Estac Troyes

Actualités

ESTAC 3-1 SM Caen : Déclarations & coulisses de la victoire !

Dimanche 29 Avril 2018 à 01h56

Les Troyens ont réuni tous les ingrédients ce soir au Stade de l’Aube pour l’emporter avec la manière face au Stade Malherbe de Caen, 3 buts à 1.
C’était pourtant mal engagé avec une ouverture du score adverse dès l’entame de jeu, par lvan Santini (4’), alors que l’on sentait de la crispation chez les joueurs de Jean-Louis Garcia. Mais la réaction troyenne ne se faisait pas attendre, et Adama Niane voyait sa tête repoussée par le montant droit de Vercoutre (6’). L’arbitre sifflait juste après un coup-franc en faveur de l’Estac. Bryan Pelé se chargeait de le tirer. Le ballon retombait directement sur le portier normand avant de finir dans le but (7’). Les Troyens maîtrisaient totalement leur sujet, jusqu’à prendre l’avantage à la 27’. Sur un corner bien tiré par Bryan Pelé, Benjamin Nivet coupait la trajectoire du ballon au premier poteau pour l’envoyer au fond des filets. Le capitaine troyen était une nouvelle fois l’homme qui débloquait la situation ! Malgré une petite frayeur juste avant la pause sur une frappe de Santini contrée par Christophe Hérelle qui faillit tromper Erwin Zelazny, l’Estac rentrait au vestiaire avec une option sur les trois points de la victoire. 
En seconde période, ce sont encore les Aubois qui donnaient le rythme, tandis que les Caennais, malgré quelques offensives, ne se montraient pas vraiment dangereux. Les Troyens restaient solides et les entrées en jeu de Chaouki Ben Saada, François Bellugou, et enfin Hyun-jun Suk amenaient de la fraîcheur chaque fois au bon moment. Coaching payant, puisque c’est Suk qui allait délivrer l’Estac à la 85’. Bien servi par Rémi Walter, l’attaquant troyen prenait de vitesse la défense normande, et filait au but pour propulser le ballon dans les cages de Vercoutre, impuissant. 

Réalisme, solidarité, abnégation, rien n’aura manqué ce soir dans la tête et dans les jambes des Troyens, qui, après avoir connu la frustration à l’issue de leurs derniers matches, méritaient la victoire. L’Estac est plus que jamais encore dans la course au maintien, et n’a pas fini son combat. Ces trois points vont faire du bien, et donner encore plus de force pour bien finir cette saison, à commencer par un déplacement à Lyon dimanche 6 mai, pour lequel un déplacement supporters est organisé. Ce soir, le public troyen a joué son rôle de douzième homme et a porté son équipe vers la victoire. Supporters troyens, vous avez un rôle incontestablement crucial dans la quête de cet objectif maintien. Nous vous attendons nombreux à Lyon la semaine prochaine !! 

Patrice Garande (entraîneur de Caen) : 

« C’est une déception. Nous faisons une bonne entame, mais ça n’a duré que quatre minutes. Ce soir, nous étions absents. »

Jean-Louis Garcia (entraîneur de l’Estac) :

« Nous avons souffert lors des quatre première minutes. J’ai senti mes joueurs crispés. Puis, l’ouverture du score a débloqué les têtes. En seconde période, les Caennais n’ont pas eu d’occasion de but, et nous avons bien défendu. Nous avons contrôlé l’adversaire pour aller breaker. Nous n’avons rien lâché, et je suis fier de mon groupe. C’est une victoire méritée. Nous sommes cohérents dans nos performances. Ce soir, nous sommes récompensés, et nous franchissons enfin cette barre des 30 points. Ca ne reste qu’une victoire et nous sommes loin d’être sauvés, mais ça va nous faire du bien mentalement. Nous ne faisons peut-être pas tout de la bonne manière, mais nous donnons tout sur le terrain. Il fallait gagner ce soir, peu importe comment. Ca va être un championnat indécis jusqu’au bout. A chaque match il peut se passer quelque chose. Nous connaissons la difficulté de notre calendrier. Nous allons préparer Lyon et essayer de proposer quelque chose de cohérent, à l’image de ce que nous avions fait à Monaco ou à Marseille. On ne sait jamais, avec de la réussite, nous pouvons ramener quelque chose de là-bas. L’Estac a du caractère et de la personnalité, et mérite beaucoup de respect. Même si tout n’a pas été parfait lors de nos derniers matches, dans le sport, quand on sème des prestations de qualité, on doit, tôt ou tard, récolter du positif. Nous méritions une victoire. Nous sommes toujours devant Lille, qui a aussi gagné. Il faut gagner encore au minimum un match. Nous avons senti que le public était derrière l’équipe, il a joué un rôle important ce soir. Les joueurs se sont sentis soutenus, ils en ont besoin. J’ai aimé l’atmosphère du Stade de l’Aube ce soir. »    

 

Benjamin Nivet (capitaine de l’Estac) :

«  Mission accomplie ce soir. Nous voulions vraiment cette victoire. Tout était réuni. Nous avons fait le match qu’il fallait, même si nous avions un peu peur au début. En seconde période, nous avons un peu subi les assauts caennais, sans pour autant nous mettre en danger. Suk nous délivre sur un but merveilleux en fin de match. Ca fait du bien. Nous allons bien savourer cette victoire, et bien nous préparer sur le prochain match. Personnellement, je me sens bien. Je retrouve beaucoup de bonnes sensations. Je suis très motivé à l’idée de bien finir ces dernier matches. »

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets