Saison 2007-2008

Saison 2007-2008

La relégation en Ligue 2 a laissé des traces. L’Estac pouvait pourtant se maintenir. Jean-Marc Furlan n’est pas reconduit dans ses fonctions et quitte le club avec son staff, à l’exception de Mohamed Bradja, direction Strasbourg. Un nouvel entraîneur arrive. Il s’agit de Denis Troch. Ancien gardien de but professionnel, au Red Star, au PSG, au Paris FC et au Matra Racing, il a notamment, dans sa carrière d’entraîneur, été l’adjoint d’Artur Jorge au Paris SG et dirigé Charleville, Le Havre, Amiens et Laval. Il arrive avec son adjoint, Michel Audrain. L’effectif va subir un profond bouleversement avec les départs des joueurs prêtés, mais aussi de Le Crom (Lens), Ferreira (Al-Rayyan), Paisley (Strasbourg), Kouassi (Al-Rayyan), Montero (arrêt), Boucansaud (Caen), Lachuer (Châteauroux), Nivet (Caen), Barbosa (Metz), Faivre (Belfort) Jaziri (Al Kuwait), Dallet (arrêt), Ba (Maccabi Netanya), Saganowski (Southampton) et les arrivées du gardien Cyrille Merville (Amiens), des milieux de terrain Stéphane Noro (Sedan), Mounir Obbadi (de retour de son prêt à Angers), Ousmane Sarr (St Etienne) et les attaquants Grégory Bettiol (Lyon), Yaya Kébé (Libourne) Jérôme Lafourcade (Montpellier) et Christophe Meslin (Guingamp). Au mercato hivernal arriveront le défenseur international finlandais Janne Hietanen (AC Oulu) et le milieu de terrain danois Jesper Mikkelsen (Esbjerg), ainsi que le milieu de terrain prêté par Marseille, Vincent Gragnic.

 

La révélation Diallo Guidileye

Les Troyens prennent un départ mitigé. Ils débutent par un succès devant Guingamp au Stade de l’Aube, 1-0, obtiennent un nul à Amiens 0-0, suivi d’un autre nul, à domicile contre Angers, 2-2, puis ils s’inclinent à Montpellier 3-0. La suite sera meilleure : succès 2-0 à domicile contre Bastia, qualification en Coupe de la Ligue sur le même score, au Stade de l’Aube, aux dépens de Gueugnon. L’Estac ramène une victoire 3-1 de Châteauroux puis remporte à Troyes le derby contre Reims, 4-2 avant d’aller prendre un point au Havre, le co-leader, 0-0. Après être éliminés au Stade de l’Aube 1-0 par Nice en 16e de finale de la Coupe de la Ligue, ils sont tenus en échec, 2-2, à domicile, par Clermont mais bénéficient des circonstances pour se hisser pour la première fois sur le podium, sur la 3e marche. Après une défaite chez le leader, Nantes, 2-0, lors de la 12e journée, ils alignent une petite série de cinq matches sans défaite jusqu’à la fin novembre. A la trêve, alors qu’ils comptent un match de retard, le dernier de la phase aller qu’ils n’ont pu jouer à Sedan pour des raisons climatiques, ils restent en position d’attente et qualifiés pour les 32es de finale de la Coupe de France après avoir éliminé Forbach (DH) chez lui, 1-0, et Jarville (CFA2) à Troyes, 3-1. Ils n’iront pas plus loin sans la compétition et s’arrêteront en 32es à Montpellier (L2), 1-0. Le 30 novembre à Boulogne-sur-Mer, Denis Troch titularise pour la première fois un jeune joueur issu du Centre de Formation, cinq jours après l’avoir fait entrer en jeu pour la première fois en Coupe, à Forbach : Diallo Guidileye, 17 ans et 11 mois.

 

Neuf points d’avance sur le 4e à 11 journées de la fin

L’entraîneur troyen et son staff ont organisé un stage interne de trois jours à la reprise après la trêve. Réunis dans un établissement hôtelier de la banlieue, ils vont pratiquer plusieurs disciplines sportives, histoire d’entretenir la forme des joueurs tout en les distrayant. Un stage également fédérateur auquel ont été conviés les cyclistes professionnels Freddy Bichot et Nicolas Vogondy, futur champion de France quelques mois plus tard. Cyclisme (VTT), boxe, karting, bowling, agrémenteront une préparation qui solidifieront la cohésion du groupe. Effet immédiat sur les neuf matches qui vont suivre en championnat : 8 victoires, dont les deux derbies, à Sedan et Reims, et une seule défaite (1-0 à Bastia). Le 7 mars, à l’issue de la 27e journée et d’une victoire à Clermont 2-1, quatre jours après un succès retentissant 4-1 au Stade de l’Aube sur le leader, Le Havre, les Troyens sont 3es, avec 9 points d’avance sur le 4e, Bastia, et 12 points sur le 5e , Grenoble. Autrement-dit, à 11 journées de la fin, tout le monde ne voit pas comment l’accession en Ligue 1 peut échapper à l’Estac.

 

Aucune victoire lors des onze derniers matches

C’est pourtant ce qui va arriver ! L’équipe troyenne ne va plus gagner le moindre des 11 derniers matches (7 défaites et 4 nuls). Incompréhensible ! Le 7 avril, pour la 31e journée, elle se déplace à Grenoble, quatrième à 5 points derrière elle, pour un match charnière. Elle s’incline 2-0 et n’a plus que 2 unités d’avance. Les Grenoblois vont finir par fondre sur les Troyens et les lâcher irrésistiblement et terminer avec 6 points d’avance sur eux. L’Estac se classera finalement à la 6e place. Stéphane Noro, 12 buts, et Gaël Danic, 5 buts et meilleur passeur, auront pourtant tenu la maison tant qu’ils auront pu... 

 

L’effectif 2007-2008

 

Gardiens : Cyrille Merville, Quentin Westberg. 

Défenseurs : Mathieu Baudry, Nabil Berkak, Stéphen Drouin, Ibrahima Faye, Auriol Guillaume, Janne Hietanen, Eric Marester, Jerry Prempeh, Gaël Sanz.

Milieux : Gharib Amzine, Gaël Danic, Eloge Enza-Yamissi, Vincent Gragnic, Diallo Guidileye, Jesper Mikkelsen, Stéphane Noro, Mounir Obbadi, Jonathan Perez, Ousmane Sarr. 

Attaquants : Ibrahima Bangoura, Claudio Beauvue, Grégory Bettiol, Yahia Kébé, Jérôme Lafourcade, Christophe Meslin.