Estac Troyes

Fil infos

Les U19 tombent de haut

Dimanche 17 Décembre 2017 à 20h34

Mais qu'est-ce qui a pris à ces U19 si brillants une semaine auparavant lorsqu'ils avaient nettement battu le Stade de Reims (4-0), pour lui prendre la première place ? Est-ce le fait que la rencontre qu'ils disputaient cet après-midi à Dijon étaient télévisé en direct ? Toujours est-il qu'on ne les a pas reconnus et que le costume de leader a paru bien trop grand pour eux. Ils n'ont pas été à la hauteur de leur nouveau statut et ont subi leur seconde défaite de la saison, 3-0, et, bien-sûr, perdu un fauteuil dont ils n'auront été qu'un éphémère occupant.

Si les dix premières minutes pouvaient donner le change, petit à petit, le jeu troyen s'est liquéfié. En retard à chaque intervention, perdant la majorité de leurs duels, les joueurs de Carlos Lopez subissaient la pression physique de Dijonnais qui, par ailleurs, combinaient également bien. C'est par conséquent logiquement que les Bourguignons ouvraient le score à la suite d'un corner, dès la 20'. Sans réaction, les Troyens encaissaient un second but sur coup-franc, dans l'axe aux 18 mètres (34'). C'est même sur un score flatteur qu'ils atteignaient la pause.

Certainement recadré par leur entraineur, ils réapparaissaient avec de meilleures intentions. A l'heure de jeu, ils se procuraient même l'occasion de relancer  le match mais Djahaoil Mgomri, seul devant le but vide... frappait sur le poteau. Dijon sentant que l'Estac retrouvait du poil de la bête, retrouvait un nouvel allant et enfonçait le clou immédiatement derrière, sur un nouveau coup-de-pied arrêté, un coup-franc excentré. Le mal était fait et le résultat entériné. L'équipe troyenne, méconnaissable, n'aura pas aujourd'hui laissé une bonne image de son talent et de ses qualités habituelles qui lui ont valu de se mêler à la lutte pour les premières places. Elle nous doit une revanche... l'année prochaine.

La réaction de Carlos Lopez

" On s'est montré apathique. On prend trois buts sur coups-de-pied arrêtés. On le savait pourtant. On a été mieux en 2e mi-temps et on a eu l'occasion de réduire le score, malheureusement sans réussite. Il faut croire que Dijon est notre bête noire. Cette équipe était bien en place. Elle nous a imposé sa technique et s'est montrée supérieure dans son jeu de corps, dans le combat. Ce n'est pas notre truc. Je n'ai pas reconnu mon équipe aujourd'hui."

L'Estac alignait : Maamouch - Bayéyé, Metah, Djukic, Nativel - Bombo, Masson (Bachir (46'), Domingues - Mattoir (Brahimi 75'), Mgomri (Dezothez 77'), Ben Ouabi.  

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets