Estac Troyes

Pros

[OFFICIEL] Premier contrat pro pour Bakary Sissoko !

Mercredi 23 Mai 2018 à 15h36

Après Warren Tchimbembé hier, c’est Bakary Sissoko, un autre pur produit du Centre de Formation de l’Estac, qui a signé ce jour son premier contrat pro, d'une durée de trois ans, avec son club formateur. A 20 ans, Bakary avait déjà intégré le groupe pro en cours de saison. Du haut de son mètre 86, il a été aussi l’un des piliers de l’axe défensif de la réserve, deuxième défense de son groupe de National 3.

Le néo-professionnel troyen est né à Sèvres (92) le 11 janvier 1998 et c’est à l’âge de cinq ans qu’il touche ses premiers ballons avec le club de Bagneux. En 2011, à 13 ans, il rejoint le club voisin de Montrouge FC 92. Il y effectuera deux saisons, le temps pour lui de se faire remarquer par les recruteurs troyens. Il arrivera au Centre de Formation en 2013. Dès lors, en même temps qu’il grandira et s’étoffera (83 kg), ce défenseur axial, capable également de jouer en milieu défensif, ne cessera de progresser et de brûler les étapes, évoluant le plus souvent dans la catégorie d’âge supérieure. A 18 ans, il fait ses premiers pas en réserve, en CFA. Le 8 janvier 2017, il joue ses premières minutes en équipe professionnelle, en entrant à la 80’ du 32ede finale de la Coupe de France AJ Auxerre-Estac, à l’Abbé-Deschamps, en remplacement de Tristan Dingomé : 10 minutes plus la prolongation (l’Estac s’inclinera finalement 4-2). Il devient alors un titulaire à part entière de la réserve, fort de la confiance que lui accorde Gharib Amzine. Aujourd’hui, ce premier contrat pro, que beaucoup lui prédisaient, le récompense pour ses qualités de footballeur mais aussi pour un état d’esprit et un sérieux dans tous les domaines, y compris dans celui des études puisque Bakary a décroché son bac avec une mention « assez bien ».



Accompagné de ses parents et de sa grande sœur, mais aussi de son agent, Bakary a signé ce premier contrat sous les regards bienveillants du président Daniel Masoni, de Luis De Sousa, Directeur du Pôle Sportif, et de Farès Bouzid, Directeur du Centre de Formation.
 
Bakary Sissoko : « Une grande fierté »

« Je suis super content. C’est un réel plaisir, pour moi et pour ma famille, pour tout mon entourage. J’en suis fier pour tous ceux qui ont contribué à cette étape décisive de ma carrière et qui m’ont toujours soutenu. C’est important et ça m’a beaucoup aidé. Je remercie surtout mes parents et ma famille, mon agent, les clubs de ma prime jeunesse, Bagneux et Montrouge, et l’ensemble du Centre de Formation, y compris les personnels administratifs et les enseignants, et, bien-sûr, tous les coaches, dont Gharib Amzine à qui je dois d’avoir beaucoup progressé cette saison. Je suis heureux de signer ce premier contrat pro au lendemain de la signature de Warren Tchimbembé. On est arrivé ensemble la même année au Centre et on a réalisé un parcours parallèle. Warren, c’est comme un frère. Ce contrat, je le dédie aussi à mes amis du Centre, toutes générations confondues. »


Farès Bouzid, Directeur du Centre de Formation : « La culture du travail »

« Bakary fait partie de cette génération 98 qui, si elle s’est réduite quantitativement, ils ne sont plus que quatre au club, est une génération qualitative. Il est arrivé chez nous en U16. Il a franchi toutes les étapes en les anticipant régulièrement : U16, il jouait en U17, U18, il jouait en U19 puis en CFA. Il a su se montrer patient et aller au bout de son contrat de stagiaire. Il vient de réaliser une année complète avec la réserve. C’est un aboutissement et une fierté pour tout le Centre. Il est à l’image de nos valeurs et je veux souligner chez lui ses qualités de patience et sa culture du travail. Je sais qu’il va continuer d’en faire preuve et que cela va l’aider à franchir les prochaines étapes. Il devient un ambassadeur du Centre. Tout comme Warren, il va le représenter avec fierté au sein de l’équipe pro. »


Luis De Sousa, Directeur du Pôle Sportif : « Une belle progression »

« Il a réussi cette saison une belle progression. Le plus dur commence pour lui. Il doit maintenant s’imposer en Ligue 2. Il est armé pour cela. Il a l’état d’esprit, l’envie d’apprendre et tous les atouts pour y parvenir. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets