Estac Troyes

Pros

Ahmed Kashi : « Réagir dès vendredi contre Béziers »

Mardi 07 Août 2018 à 16h09

Arrivé il y a 3 semaines dans l'Aube pour renforcer le milieu de terrain de l'Estac, Ahmed Kashi a déjà pris possession de son poste sur le terrain avec deux titularisations en deux journées. Disponible après l'entraînement de ce matin, il nous livre son sentiment sur ce premier match au Stade de l'Aube et évoque son cas personnel et ce championnat de Domino's Ligue 2, fort de son expérience. 

Ahmed, on imagine que la déception était présente dans le vestiaire après cette première défaite de la saison…

Oui, beaucoup de déception surtout que ce revers intervient à domicile. Dès lundi, le coach nous a analysé le match en vidéo et quand tu revois les images, c’est flagrant. Cette défaite s’explique sur pas mal d’erreurs commises et des phases travaillées à l’entraînement qu’on n’a pas su reproduire en match. Les premières minutes étaient bonnes, l’ouverture du score logique, on pensait peut-être que le plus dur était fait, et puis on s’est relâché ce qui ne doit pas nous arriver face à une équipe bien organisée. On s’est en fait mis en difficulté nous-mêmes.

Pour ton second match en tant que titulaire, penses-tu que ta prestation était satisfaisante ?

Personnellement, je pense faire mieux et apporter plus à l’équipe. Sur le dernier match, il y a des moments où je n’étais pas assez bien placé, pas assez haut pour inquiéter l’adversaire et aider mes coéquipiers, mais ce sont des choses qu’on travaille avec le coach. A nous de réagir dès vendredi en ne commettant pas les mêmes erreurs. 

…surtout que Béziers nouveau promu dans ce championnat et qui a battu Nancy lors de la première journée, ne sera pas un adversaire à prendre à la légère..

Si on se focalise sur nous et qu’on travaille avec nos qualités, on peut mettre en difficulté les équipes de ce championnat, mais on l’a vu vendredi dernier et ce sera le cas contre Béziers, aucun match ne sera facile. Il faudra rester rigoureux et c’est ce qui nous permettra de faire la différence. Cela fait deux matchs qu’on joue ensemble, nouveaux et anciens, les automatismes vont s’installer progressivement.

Tu es arrivé il y a quelques semaines, comment s’est passée ton intégration à l’Estac ?

Très bien, il existe vraiment un super groupe, tout le monde a été accueillant avec moi, du staff au personnel du club. Chacun m’a aidé à m’installer le plus rapidement possible, il n’y a pas partout que l’on voit ça.

Avec plus de 120 matches en Domino’s Ligue 2, quel est ton avis sur ce championnat ?

Si tu veux être ambitieux dans cette Ligue 2, il faut faire attention à tout, gommer les petites erreurs qui peuvent te faire perdre des matchs. Ce ne sont pas nos qualités qui peuvent nous faire défaut mais son contour, c’est-à-dire la discipline tactique sur le terrain, la discipline de positionnement quand on a le ballon, des détails qui font de toi une grande équipe ou une équipe moyenne. A l’Estac il y a des jeunes, des anciens, et depuis 3 semaines où je suis arrivé, tout le monde est à l’écoute. Les joueurs qui ne jouent pas sont sûrement déçus ce qui est normal, mais ils ne le font pas sentir et c’est un point positif. Si tout le monde tire dans le même sens, c’est de bon augure pour pouvoir gagner des matchs.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac