• Bilan saison 2017-2018 - Domicile : et si c'était la clé de l'échec ?
Estac Troyes

Pros

Bilan saison 2017-2018 - Domicile : et si c'était la clé de l'échec ?

Mercredi 13 Juin 2018 à 11h47

Les Troyens n’ont pris que 24 points à domicile. C’est insuffisant, même si c’est autant que Montpellier et Lille et mieux qu’Angers, trois équipes qui se sont pourtant maintenues ! L’Estac a d’ailleurs remporté plus de match chez elle que ces trois formations : sept succès, contre six pour Lille et cinq pour les deux autres. Malheureusement, l’équipe troyenne a davantage perdu : neuf défaites alors que Lillois et Angevins ne se sont inclinés que sept fois et que les Montpellierains n’ont subi que cinq revers. Il aurait suffi que les Troyens accrochent quelques nuls de plus que les trois qu’ils ont finalement concédés…

Classement à domicile
1. Paris SG : 52 points, 2. Monaco : 48 points, 3. Marseille : 41 points, 4. Lyon : 41 points, 5. Dijon : 36 points, 6. Nice : 33 points, 7. Guingamp : 31 points, 8. Saint-Etienne : 31 points, 9. Bordeaux : 31 points, 10. Amiens : 29 points, 11. Rennes : 28 points, 12. Nantes : 28 points, 13. Strasbourg : 27 points, 14 Toulouse : 26 points, 15. Caen : 26 points, 16. Montpellier : 24 points, 17. Lille : 24 points, 18. Estac : 24 points, 19. Angers : 22 points, 20. Metz : 13 points.
Avec cinq points de mieux…
Sept matches gagnés au Stade de l’Aube (St Etienne, Strasbourg, Angers, Amiens, Lille, Metz et Caen), c’est aussi bien que Strasbourg, Toulouse ou Caen, presque autant que Guingamp, St Etienne, Amiens, Rennes et Nantes, huit succès. Certains matches peuvent cependant laisser des regrets car il y avait mieux à faire : passer d’un nul à une victoire (contre Rennes, Toulouse et Dijon) ou d’une défaite à un nul (Nantes, Montpellier, Guingamp, Bordeaux, Marseille). Cela représente un total de 11 points. Or, cinq auraient suffi… Cinq buts de plus (Ah, ce pénalty manqué contre Bordeaux…) On remarquera entre autres, que les Troyens ont presque inscrit autant de but à l’extérieur qu’à domicile : 17 sur la pelouse du Stade de l’Aube et 15 sur les terrains adverses. Comme on le verra plus tard, l’équipe de Jean-Louis Garcia s’est montrée mathématiquement insuffisante en déplacements. Mais n’est-ce pas finalement chez elle qu’elle n’a pas réussi à accrocher un maintien dont on dit généralement qu’il se gagne à domicile ?
Nivet et Dingomé : de si longues absences…
Benjamin Nivet n’a pris part qu’à 26 des 38 rencontres. Il aura surtout manqué 8 matches pour une blessure au pied, de la 5e à la 12e journée (dont cinq à domicile). Titulaire 8 fois sur 13 au Stade de l’Aube, il l’aura été tout-autant à l’extérieur, pour le même nombre de matches. Sa blessure à l’épaule ne lui aura pas fait manquer tant de matches qu’on aurait pu le craindre. C’est à domicile qu’il aura inscrit ses deux buts, contre Marseille (33e journée) et Caen (35e journée). L’absence de Tristan Dingomé aura été particulièrement préjudiciable. A l’heure du bilan, elle pèse lourd. L’ancien monégasque aura participé aux 14 premières journées de championnat, toutes comme titulaire, dont huit au Stade de l’Aube durant lesquelles l’Estac aura récolté 12 points, soit autant que lors des onze rencontres disputées ensuite à domicile sans lui. Prêté par l’OGC Nice pour le remplacer, Rémi Walter débutera bien dès son arrivée le 20 janvier, contre Lille (22e journée), victoire 1-0. Il enchaînera ensuite à domicile par un succès sur Metz, 1-0, et un nul 0-0 devant Dijon. Mais, à cause de blessures et d’une impossibilité de jouer contre Nice, il n’effectuera que cinq matches à la maison pour 10 points récoltés, une bonne moyenne. Il manquera hélas trois des quatre dernières réceptions au Stade de l’Aube (Nice, Marseille et Monaco) pour une seule présence, lors de la venue de Caen (victoire 3-1). En 20 matches cette saison sous le maillot troyen, Oswaldo Vizcarrondo aura davantage été aligné à Troyes (11 matches) qu’à l’extérieur (9 matches).

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets