Estac Troyes

Infos club

[COMMUNIQUÉ OFFICIEL] À QUOI JOUE L'EQUIPE ?

Jeudi 31 Mai 2018 à 10h10

Ce n’est pas sans surprise que l’ESTAC et son Président, Daniel Masoni, ont découvert dans le journal l’EQUIPE de ce matin un énième épisode d’un feuilleton digne d’un thriller politico-financier. Ainsi, le Président tient à rétablir la vérité, sur des tractations qui visent très clairement à déstabiliser l’ESTAC et plus particulièrement son Président.

Présents hier en conférence de presse de présentation de son nouvel entraîneur, l’EQUIPE s’est tenu à l’écart de toute question concernant ces « rumeurs » de vente, si bien que le sujet a été expressément évoqué par la communication du club, pour couper court à toute actualité fantaisiste dont se nourrit l’EQUIPE.

Le club ne peut tolérer cet acharnement, et témoignera de sa bonne foi par l’intermédiaire de ce droit de réponse, transmis par voie d’avocat au journal l’EQUIPE, ce lundi, en réponse à l’article paru le 25 mai dernier. Droit de réponse, qui n’a, à ce jour, toujours pas trouvé d’écho dans les colonnes de l’EQUIPE.

L’ESTAC tâche d’être un club respectable, qui mérite d’être respecté. 

Voici l’intégralité du droit de réponse, transmis par voie d’avocat, ce lundi 28 mai 2018.

« Les faits sont têtus. Plusieurs investisseurs ont pris mon attache pour me proposer le rachat de mes parts au sein de l’ESTAC.  Je n’ai donc pris aucune initiative. C’est dans ce contexte que la société III Sport Invest, représentée par Monsieur Sebastien LERJEN devant la DNCG, a bénéficié d’une exclusivité pour faire acquisition de mes parts pour un prix de 12 M€ . La société III Sport Invest, qui n’a pas mené ce projet à terme dans les délais convenus, a ensuite repris les discussions en faisant une offre à 9 M€. Cette proposition n’a jamais été acceptée. Il n’y a donc aucun accord et je partage les propos prêtés à « l’entourage » de cet investisseur indiquant « joué au jeu du chat et de la souris depuis dix mois » et d’ajouter que « c’est assez usant ». Je vous le confirme bien volontiers.

J’ajoute que la société III Sport Invest a été incapable de démontrer sa fiabilité financière afin de poursuivre des négociations sérieuses. Cet investisseur a été prié à plusieurs reprises de justifier de ses liquidités, et ce de diverses façons. En vain. L’article paru dans vos colonnes le 25 mai 2018 précise que «  les deux parties n’échangent plus directement depuis quelques semaines et ne passent plus que par leurs avocats respectifs, à travers des mails dont L’Équipe a pris connaissance ». Dans ces conditions, L’ÉQUIPE est censée avoir constaté que III Sport Invest a bien été relancée plusieurs fois pour faire un dépôt de fonds en gage de son sérieux afin de maintenir les pourparlers, et qu’elle a fait défaut à chaque fois. Nous apprenons à la lecture de cet article qu’un virement serait réalisé prochainement alors que les discussions sont définitivement closes depuis plusieurs semaines, et qu’une réunion serait prévue vendredi ce dont nous n’avons jamais eu connaissance (sic). Il a été nécessaire de clore ces discussions afin de préparer sereinement le projet sportif du club, qui seul m’accapare. Le projet de cession est donc une page tournée et ce « feuilleton » a trouvé son épilogue. Je ne quitterai pas ce club au terme d’une saison où nous sommes relégués.

Tout le staff et moi-même nous employons à travailler sur un retour du club au plus haut niveau. Nous pourrons notamment compter sur la qualité de notre centre de formation dont la victoire des U 19  en finale de la coupe GAMBARDELLA est la meilleure illustration ; ces résultats sont le fruit d’un travail fourni par tous les acteurs de notre club. C’est définitivement la seule actualité. »

Daniel MASONI

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac