Estac Troyes

Amateurs

Finale de la Coupe Gambardella : ce serait phénoménal !

Lundi 07 Mai 2018 à 19h26

Les U19 de l’Estac sont entrés dans leur mode « finale de Gambardella ». Après avoir terminé leur préparation sur la pelouse du terrain d’Honneur du Stade de l’Aube dimanche matin, ils sont partis ce midi, après un déjeuner en commun, en direction du Stade de France qu’ils devaient découvrir en début d’après-midi. Ils s’entraîneront une dernière fois à 17h à Sannois avant de gagner l’établissement hôtelier de Gennevilliers où ils séjourneront jusqu’à leur départ pour le Stade de France et leur finale. Carlos Lopez, l’entraîneur, a emmené un groupe de 18 joueurs, en sachant que seulement 16 seront sur la feuille de match officielle.

Deux équipes qui se sont déjà illustrées en U17

Ils devaient certainement être peu nombreux ceux qui avaient prédit une finale Tours FC-Estac ! Pourtant, en y regardant de plus près, la réussite des deux groupes n’est pas si étonnante. Si les Tourangeaux ne possèdent un Centre de Formation que depuis 2010, que dirige remarquablement bien Cyrille Carrière, le frère d’Eric, l’ancien international, les résultats ne se sont pas faits attendre. Les U19 tourangeaux ont été sacrés champions de France en 2014. Les U17 ont été demi-finalistes la saison dernière, s’inclinant devant l’AS Monaco. Plusieurs d’entre-eux ont désormais rejoint le groupe U19.

L’Estac, elle, s’est distinguée en U17 l’année précédente, ne s’inclinant qu’en demi-finale, un peu contre le cours du jeu, contre le Paris SG, futur champion. C’est ce groupe, deux années plus tard, qui parvient en finale de Gambardella.

Des points communs

En championnat national U19, si les Troyens, seconds derrière l’AJ Auxerre, ont longtemps joué pour la première place, les Tourangeaux ne se sont pas autant mis en évidence. Ils sont actuellement 8es, avec 21 points de retard sur le FC Nantes, le 1er, avec 10 victoires, mais aussi 10 défaites. Il ne faut pas cependant tirer de conclusions trop hâtives. Les meilleurs joueurs de la catégorie d’âge évoluent le plus souvent avec leur réserve professionnelle, en National 3. Dans son groupe, Tours est sixième, alors que l’Estac est troisième. Autre point commun entre les deux clubs, chacun possède un international U19 dans ses rangs : Sambou Sissoko, milieu de terrain et capitaine de Tours, et Yehvann Diouf, le gardien troyen. Tous deux porteront le maillot de l’équipe de France en juillet prochain à l’occasion de l’Euro U19 en Finlande.

Le gros potentiel offensif de Tours

Pour se qualifier pour la finale, les Tourangeaux ont été impressionnants. Après avoir sorti les régionaux de Chambray, 3-0, puis de Thouars, 9-0, à chaque fois sur terrain adverse, ils ont ensuite sorti chez eux le Stade Malherbe de Caen, 0-0 et 5-4 aux tab. Ils se sont montrés redoutables en 8e de finale en allant chercher leur qualification chez les Girondins de Bordeaux, 3-2. Ils sortaient ensuite à domicile le Toulouse FC 2-1 en quart de finale. Enfin, en demi-finale, sur le terrain de Buxerolles, ils éliminaient l’US Orléans 5-2. Avec 22 buts marqués et 5 encaissés, les joueurs de Nourredine El Ouardani apparaissent particulièrement redoutables. Sortir des clubs formateurs de forte réputation comme Bordeaux et Toulouse, situe bien le degré de qualité d’une équipe à fort potentiel, à l’image de son attaquant Thomas Bertholot, auteur d’un triplé contre Orléans. Et puis, les jeunes joueurs tourangeaux sont animés d’une forte envie de réussir en hommage à leur coéquipier Thomas Rodriguez, tragiquement disparu dans son sommeil dans la nuit du 8 au 9 mars.

Les exigences de Carlos Lopez 

Dans les rangs de l’Estac, l’atmosphère est studieuse, sérieuse, mais aussi joyeuse. Chacun mesure le bonheur d’avoir à disputer une finale de Coupe Gambardella dans la sublime enceinte du Stade de France. Il faudra cependant laisser l’émotion au vestiaire ce mardi à 17h15. Les Troyens compteront sur leur collectif, le fait qu’ils jouent ensemble depuis plusieurs saisons et les réels sentiments affectifs qui les unissent pour ramener à Troyes une Coupe Gambardella qui n’a plus été remportée depuis… 62 ans. Les anciens vainqueurs sont d’ailleurs venus dimanche matin à leur rencontre pour leur prodiguer quelques précieux conseils.

Carlos Lopez est un entraîneur heureux et satisfait : « On a bien travaillé, dans de bonnes conditions. Les séances ont révélé des joueurs appliqués mais joyeux. Ils ont envie d’en découdre. Le groupe est bien. » Mais celui qui a fait toute sa formation et ses débuts professionnels à Troyes, au Troyes Aube Football avant de poursuivre, entre autres, sa carrière à l’AS Monaco et au FC Metz, avec une Coupe de France remportée avec chacun de ces clubs, n’en est pas moins exigeant : « Chacun devra être prêt à se surpasser et à jouer pour ses coéquipiers, aller au bout de ses intentions. Parce que nous allons jouer contre un adversaire de grande qualité. Nous aurons ce lundi soir une séance vidéo pour le découvrir un peu plus et l’analyser en détail mais sur ce que j’en ai vu avant notre demi-finale contre Brest, j’ai déjà une idée de la belle valeur de cette équipe et des joueurs qui la composent » Les Tourangeaux se sont taillés au fil des tours une solide réputation qui, en particulier, en dehors de leur qualités techniques, souligne la force d’un gros mental : « C’est vrai, confirme Carlos Lopez, cette équipe ne lâche rien. A Bordeaux, en 8e de finale, ils étaient menés 2-1 à dix minutes de la fin et finissent par gagner 3-2. En demi-finale, ils sont menés par Orléans, puis accrochés jusqu’à la mi-temps (2-2). Ils marqueront alors trois fois en seconde période. Tactiquement, c’est costaud, dans un bon registre. Ils sont bien organisés et solidaires, avec deux bons attaquants et un bon n°10. Enfin, ils sont transcendés par le souvenir qu’ils gardent en tête de leur copain, Thomas Rodriguez, décédé d’un problème cardiaque en mars dernier. »

Les Troyens doivent donc s’attendre à lutter sans relâche pour parvenir à prendre le meilleur sur un adversaire qui n’abdiquera jamais.

LE GROUPE DES 18

Gardiens

Yehvann Diouf – Né le 16/11/99 à Montreuil-sous-Bois (93) – Au club depuis 2012 – Club précédent : Créteil

Yanis Maamouch – Né le 22/12/99 à St-Gaudens (31) – 2016 – Muret

Défenseurs

Benrandy Abdallah – Né le 1/07/99 à Troyes – 2009 – La Chapelle-St-Luc

Brian Bayéyé – Né le 30/06/00 à Pontault-Combault (77) – 2017 – Torcy

Bratislav Djukic – Né le 29/09/99 à Troyes – 2005 – A toujours été au club

Stone Mambo – Né le 25/03/99 à Kinshasa (RD Congo) – 2013 – Langres

Yanis Merah – Né le 02/01/99 à Lyon (69) – 2015 – St Priest

Philippe Nativel – Né le 15/02/99 à Le Port (Réunion) – 2014 – La Possession (Réunion)

Milieux

Calvin Bombo – Né le 18/01/99 à Troyes – 2009 – La Chapelle-St-Luc - capitaine

Bilal Brahimi – Né le 28/03/00 à Villepinte (93) – 2014 – Montfermeil

Brandon Domingues – Né le 6/06/00 à Grenoble (38) – 2015 – Grenoble

Franck Ellé – Né le 16/06/00 à Yaoundé (Cameroun) – 2010 – Reims

Julien Masson – Né le 1/07/00 à Quincy-sous-Senart (91) – 2013 – Savigny

Attaquants

Esmail Ben Ouabi – Né le 28/06/00 à Viriat (01) – 2016 – Evian

Djinor Boana Idy – Né le 10/01/00 à St Maurice (94) – 2017 - Torcy

Souhail Labyad – Né le 16/02/99 à Paris 14e – 2014 – Pacy Menilles

Zinedine Labyad – Né le 7/03/00 à Charleville – 2014 – Sedan

Bryan Mbeumo – Né le 7/08/99 à Avallon (89) – 2013 – Avallon

Entraîneur : Carlos Lopez – Préparateur physique : Sébastien Renaud – Entraîneur des gardiens : Johan Liébus – Médecin : Chrisine Doucet – Kinésithérapeute : Marion Lefèvre – Dirigeant : Jean-Louis Virey, Patrick Gasparain et Jean-Pierre Gabriel.

Chef de délégation : Farès Bouzid - Directeur du Centre de Formation.

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets