Estac Troyes

Fil infos

Les féminines s'affranchissent

Dimanche 04 Novembre 2018 à 17h59

On les attendait au tournant nos Troyennes ! Ce n’était que leur troisième match de championnat et si elles avaient remporté les deux premiers, logiquement, on ne les avait pas vues afficher une flagrante mainmise, en rapport avec leurs ambitions. Elles avaient en effet battu Saint-Memmie 3-2 et Reims Ste Anne 2-0, et si elles avaient franchi le dernier tour de la Coupe de France, à Epinal, ce ne fut qu’aux tirs au but. Face à des Villersoises toujours invaincues et candidate au titre, l’occasion leur était donnée de confirmer qu’il faudrait bien compter avec elles… et sur elles. Elles ont accompli cet après-midi leur meilleur match depuis leur début de saison, s’imposant logiquement 3-1 contre une belle équipe ardennaise et au terme d’un match très plaisant à suivre, avec de beaux mouvements de part et d’autre.

Thierry Blanchot avait décidé de reconduire la même équipe que celle qui avait débuté en Coupe jeudi après-midi, à l’exception d’Eden Caye, blessée (contracture) jeudi à Epinal en Coupe, avec notamment ses plus jeunes joueuses, Sirine Mimouna, Louise Guiguet et Sarah Rollin. Comme l’Estac avait plutôt bien commencé en ouvrant le score dès la 7’, cela allait mettre les Auboises en confiance. Ce premier but était parti d’un mouvement animé par Cynthia Cabaup et Sarah Rollin, pour arriver à une conclusion heureuse de Charlotte Bertholle sur l’ouverture de Rollin. La meilleure buteuse troyenne escamotait d’une pichenette la gardienne visiteuse devant laquelle elle se présentait. A la 18’, on retrouvait Charlotte Bertholle pour son second but, servie sur un plateau par Inès Moussaoui. L’Estac avait mis la main sur la rencontre en marquant tôt et elle allait bien combiner jusqu’à la mi-temps. On repartait sur les mêmes bases en seconde période et Charlotte Bertholle allait s’offrir un triplé à la 57’, en transformant un pénalty obtenu par Sarah Rollin, déséquilibrée dans la surface. Villers-Semeuse ne renonçait pas pour autant et continuait de jouer au mieux pour s’approcher des buts de Naomie Vié, obligée de sortir au pied en deux occasions. Les Ardennaises étaient récompensées de leurs efforts à la 70’ en réduisant la marque. L’Estac tentait quelques frappes pour faire évoluer le tableau d’affichage, notamment par Charlotte Bertholle, Cynthia Cabaup ou Margaux Dautun dont la frappe puissante était brillamment détournée par la gardienne villersoise. On devait cependant en rester là.

Pour Thierry Blanchot, ce succès était riche en enseignements : « Sur l’ensemble du match, notre victoire est largement méritée. On a eu l’emprise sur le match. Je retiens en particulier la qualité de notre animation au milieu de terrain avec Cynthia (Cabaup), Coco (Coraline Adam) et Zoé (Cochain). Et puis j’ai aimé le comportement de nos jeunes pendant une heure. C’est une bonne chose de les voir au niveau. »

L’Estac alignait : Vié – Mimouna (Stépien 58’), Naudot, Chaysinh, Guiguet (Lenoir 58’) – Adam, Cochain, Cynthia – Moussaoui, Bertholle, Rollin (Dautun 58’).

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac