Saison 2004-2005

Saison 2004-2005

Le club est en mauvaise posture financière et la DNCG va le rétrograder à l’étage inférieur. Heureusement, l’Estac possède des terrains du côté du camp du Moulinet, à Pont-Sainte-Marie, où elle a installé son siège administratif. Ceux-ci vont être achetés par le Conseil Général de l’Aube La négociation entreprise par le président de l’Association, Philippe Pichery, va aboutir et le club retrouver sa place en Ligue2. Un nouvel entraîneur va arriver, Faruk Hadzibegic n’étant pas reconduit. C’est Jean-Marc Furlan qui avait en charge Libourne-Saint-Seurin, qui est engagé. Cependant, Daniel Vacelet souhaite passer la main. Après de longues recherches infructueuses, son successeur sera Thierry Gomez, un jeune chef d’entreprise du secteur communication et évènementiel, originaire de Poissy. Celui-ci va s’entourer d’actionnaires locaux. Elu en juillet, il confirmera son implication en octobre.


Entre-temps, des joueurs sont partis : Akrour, Cassard, Heurtebis, Linarès, Saïfi, Campion, Dahmani, De Olivera, Gandossi, D. Mendy, N’Toya-Zoa. Un peu plus tard, Ziani sera prêté à Lorient. D’autres arrivent : les gardiens Peiser et Grandel, le défenseur Meslien, prêté par Saint-Etienne, les milieux Faivre et N’Dour, lui aussi prêté par les Stéphanois, et les attaquants Perrone, un jeune Argentin, et Grax, prêté par Monaco. Au mercato, ils seront rejoints par le défenseur Dujeux et le jeune stéphanois, également prêté, Gomis, alors que Nadé sera prêté au Havre. Quentin Westberg, Franck Boudard et le tout jeune Blaise Matuidi vont rejoindre le groupe pro.
Un gros mouvement touchera le staff technique. Ducros, Pinho, Dehon, Lopez, Zorzetto et Graedel partent, et sont remplacés par Bouachera, adjoint de Furlan, Allaoui, l’ancien portier international marocain, qui entraînera les gardiens et Christian Caminiti, en charge du centre de formation.

La saison commence par un exploit à Montpellier, relégué de L1, battu 4-3. Avec 4 défaites et 2 nuls lors des 6 matches suivants, l’équipe ne confirme pas. Mais le déclic survient à Niort, où elle s’impose 1-0. Dès lors, elle se place sur de bons rails et l’année se termine sur un somptueux match nul au stade de l’Aube, une semaine avant Noël : 5-5 contre Châteauroux.

La coupe de la Ligue s’achèvera en 16e, à domicile, face à Strasbourg (L1) 3-1, tandis que la coupe de France connaîtra son épilogue, toujours à Troyes, devant Albi (CFA) 3-1. Mais l’Estac a un autre objectif, qu’elle va réussir : la montée en L1, ce qui est effectif le 13 mai 2005, après un succès sur Sedan, à domicile, 2-1. Trois jours plus tard, la fête est stoppée par la disparition de l’emblématique ancien président Angel Masoni, exceptionnel dirigeant.

La réserve, entraînée par Guillaume Marie, terminera 6e de son groupe de CFA2.

 

L’effectif 2004-2005


Gardiens :
Franck Grandel, Romuald Peiser, Quentin Westberg.

Défenseurs : Nabil Berkak, Alexandre Dujeux, Ludovic Liron, Sylvain Meslien, Jean-Louis Montero, Yannick Nomède, Damien Perquis, Gaël Sanz, David Vairelles.

Milieux : Frédéric Adam, Gharib Amzine, Franck Boudard, Cedric Faivre, Blaise Matuidi, Alassane N’Dour, Benjamin Nivet, Carl Tourenne, Karim Ziani.

Attaquants : Ibrahima Bangoura, Sébastien Dallet, Nicolas Florentin, Frédéric Garny, Sébastien Grax, Eric Marester, Christian Nadé, Emanuel Perrone.

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets