Estac Troyes

Pros

Le RC Strasbourg et les vitamines de la Meinau

Samedi 10 Février 2018 à 14h19

Champion de France de Domino’s Ligue 2, le Racing de Strasbourg a retrouvé la Ligue 1 neuf ans après l’avoir quittée et après bien des vicissitudes. Le mérite en revient en grande partie à Marc Keller. L’ancien footballeur international devenu président, s’est beaucoup investi et a redonné une pleine identité locale au grand club alsacien, fierté de toute une région. C’est un exemple à suivre. Les clubs de football professionnels de province ne peuvent pas être viables en s’écartant de leur identité et de leurs racines. Le peuple alsacien ne s’y est pas trompé qui a soutenu par sa présence les efforts de l’équipe dirigeante. Et la Meinau s’est remise à bouillir dès le début de l’aventure. Il s’agit maintenant de se maintenir au plus haut niveau. Comme tout promu, Strasbourg s’est préparé à lutter jusqu’au bout. Pour cela, avec un entraîneur de la trempe de Thierry Laurey, l’un des grands artisans de la réussite actuelle depuis son arrivée en 2016. Avec des joueurs fortement impliqués, superbement poussé par un public exceptionnel, le Racing a récolté 18 de ses 27 points dans son stade où il a même réussi l’exploit de battre le PSG, ce qu’aucun autre club français n’a réussi cette saison. Onzièmes avec 24 points à l’issue des matches aller, les Strasbourgeois n’ont cependant récolté que trois points depuis la reprise, au cours des cinq matches qu’ils ont disputés. Trois unités recueillies grâce à leur succès à domicile devant Dijon, 3-2. Ils ont en revanche remporté leurs trois rencontres de Coupe de France pour se retrouver en quart de finale. Mais c’est en championnat qu’ils vont concentrer leurs efforts dorénavant et battre l’Estac devient impératif pour eux. Ils seront plus de 20 000 dans les tribunes de la Meinau ce dimanche pour appuyer et soutenir les efforts de leur équipe. Une force dont beaucoup ne profitent pas et qui, sur la longueur de la compétition peut faire la différence.

RACING CLUB DE STRASBOURG ALSACE

Date de fondation : 1906.

Statut : SASP.

Budget prévisionnel : 30 M€.

Président : Marc Keller.

Stade : de La Meinau– 29 371 places.

Palmarès : Champion de France de Ligue 1 : 1979 – Vainqueur Coupe de France : 1951, 1966 et 2001 – Vainqueur Coupe de la Ligue : 1964, 1997 et 2005 - Champion de France de Ligue 2 : 1977, 1988 et 2017 – Champion de France de National : 2016.

Les cinq dernières saisons : 2012-2013 CFA : 1er –  2013-2014 National : 17e – 2014-2015 National : 4e – 2015-2016 National : 1er – 2016-2017 L2 : 1er.

Classement final 2016-2017 : 1er L2– 67 pts – 38 matches – 19 victoires – 10 nuls - 9 défaites – 63 bp – 47 bc.

Staff technique – Entraîneur : Thierry Laurey – Entraîneur-adjoint : Fabien Lefèvre – Entraîneur des gardiens : Jean-Yves Hours – Préparateur physique : Florent Bayeux.

Principaux joueurs : Bingourou Kamara, Pablo Martinez, Kader Mangane, Yoann Salmier, Ernest Seka, Bakary Koné, Kenny Lala, Jérémy Grimm, Jean-Eudes Aholou, Benjamin Corgnet, Dimitri Liénard, Anthony Gonçalvès, Jonas Martin, Ihsan Sacko, Idriss Saadi, Jérémy Blayac, Stéphane Bahoken, Nuno Da Costa, Martin Terrier.

Les dix derniers résultats : Strasbourg-Caen : 0-0, Strasbourg-Paris SG : 2-1, Bordeaux-Strasbourg : 0-3, Strasbourg-Toulouse : 2-1, Metz-Strasbourg : 3-0, Strasbourg-Guingamp : 0-2, Marseille-Strasbourg : 2-0, Strasbourg-Dijon : 3-2, Lille-Strasbourg : 2-1, Strasbourg-Bordeaux : 0-2.

Classement actuel : 14e – 27 pts – 24 matches – 7 victoires – 6 nuls - 11 défaites – 28 bp – 41 bc.

Le dernier Strasbourg-Estac

12 septembre 2016 – 6e journée de Ligue 2

STRASBOURG-ESTAC : 2-0 (1-0)

Stade de la Meinau – 14 534 spectateurs – Arbitre : Antony Gautier, assisté de Mickaël Annonier et Benjamin Pagès – 4e arbitre : Bastien Dechépy.

Buts : Bahoken (25’) et Liénard (90’+1) pour Strasbourg.

Avertissements : Grimm (68’) pour Strasbourg, Giraudon (45’ + 2) pour l’Estac.

Expulsion : N’Diaye (10’) pour l’Estac.

Strasbourg : Oukidja – Dos Santos, Seka, Mangane, N’Dour – Gonçalvès, Grimm (Blagnac 88’), Gragnic (Liénard 64’), Nogueira – Boutaïd, Bahoken (Salmier 77’). Entraîneur : Thierry Laurey.

Estac : Samassa – Cordoval, Giraudon, N’Diaye, Obiang – Azamoum (Niane 54’), Dingomé – Confais (Hérelle 13’), Nivet, Darbion – Cacérès (Grandsir 77’). Entraîneur : Jean-Louis Garcia.

 

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir