Estac Troyes

Fil infos

Jean Romond nous a quittés

Mercredi 28 Novembre 2018 à 17h05

Nous avons appris avec infiniment de tristesse la disparition le jeudi 22 novembre à l’île de La Réunion, de Jean Romond, ancien entraîneur et éducateur du TAF puis de l’Atac. Jean aurait eu 82 ans le 11 décembre prochain.

Natif d’Avion, dans le Pas-de-Calais, il aura connu la mine comme beaucoup de jeunes qui commenceront à travailler dans la région. Il sera donc galibot avant d’intégrer l’Ecole des Mines d’Arras. Footballeur dès sa plus tendre enfance, il joue au CS Avion. A 19 ans, attaquant, il évolue avec l’équipe de CFA. Il est recruté alors par le RC Lens avec qui il jouera avec la réserve des Sang et Or. Il portera ensuite les couleurs de Boulogne-sur-Mer, Douvres (Angleterre) puis Calais.

En 1968, il reprend un commerce d’alimentation générale à Châlons-sur-Marne. Parallèlement, il devient entraîneur-joueur de l’ES Fagnières, club de l’agglomération châlonnaise. En 1974 Pierre Flamion, entraîneur du TAF, et André Watrin, directeur sportif, l’intégrent au staff technique du nouveau club troyen. Il prend la responsabilité de l’une des deux maisons accueillant les jeunes du centre de formation. Il est également en charge de l’Ecole de Foot. Un temps entraîneur de l’équipe féminine, il deviendra tour à tour l’entraîneur des cadets, des juniors, puis de l’équipe C, collaborant également avec René Cédolin, le successeur de Pierre Flamion en 1975.

Après la disparition du TAF en 1979, il s’arrête un temps avant de devenir successivement l’entraîneur de l’Asptt de Troyes, de Châtillon-sur-Seine, puis de Sainte-Savine. Après la naissance de l’Atac, il intègre le club à la demande d’Angel Masoni et d’Alain Perrin. Il sera l’entraîneur des U15 (voir photo ci-dessous avec Jean Romond à gauche et Angel Masoni à droite). Employé par la Ville de Troyes, il officiera aux piscines du Vouldy et des Chartreux. Fin 1997, à l’heure de la retraite, il part s’installer à La Réunion où il repose désormais.

Homme de caractère, serviable mais rigoureux, porteur de convictions bien établies, Jean Romond a toujours été très apprécié dans le milieu du football, de la base jusqu’au plus haut-niveau.

Marié à Josiane, Jean est père de deux enfants, une fille, Antoinette et un garçon, Christian, qui fera une carrière de joueur au TAF, à l’USMR, Saintes, Namur, Montélimar et La Rochelle, puis d’entraîneur à Gap, Macon, Bourg-Péronas et Ambérieu.

L’Estac présente à la famille de Jean Romond et à ses proches, ses plus vives et sincères condoléances.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir

Autour de l'Estac