Estac Troyes

Fil infos

Le bon match perdu de la réserve

Dimanche 02 Décembre 2018 à 18h25

La réserve aurait pu espérer mieux au terme du match qu’elle livrait cet après-midi à Mulhouse, chez le favori pour l’accession, quatrième, avec un match en moins. Un match qui fut extrêmement plaisant à suivre et qualifié de « haut niveau de N3 » par Gharib Amzine, l’entraîneur troyen, de retour sur des terres qu’il connaît parfaitement.

Les Troyens démarraient remarquablement la rencontre et s’imposaient dans tous les domaines. Ils étaient justement récompensés dès la 10’ par Issiaka Karamoko pour l’ouverture du score. Les Mulhousiens se mirent alors à jouer et la partie s’équilibrera. L’Estac aura pourtant un ballon de 2-0. Les Alsaciens poussaient et égalisaient à la 23’. La rencontre, très intense, restait de grande qualité, avec des opportunités partagées, mais c’était de nouveau Mulhouse qui tirait le meilleur parti de ses occasions en prenant l’avantage à la 34’.

La seconde mi-temps repartait sur les mêmes bases. Les Mulhousiens creusaient l’écart à la 64’ alors que les joueurs d’Amzine appuyaient leurs actions. Cependant, ceux-ci réduisaient rapidement le score peu de temps après (70’) grâce à Demba Camara. Les Troyens se mettaient alors à pousser pour égaliser, au risque de prendre des libertés défensives et d’encaisser un quatrième but. Finalement, plus rien ne changera malgré plusieurs occasions en faveur des visiteurs.

Déçu par le résultat, Gharib Amzine était satisfait par la qualité du jeu de son équipe et du match : « On a fait une très bonne entame et on a marqué sur du jeu combiné. Le match sera ensuite équilibré à partir des 15 à 20 premières minutes. Mulhouse égalisera pendant un de nos temps forts. Pour moi, on a très bien joué mais on a été moins efficace défensivement que nos adversaires. Ce fut un match de grande intensité, un gros match de haut-niveau à l’échelle du National 3. Nous aurions pu marquer autant de buts qu’eux. Dans l’ensemble, tout le monde a répondu présent. On a montré de bonnes intentions et on se crée beaucoup d’opportunités en fin de match. Mon souhait, c’est que nous soyons toujours capables de mettre toujours autant d’intensité et de pression dans les matches qui vont suivre. Ce sera mon combat. Mon regret, vu le match que cela a été, c’est d’en avoir été le perdant. C’est notre meilleur match de la saison pour le moment. On n’avait jamais encore montré autant de qualités. »

L’Estac alignait : Diouf – B. Abdallah, S. Mambo, Sissoko, Vita – Goteni, Bénard (Domingues 59’) – Karamoko, Brahimi, Kaye (Labyad 65’) – D. Camara (M. Camara 72’).

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac