Estac Troyes

Fil infos

Les U17 tiennent le choc

Dimanche 04 Février 2018 à 23h36

C'était un rendez-vous à risques ce déplacement que les U17 Nationaux entreprenaient cet après-midi à Velaine-en-Haye, sur le terrain de l'AS Nancy-Lorraine, le 3e. En l'emportant 3-2, les garçons de Benjamin Bureau ont conforté leur première place et sérieusement écarté un rival important, désormais à 9 points. On attendait un match très disputé et il le fut, entre deux équipes non paralysées par l'enjeu et volontairement joueuses.

L'Estac avait décidé de ne pas attendre et elle entrait résolument dans la partie avec détermination. Elle se créait une ou deux sérieuses opportunités, mais c'était au moment où Nancy se montrait plus pressant, qu'elle contrait son adversaire pour ouvrir le score par Marvine Nando se retrouvant seul devant le gardien (18'). Le jeu restait ouvert jusqu'à la mi-temps atteinte sur un score qui n'avait pas évolué. Les Nancéiens montaient la cadence à leur retour des vestiaires et la défense troyenne fautait à l'heure de jeu, concédant un pénalty dont profitaient les locaux pour égaliser (61'). L'Estac ne va pas vaciller pour autant et reprendre les devants. Ce sera d'abord Tarik Baltic, fraîchement entré, qui mènera un contre pour servir Issiaka Karamoko dont la frappe, poteau rentrant, redonnera l'avantage à son équipe. Sept minutes plus tard, le même Karamoko assurait le break. Les Lorrains lançaient alors toutes leurs forces dans la bataille, mais ils ne parviendront qu'à réduire le score, à la 80', aidés par un défenseur troyen. Les Troyens résisteront et parviendront, non sans réussite (frappe nancéienne renvoyée par la transversale), à conserver le gain du match.

La réaction de Benjamin Bureau :

" C'était un bon match entre deux belles équipes joueuses cherchant à gagner et qui s'est terminé sur le même score que le match aller. On a bien débuté et on a vite connu la réussite en marquant tôt, sur un contre bien mené. On était donc devant à la mi-temps. On se fera rejoindre sur un pénalty mais on négociera bien nos contres pour réussir deux jolis buts. Notre but contre notre camp en fin de match relancera nos adversaires, ce qui les remettra en confiance et les incitera à jouer leur va-tout pour se montrer dangereux. Ils auront des occasions, dont une frappe sur la barre. Les garçons, heureusement, ne lâcheront rien, se créant encore des situations de contre."

L'Estac alignait : Jay - Richard, Antonijévic, Lagbi, Ayad - Conté, Tilloloy, Camara - Karamoko, Nando (Far 76'), Da Silva (Baltic 69').   

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir