Estac Troyes

Actualités

Monaco en position forte

Jeudi 17 Mai 2018 à 21h07

L’AS Monaco s’apprête à livrer le match le plus important de sa saison… parce qu’il s’agit du dernier et parce qu’il va décider de son avenir européen. Alors que tout le monde pensait que dans le sillage du PSG, même à distance respectable, les Monégasques étaient solidement ancrés à leur seconde place, synonyme de qualification directe pour la phase de groupes de la Ligue des Champions et que la troisième place, qualificative aussi pour la Ligue des Champions mais en passant au préalable par le tour éliminatoire et les barrages, se disputerait entre Lyon et Marseille. Au soir de la 30e journée, Monaco possédait 7 points d’avance sur Marseille et 9 sur Lyon. Trois journées plus tard, après avoir encaissé un 7-1 au Parc des Princes contre Paris, les joueurs de Leonardo Jardim ne possèdent plus que 4 longueurs d’avance sur leurs deux rivaux et leur différence de buts, à +43 avant la leçon parisienne, a sérieusement faibli et est désormais à portée de ses rivaux, en particulier les Lyonnais. Alors que les Monégasques ont occupé 23 fois la 2e place du classement, ils la quittent à l’issue de la 35e journée et d’un nul concédé chez eux devant Amiens (0-0). Il leur restait trois matches pour rétablir leur supériorité. Ils allaient gagner à Caen 2-1, puis contre Saint-Etienne, leur dernier visiteur de la saison, 1-0, grâce à un pénalty obtenu et transformé dans la première minute du temps additionnel. Marseille, la tête à sa finale, concédait deux nuls à l’extérieur sur ses trois derniers matches, à Angers et à Guingamp, tandis que Lyon, qui avait repris la seconde place, craquait lui aussi, encaissant deux buts à Strasbourg alors qu’il menait 2-1 à la 87’ ! Monaco s’est donc réinstallé au 2e rang, avec 2 points d’avance sur les Lyonnais et 3 points sur les Marseillais. La victoire de l’Atlético Madrid en finale de l’Europa League aura eu des conséquences heureuses pour les clubs français puisque déjà qualifié pour la Ligue des Champions, il libère la place qui lui revient de droit en tant que vainqueur et que celle-ci bénéficie à la France, cinquième à l’indice européen, et au troisième de L1 qui entrera donc directement dans la phase de groupes. Qu’ils soient 2es ou 3es, Monaco a peu de risques d’être dépassé par l’OM, trois points derrière et 5 buts en moins à la différence de buts. Le principal intérêt de la lutte du haut de classement se concentrera sur l’opposition indirecte entre Lyon et Marseille.

ASSOCIATION SPORTIVE DE MONACO FOOTBALL CLUB

Date de fondation : 1924.

Statut : SA (loi monégasque)

Budget prévisionnel : 175 M€.

Président : Dmitry Rybolovlev

Stade : Louis II – 18 521 places.

Palmarès : Champion de France de Ligue 1 : 1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997, 2000, 2017 -  Vainqueur Coupe de France : 1960, 1963, 1980, 1985, 1991 - Vainqueur Coupe de la Ligue : 2003 – Vainqueur du Trophée des Champions : 1997, 2000 – Champion de France de Ligue 2 : 2013 – Finaliste de la Champions League 2004 – Finaliste de la Coupe des Vainqueurs de Coupe : 1992.

Les cinq dernières saisons : 2012-2013 L2 : 1er –  2013-2014 L1 : 2e – 2014-2015 L1 : 3e – 2015-2016 L1 : 3e – 2016-2017 L1 : 1er.

Classement final 2016-2017 : 1er L1– 95 pts – 38 matches – 30 victoires – 5 nuls - 3 défaites – 107 bp – 31 bc.

Staff technique – Entraîneur : Leonardo Jardim – Entraîneur-adjoint : Antonio Vieira – Entraîneur des gardiens : André Amitrano – Préparateurs physiques : Nelson Caldeira er Carlo Spignoli.

Principaux joueurs : Danijel Subasic, Jemerson, Jorge, Djibril Sidibé, Andrea Raggi, Kamil Glick, Almamy Touré, Fabinho, Rachid Ghezzal, Joao Moutinho, Youri Tielemans, Rony Lopes, Thomas Lemar, Radamel Falcao, Stevan Jovetic, Guido Carrillo, Keita Baldé,  Adama Diakhaby.    

Les dix derniers résultats : Monaco-Bordeaux : 2-1, Strasbourg-Monaco : 1-3, Monaco-Lille : 2-1, Rennes-Monaco : 1-1, Monaco-Nantes : 2-1, Paris SG-Monaco : 7-1, Guingamp-Monaco : 3-1, Monaco-Amiens : 0-0, Caen-Monaco : 1-2, Monaco-Saint-Etienne : 1-0.

Classement actuel : 2e – 77 pts – 37 matches – 23 victoires – 8 nuls - 6 défaites – 82 bp – 45 bc.

LE DERNIER TROYES-MONACO

19 décembre 2015 – 19e journée de Ligue 1

ESTAC – MONACO : 0-0

Stade de l’Aube – 16 266 spectateurs – Arbitre : Wilfried Bien, assisté de Julien Aubé et Ludovic Leducq – 4e arbitre : Bastien Dechépy.

Avertissements : Azamoum (42’) et Karaboué (82’) pour l’Estac, Costa (43’), Wallace (56’), Lemar (81’) pour Monaco.

Expulsion : M. Dabo (3’) pour l’Estac.

Estac : Bernardoni – M. Dabo, Saunier, Ngcongca, Mavinga – Azamoum (Ayasse 83’), Thiago, Pi – Camus (Karaboué (59’), Cabot, Darbion (Court 76’). Entraîneur : Claude Robin.

Monaco : Nardi – Fabinho, Carvalho (Silva 64’), Wallace, Echiejile – Moutinho, Toulalan – Dirar, Lemar, Costa (Raggi 88’) – L. Traoré (El Shaarawy 70’). Entraîneur : Leonardo Jardim.

 

 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets