Estac Troyes

Fil infos

Une réserve dominatrice

Samedi 03 Février 2018 à 22h38

On pourra dire que cette victoire rassure. C'est en effet un succès probant que l'équipe de Gharib Amzine a obtenu en début de soirée à Henri-Terré, aux dépens du RC Epernay, 3-0. Mieux que s'être imposée dans le derby champenois de National 3, la réserve de l'Estac s'est montrée elle-même, ajoutant l'efficacité à sa domination dans le jeu. Pareil qu'une semaine plus tôt à Haguenau, l'efficacité en moins, aussi bien offensivement que défensivement. On a vu ce soir à Henri-Terré une véritable réserve professionnelle, avec ses jeunes talents en devenir, ses potentiels et, surtout, la démonstration des progrès réalisés par ces joueuts issus de la formation.

Les jeunes Troyens (l'équipe était véritablement très jeune) ont d'entrée assuré. Cette main-mise sur la rencontre a certainement intimidé les Sparnaciens qui, malgré leur volonté et leur engagement, seront toujours en-deça de la prestation troyenne. Que Mamadou Sissako ouvre le score à la 27' n'était que logique et justice. Une avance d'un seul but à la mi-temps, ce n'était pas cher payé pour les visiteurs.

La seconde période sera encore plus différencielle pour les Marnais. L'Estac multipliait les mouvements de bonne facture. Dépassés par le rythme imprimé par les joueurs de l'Aube, les Sparnaciens craquaient une seconde fois à l'issue d'une action collective imparable que Mamadou Sissako, très en vue, concluait par une passe décisive que Djamalidine Atoiyi concrétisait magnifiquement en but à la 56'. Bien évidemment, Epernay réagissait mais trop timidement et quand les Marnais appuyaient un peu plus, Lucas Caruso se montrait impérial dans ses buts. Souvent irrésistible sur son côté gauche, Zine-Eddine Labyad réussissait une frappe magistrale à la 75' pour un 3e but de toute beauté. Les Troyens auront encore l'occasion d'aggraver la marque, on pense notamment à une reprise non cadrée de peu de Djinor Boana Dy. On en restera là au grand soulagement des Sparnaciens et de leur excellent gardien, un ancien de l'Estac, Florian Husson.

La réaction de Gharib Amzine

" C'est le même genre de prestation qu'une semaine plus tôt à Haguenau pour le contenu (ndlr : l'Estac avait perdu 2-0). Sauf qu'aujourd'hui on a été efficace. Il y a une semaine, on avait manqué d'efficacité et eux avaient inscrit deux buts dans nos temps forts. Je ne suis pas surpris car on est capable de rééditer nos performances. On aurait pu marquer en première période le second but qui nous aurait mis à l'abri. Mais voir ces gamins prendre du plaisir et briller, c'est réjouissant, même si la principale préoccupation qui est la nôtre reste la formation. J'avais ce soir une des plus jeunes équipes que j'aie eu à ma disposition et elle a montré qu'elle avait de la qualité et des dispositions qui ne demandaient qu'à éclore. A eux de continuer à montrer ce qu'ils valent et l'étendue de leur progression."

L'Estac alignait : Caruso - Digol ( Boana Dy 78'), Momo Njombé, Sissoko, A. Abdallah - Vardin, B. Abdallah - Tchimbembé, Atoiyi, Z. Labyad - Sissako.

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets