Estac Troyes

Fil infos

#LBCESTAC : le déclas

Vendredi 05 Octobre 2018 à 23h10

La soirée est presque parfaite pour des Troyens qui poursuivent leur série d’invincibilité. Avec un quatrième match sans défaite et dix points pris sur douze possibles, la saison semble bel et bien lancée. La prestation du soir est aboutie et les joueurs de Rui Almeida se sont imposés avec la manière, dans une configuration très offensive. Une mention spéciale doit être faite à Kévin Fortuné, qui pour son premier but sous les couleurs troyennes s’est finalement offert un doublé et aura anéanti tous les espoirs castelroussins en l'espace de dix minutes, au début de la seconde période. L’ESTAC continue de redresser la barre et doit encore travailler dur pour poursuivre sur cette lancée. En attendant la réception de Sochaux dans quinze jours, à l’occasion de la Fête des Clubs Ambassadeurs, voici quelques extraits des déclarations d’après-match. 
 
Rui Almeida (entraîneur de l’ESTAC) :
 
« Je voudrais avant toute chose féliciter mes joueurs. Ils ont parfaitement intégré les consignes données en avant match. Il y aura toujours des choses à améliorer, mais nous avons fait des progrès en terme de concentration notamment. Le groupe a intégré qu’il était important de tuer le match lorsque les opportunités se présentaient, notamment face à une équipe difficile à manœuvrer chez elle.
 
Le résultat est correct et nous aurions même pu alourdir le score. Nous avons besoin de temps, les bénéfices du travail vont arriver petit à petit. Il y a eu de nombreux changements et cela prend naturellement du temps. Il faut que chacun s’adapte au club, aux méthodes. Nous sommes sur une série de quatre matches sans défaite, dix points sur douze possibles et un but encaissé seulement, c’est de bonne augure pour la suite.
 
Nous avons dans le passé perdu des matches avec six ou sept occasions de but, qui se sont plus facilement concrétisées aujourd’hui. Il nous faut maintenant enchaîner face à Sochaux après la trêve.
 
Lorsque l’on est entraîneur, il faut savoir faire preuve de patience. Nous croyons au bénéfices du travail que nous faisons chaque jour. Je suis heureux que les joueurs comprennent ce que nous essayons de mettre en place. »
 
 
Jean-Luc Vasseur (entraîneur de la Berrichonne de Châteauroux) :
 
« C’est dur. Même si nous prenons le second but, nous faisions jusque-là un bon début de match et nous nous sommes procuré quelques belles situations. Le second but inscrit par les Troyens a eu le mérite de nous réveiller. Nous aurions aimé poursuivre cet élan de révolte pour revenir au score.
 
Avec plusieurs absents, nous étions à cours de solutions et nous n’avons pas été récompensés. Nous avons fait preuve de fébrilité. Nous devons rester solidaires dans cette période délicate. C’est le lot de toutes les équipes à un moment dans la saison. J’ai apprécié la prestation de mes joueurs, contrairement à notre dernière sortie face à Brest.
 
Nous n’avons pas les moyens de Troyes, qui aurait pu aligner deux équipes très compétitives. Le 3 – 0 est dur à encaisser, mais nous allons bien récupérer et revenir plus forts. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac