Estac Troyes

Fil infos

Gambardella : Estac-Reims, premier choc

Samedi 15 Décembre 2018 à 14h35

Une nouvelle aventure commence pour les U19 Nationaux qui entrent ce dimanche dans le 1er tour fédéral (64e de finale) de la Coupe Gambardella. Pour cette version 2018-2019, le sort ne les a pas épargnés puisqu’il leur a désigné ni plus-ni moins qu’une autre équipe de National, le Stade de Reims, comme adversaire. La rencontre se tiendra à 14h30 au complexe Henri-Terré. Dans ce type de compétition, l’avantage du terrain n’est pas forcément un avantage absolu. C’est pourquoi, ce sera du 50-50. D’autant que l’affiche n’aura pas grand-chose à voir avec un match de championnat. On suppose en effet, que, suprématie régionale s’y ajoutant, les deux clubs auront rassemblé leurs meilleurs éléments de la catégorie, notamment ceux qui le plus souvent évoluent avec l’équipe réserve professionnelle, en National 3 pour les Troyens, en National 2 pour les Rémois.

Six vainqueurs de la saison passée

A l’Estac, Vincent Carlier a succédé comme entraîneur à Carlos Lopez qui a fait valoir ses droits à la retraite mais qui a toutefois intégré la cellule de recrutement. Une page s’est tournée et la victoire du 8 mai en finale contre le Tours FC, sans être oubliée, est déjà loin. Sept mois après, ils sont pourtant quelques-uns à pouvoir encore disputer cette véritable Coupe de France des juniors, ceux qui étaient première année la saison passée : Bayéyé, Brahimi, Domingues, Ellé, Boana Idy, et Masson, mais ce dernier, expulsé à Lyon en championnat la semaine dernière, manquera le rendez-vous de dimanche. Ils vont pouvoir cette fois encadrer ceux qui vont découvrir la compétition. Vincent Carlier pourra s’appuyer sur les anciens, mais il n’hésitera pas non plus à appeler quelques éléments plus jeunes encore. On lui prêtait notamment l’intention de convoquer deux à trois U17.

Les Rémois vainqueurs en championnat

Les deux clubs se connaissent, et s’apprécient, voisins et pas ennemis, mais cela n’empêche pas bien-sûr la rivalité sportive et cette suprématie régionale bien naturelle entre Champenois. Au passage, on remarquera que, pour l’histoire, ce Troyes-Reims fut en 1956 la finale de cette Gambardella, que l’ASTS remporta 2-1. Habitués à se rencontrer chaque saison en championnats de jeunes, en U15, U16, U17 et U19, les deux protagonistes se connaissent par cœur. Ils sont le plus souvent proches les uns des autres. Si l’Estac fut la première à développer son centre de formation, le Stade de Reims est revenu à la hauteur des Aubois. Les Rémois furent d’ailleurs finalistes de la Gambardella en 2014, sous la conduite de l’ancien attaquant de l’Estac, Franck Chalençon, battus par Auxerre, 2-0, cinquante ans après l’avoir gagnée contre St Etienne, 4-3. Les Marnais ont encore disputé les finales de 1968 et 1977. On notera encore qu’en championnat, les deux équipes se sont affrontées cette saison en ouverture, le 26 août, et que les Rémois, chez eux, s’étaient imposés 3-2. Mais au classement, l’Estac, 5e, avec 22 points, est mieux placée que son adversaire, 13e, avec 11 points.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac