Estac Troyes

Pros

Bilan saison 2017-2018 : les services gagnants de Grandsir

Mardi 12 Juin 2018 à 10h18

Ils ont été dix à réussir au moins une passe décisive permettant à l’un de leur coéquipier d’inscrire un but. 20 passes sur les 32 marqués au total. Et deux seulement sur coups-de-pieds arrêtés (un par Saïf-Eddine Khaoui et l’autre par Bryan Pelé). Insuffisant incontestablement dans ce domaine. Meilleur passeur troyen, Samuel Grandsir s’est montré souvent à son avantage par sa vitesse et ses percussions. Toutes ses passes n’ont malheureusement toutes été décisives ou reconnues comme celle qu’il adressa au Parc des Princes par exemple à Stéphane Darbion pour une ouverture du score contre le PSG pour une position de hors-jeu qui n’existait pourtant pas. On se souvient que ce soir-là, Kurzawa avait beaucoup souffert…

Quatre passes sur quatorze journées

S’il termine meilleur passeur de l’Estac, Samuel Grandsir n’a pourtant pas pu réussir de passes décisives au-delà de la 14e journée. Ses services gagnants datent des 4e, 8e, 12e et 14e journées. Darbion, Pelé, Khaoui et Suk en ont été les bénéficiaires. Charles Traoré, lui, a pris un malin plaisir à réussir ses trois passes contre le même adversaire : le RC Strasbourg, pour Adama Niane à l’aller comme au retour, et pour Hyun-jun Suk au retour.

Classement des passeurs troyens

  1. Samuel Grandsir : 4 passes, 2. Charles Traoré : 3 passes, 3. Mathieu Deplagne, Stéphane Darbion, Benjamin Nivet, Bryan Pelé, Adama Niane : 2 passes, 8. Jérémy Cordoval, Rémi Walter, Saïf Eddine Khaoui : 1 passe.

Les pourvoyeurs de Niane

Six des sept buts obtenus dans le champ par Adama Niane l’ont été à la suite de passes décisives : Benjamin Nivet, Charles Traoré et Mathieu Deplagne ont été ses pourvoyeurs, à raison de deux passes chacun. Lui-même auteur de deux passes décisives, Adama les a toutes deux réussies lors des deux premières journées du championnat, pour Samuel Grandsir, contre Rennes (1re journée) et pour Saïf Eddine Khaoui (2e journée). On notera la première passe décisive en L1 de Jérémy Cordoval. S’il découvrait la Ligue 1 et n’a été utilisé que 11 fois à ce niveau (10 titularisations), Jérémy s’est montré le plus souvent digne de la confiance qui lui était accordée. C’est sur l’un de ses centres, dès la 3’ à Lille, qu’il avait permis à Stéphane Darbion d’ouvrir le score.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac