Estac Troyes

Amateurs

Une réserve à consonnance « gambardellienne »

Mercredi 01 Août 2018 à 15h53

La réserve a entamé sa troisième semaine de préparation. Après les premières mesures et les premiers tests physiques, les joueurs que Gharib Amzine continuera de diriger, ont investi les terrains du Stade de l’Aube. Comme chaque saison, le groupe a évolué et c’est essentiellement ceux de la Gambardella qui ont investi le collectif. Il appartiendra à l’entraîneur troyen de poursuivre la formation de cette génération, même si plusieurs ont déjà goûté à ce palier intermédiaire entre le Centre et l’équipe professionnelle.

Une génération prometteuse

Gharib Amzine confirme que son objectif principal est de faire progresser une génération qui a jusqu’à présent laisser entrevoir de belles promesses. Mais chacun doit être conscient que les promesses n’amènent à rien tant qu’elles ne deviennent pas des certitudes. Combien de vainqueurs de Gambardella n’ont pas percé… Le second objectif pour l’ancien et exemplaire milieu de terrain de l’Estac, est de faire en sorte que son équipe puisse exister dans ce championnat de National 3, de façon à y tenir un rôle plus intéressant que les saisons passées.

En terminant troisième du dernier championnat, les jeunes troyens avaient finalement assez bien réussi. Ils avaient notamment bien terminé leur parcours en accumulant sept victoires de rang, soit 21 points sur 21. Ce final matérialisait en quelque sorte leur progression : « Ce fut une série intéressante, réagit Gharib Amzine, dans la mesure où ce ne fut pas si simple que cela. L’idéal serait de jouer les premiers rôles, en étant régulier toute la saison. On ne doit pas se permettre des périodes de mauvais résultats. Quand il y a défaite, il faut y remédier immédiatement pour qu’il n’y ait pas de suite. Ce serait bien de bien finir… du début à la fin. En parvenant à le faire, cela traduirait la qualité de notre travail. »  

Acquérir l’intelligence de jeu

L’essentiel du groupe réserviste sera jeune, encore plus jeune que d’habitude. La victoire en Coupe Gambardella a démontré l’étendue des qualités de chacun des vainqueurs. A eux maintenant de poursuivre leur route et de montrer qu’ils sont dignes de franchir d’autres étapes. Ils doivent s’investir totalement s’ils veulent continuer à progresser. Gharib n’a probablement pas manqué de les avertir : « Tout le monde ne deviendra pas professionnel. Que l’on gagne la Gambardella, que l’on soit sélectionné en équipe nationale U17 ou U19 ne garantit aucunement que vous serez professionnel. Il n’y a qu’à consulter les plus récentes compositions d’équipes. L’objectif premier de ces jeunes, c’est d’abord de devenir des footballeurs seniors, adultes. A ce niveau, ils vont découvrir plus d’intensité, que tout va plus vite, et que tout est plus difficile. Ils vont devoir bien analyser le jeu pour répondre aux problèmes qu’ils vont rencontrer. La façon dont ils y parviendront traduira leur intelligence de jeu. Le plus dur, c’est l’acquérir. »

Les principes de Rui Almeida

Avant a reprise de la réserve, Gharib Amzine et Farès Bouzid, le directeur du Centre de Formation, ont participé au stage du groupe professionnel à Deauvile. C’était la première fois que les deux techniciens étaient conviés avec l’effectif pro. Le coach de l’Estac B s’en explique : « C’était une volonté des deux parties. Nous, ça nous permettait de découvrir la philosophie de jeu de Rui Almeida. C’était le plus important et nous avons vécu une semaine très enrichissante. Ses principes prônent avant tout de faire du jeu. Avec Farès, on a constaté qu’il ne négligeait pas le moindre détail. Ce sont souvent ces détails qui font la différence. Il insiste aussi sur la possession et la transition. Pour les jeunes comme pour moi, d’un entraîneur à un autre, c’est enrichissant et cela doit nous faire progresser. Mon objectif, c’est d’avoir un jeu similaire sur les grands axes. De cette manière, si un jeune monte au-dessus, il ne sera pas dépaysé. Un gamin doit s’adapter à tous les coaches. Des garçons comme Benjamin Nivet et Chaouki Ben Saada, dans toute leur carrière, se sont eux aussi adaptés. Cela n’entend cependant pas que tout le monde va pratiquer un jeu stéréotypé. Un joueur doit être capable de s’adapter à tous les systèmes. »

Deux voyages à Strasbourg pour commencer

La réserve a donc entamé son cycle de matches de préparation. Après un premier test à Versailles (1-0), elle a participé le week-end dernier au Tournoi Paul-Nicolas, à Clamecy, concernant six réserves professionnelles et elle s’est classée 4e. Le championnat débutera pour elle le 18 août. Deux déplacements de suite en Alsace l’attendent, tous les deux à Strasbourg, le premier chez les Pierrots Vauban, le second chez la réserve du Racing. Son premier match à domicile s’effectuera le mercredi 29 août, à 20h, contre la réserve de Nancy. Une entrée en matière, on le voit, plutôt difficile, mais qui devrait rapidement donner une indication quant à la compétitivité du groupe.

Le programme à suivre de la préparation

RC Lens B-Estac – samedi 4 août, à 15h, à Laon.

FC Ouest Tourangeau-Estac – mercredi 8 août, à 19h, à Ballan Miré.

Dijon FCO B-Estac – Samedi, à 17h, à Saint-Geosmes.

Le groupe de la réserve

Benrandy Abdallah, Bilal Brahimi, Brandon Dominguès, Bratislav Djukic, Brian Bayéyé, Calvin Bombo, Clément Bénard, Djinor Boana Idy, Franck Ellé, Yanis Maamouch, Julien Masson, Newton Munier, Philippe Nativel, Souhail Labyad, Zinédine Labyad, Stone Mambo, Yanis Merah, Yoann Vardin.

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac