Estac Troyes

Pros

Et si ça devenait sérieux ?

Lundi 03 Décembre 2018 à 18h42

Renouer avec la victoire à l’extérieur était l’objectif que Rui Almeida avait fixé à son équipe vendredi soir à Beauvais contre le Red Star. Objectif atteint et victoire obtenue avec la manière. Les Troyens ont été sérieux et disciplinés mais aussi entreprenants. On ne peut pas cependant dire que le Red Star ait posé beaucoup de soucis. Toujours est-il que l’Estac poursuit sa bonne période globale, obtenant sa 6e victoire sur ses 9 derniers matches. Une seule équipe a fait mieux : Brest, actuel second du classement de Domino’s Ligue 2.

La meilleure équipe derrière Brest

On peut épiloguer autant qu’on veut sur le parcours troyen et sur la qualité du jeu proposé. Il n’en reste pas moins que les chiffres parlent et que sur ses récents résultats, l’Estac figure parmi les meilleures équipes de Ligue 2 : 19 points en 9 matches, cela donne une moyenne de 2,11 points, celle d’une équipe qui accède en Ligue 1. Après 7 journées, l’équipe troyenne n’avait accumulé que 6 points et se situait au 17e rang du classement. Depuis, son rythme est largement supérieur : avec 18 buts inscrits (2 de moyenne par match), son attaque est la seconde du championnat sur cette longueur, et, avec 7 buts encaissés, sa défense est également la seconde défense la moins perméable sur cette période (six clean sheets).

La quatrième place à portée

Au classement, les Troyens pointent en 9e position, à égalité de points avec le 8e, Clermont. Ils se rapprochent sensiblement du haut de tableau. Ils ne sont plus qu’à 3 points des quatrièmes (Lens et Grenoble), et qu’à 4 points du troisième (Lorient). Force est de reconnaître que, sans faire de bruit, l’équipe troyenne se repositionne, au moment où quelques « gros » ralentissent : Metz, le leader, est accroché à Grenoble (1-1), Lorient et Lens se neutralisent (2-2), le Paris FC est freiné à Valenciennes (0-0). Au moment de recevoir Orléans ce mardi (21h) au Stade de l’Aube, Jimmy Giraudon et ses coéquipiers ont toutes les cartes en mains pour avancer encore un peu plus. Et c’est ce qui confère à cette rencontre son aspect passionnant et tout son intérêt.

Des Orléanais revanchards

Pour la réception des Orléanais, qui tiennent à en appeler immédiatement de leur défaite à domicile devant le Nancy d’Alain Perrin, si l’Estac veut confirmer, elle devra faire preuve de beaucoup de vigilance, l’USO présentant bien des arguments à prendre en haute considération. Un peu en perte de vitesse ces derniers temps, ils ont côtoyé il n’y a pas si longtemps les écuries de tête, en 5e position, grâce à une série de six victoires de rang. Didier Ollé-Nicolle a conservé le même groupe qui s’est incliné à domicile contre les Nancéiens. Karim Ziani, l’ex-troyen, formé à l’Estac, capitaine et maître à jouer de cette formation orléanaise, en est encore absent en raison d’une blessure derrière la cuisse, tout comme Adrien Monfray, blessé de longue durée (rupture ligament externe d’un genou).  

A l’Estac, Rui Almeida reconduit les vainqueurs du Red Star, à l’exception de Jonathan Tinhan, absent à Beauvais pour cause de paternité, qui prend la place de Demba Camara

En être ou ne pas en être ?

La seule incertitude tient à la participation du public du Stade de l’Aube. La pluie, l’horaire tardif et le fait que le match se déroule en pleine semaine vont certainement inciter un certain nombre de supporters à encourager l’équipe depuis leur canapé devant la télévision. C’est dommage compte-tenu de toutes ces statistiques évoquées ci-dessus. Beaucoup d’équipes voudraient bien bénéficier des mêmes. Même si les Troyens privilégient pour le moment le résultat à la manière, ils ont montré à Beauvais qu’ils pouvaient aussi proposer du jeu. Forts de leur capital points et de la confiance qui s’installe au fur-et-à mesure, l’expression troyenne finira par devenir plus spectaculaire. Une chose est néanmoins certaine, sans encouragement, l’équipe est en partie démunie de l’une de ses meilleures armes. A méditer…

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac