée en deuxième période. As-tu déjà une célébration en tête si tu marques ? 

C'est vrai que d'habitude je me concentre sur mes courses et sur mes centres. J'ai tenté ma chance cette fois-ci et cela a failli me réussir. Je pense que je dois davantage frapper au but car je suis aussi capable d'être dangereux dans la surface de réparation adverse. Si je marque un but d'ici la fin de saison, je fais une grande glissade sur les genoux et je réalise le multiclonage de Naruto (rires). J'adore ce manga et j'en ferai référence si je marque, c'est sûr ! 

Les supporters troyens ont répondu présent et l’ambiance au Stade de l’Aube était très bonne. Le soutien du 12ème homme est-il primordial en cette fin de saison ? 

C'est une evidénce. Le soutien des supporters est très important. Moi qui évolue sur un côté, je suis encore plus proche du public. Dès que je prends l'avantage sur mon adversaire ou bien que je fais une course vers l'avant, j'entends le soutien du public. Je peux garantir que cela me donne de l'énergie supplémentaire. Je suis très motivé quand je joue devant les supporters. Ils sont nombreux à faire le déplacement pour venir nous voir jouer. Je veux donner du plaisir aux supporters, autant que j'en prends à être sur le terrain. Le football est un jeu avant tout et aussi une source de divertissement. C'est important de le souligner. 

L’ESTAC se déplace au Parc des Princes ce dimanche, affronter le Paris Saint-Germain (J36). Cette équipe est déjà championne de France. Est-ce le moment d'espérer obtenir un résultat ? 

On va affronter la meilleure équipe de ce championnat, tout simplement. On prépare ce match avec beaucoup de détermination. On doit être sérieux dans tous les compartiments du jeu. On sait que ce ne sera pas facile, mais on a encore besoin de points pour se maintenir en Ligue 1 Uber Eats. On doit vraiment tout donner. Je ne pense pas que le fait que cette équipe soit championne de France changera leur façon de jouer. Plusieurs de leurs joueurs ont encore des objectifs personnels à atteindre et il faudra être vigilants.

Sur les six dernières rencontres, tu as joué 90 minutes. On a l’impression que tu n’es jamais fatigué ! Comment te sens-tu ? 

J'ai eu un retour compliqué après la CAN, car j'ai dépensé beaucoup d'énergie et je suis aussi tombé malade en revenant. Aujourd'hui, j'enchaîne les rencontres et je me sens très bien. Quand je suis sur le terrain, je suis toujours à fond et je ne compte pas mes efforts. Je me sens de mieux en mieux, car le staff nous aide à bien récupérer. On mange bien, on se repose et c'est l'essentiel. Ce n'est pas facile de jouer plusieurs matches d'affilée et tout se fait dans la récupération. Pour rassurer les supporters sur ma cheville, je vais bien, même si je suis sorti face à Lille en fin de match. Ils peuvent compter sur moi jusqu'à la fin de la saison, sans inquiétude ! 

L’équipe a fait un pas en avant vers son maintien avec la victoire face au LOSC, mais rien n’est encore joué. Le calendrier qui attend les Bleu & Blanc est très relevé. 

C'est vrai que l'on a gagné une rencontre qui était importante, mais derrière il en reste encore trois. On veut absolument maintenir une bonne cadence et jouer avec l'esprit libéré. Ce que je peux garantir, c'est que l'état d'esprit du groupe est excellent. On veut se maintenir tous ensemble et faire la fête quand on aura validé notre objectif. Dans le vestiaire, on a conscience de ce qui nous attend et pourtant, on essaye d'évacuer le stress au maximum. On pense tous de manière très positive et c'est ça le principal. 

Près de 1000 Troyens ont répondu présents et seront dans le parcage visiteur à Paris. Tout un peuple est impliqué derrière le maintien de l’ESTAC ! As-tu un message à leur faire passer ?

Je veux tout simplement les remercier pour ce qu'ils font au quotidien. L'équipe va faire tout ce qu'elle peut afin de les rendre heureux. On veut que les supporters reviennent avec le sourire du Parc des Princes et soient fiers de nous. 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets