Estac Troyes

Fil infos

L'inefficacité chronique des U19

Samedi 06 Octobre 2018 à 21h27

Les U19 Nationaux, en déplacement cet après-midi chez l’Asptt de Dijon, auraient mérité de remporter ce match qu’ils ont dominé, maîtrisé même. Malheureusement, ils ont une nouvelle fois pêché dans l’efficacité, en particulier en seconde mi-temps, et ont dû se contenter d’un 0-0. Comment ne pas être notamment parvenu à concrétiser une seule des trois grosses occasions obtenues en fin de match ? Dans ces cinq dernières minutes, Mohamed Ghorzi, au point de pénalty, du pied gauche, envoyait son ballon fracasser la barre transversale, puis le gardien dijonnais repoussait une tête à bout-portant, avant qu’une nouvelle tête troyenne, sur corner, ne trouve pas un cadre pourtant suffisamment ouvert. Les joueurs de Vincent Carlier n’étaient pas bien entrés dans cette partie. Le terrain, très sec et dur, ne facilitait pas la confection d’un jeu technique. L’Estac rencontrait notamment des difficultés à ressortir le ballon, mais aussi dans sa transmission. Les Troyens furent un ton au-dessus en seconde période, probablement alors mieux adaptés aux conditions de jeu. Leur emprise sur le jeu, guère contrariée par l’opposition des Postiers, n’ira pas jusqu’à se concrétiser au tableau d’affichage. Dommage…

Vincent Carlier était partagé dans le jugement sur le match qu’il exprimait au terme de celui-ci : « Notre entame a été moyenne. On avait du mal à remonter proprement les ballons. Il est vrai que le terrain était difficile et sec, et ne facilitait pas la pratique du football. J’ai davantage aimé notre deuxième mi-temps, mieux maîtrisée et avec des occasions. Les garçons ont respecté l’équilibre et nous n’avons pas été mis en danger. Mes reproches sont d’ordre technique. On a été déficient techniquement et c’est ce qui a fait avorter plusieurs situations intéressantes. On se crée trois grosses occasions en toute fin de match, mais auparavant, on avait déjà connu deux situations qui à mon goût, auraient dû nous être profitables. On sait que ce sont souvent des détails qui font basculer les matches. »

L’Estac alignait : Jay – Richard, Mukulayangi, Chahid, Bayéyé – Ellé, Namri (Da Silva 55’), Masson – Ghorzi, Boana Idy, Baltic.  

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac